plage de la tonnara près de bonifacio

Entre Figari et Bonifacio, se reposer sur la plage préservée de La Tonnara

2 minutes de lecture 34 vues

Ancien petit village de pêcheurs, La Tonnara est aujourd’hui réputée pour sa plage intime et sauvage, faite de sable et de roche. Située à 10 km de Bonifacio, elle offre aux voyageurs le choix entre activités nautiques et farniente en toute tranquillité. Découverte de cette halte de rêve dans l'Ile de Beauté…

La Tonnara, un ancien port de pêche

Avant d’être célèbre pour sa plage d’exception, La Tonnara abritait un petit village spécialisé dans la pêche au thon. Cette activité a joué un rôle déterminant dans l’appellation du hameau puisqu’au XVIIe siècle, les hommes se servaient de filets de pêche appelés « tonnara » (« madrague » en Italien). Ces derniers leur permettaient de capturer de gros poissons tels que le thon rouge ou l’espadon.

Mais face au succès des Bonifaciens exerçant aux abords de La Tonnara, les Sardes - qui vivaient également du commerce du thon - décidèrent de détruire les madragues de leurs concurrents. Ne pouvant restaurer entièrement leur équipement, les pêcheurs de La Tonnara furent contraints de ralentir leur activité.

Aujourd’hui, la pêche fait toujours partie de l’histoire du village. Les passionnés de la mer peuvent même en apprendre davantage sur la vie des pêcheurs grâce à un petit musée qui y est consacré.

Quant aux petits restaurants situés à proximité de La Tonnara, ils servent aux gourmands de nombreuses recettes typiquement corses sublimant le poisson. Pour en profiter, rendez-vous « Chez Marco » ou à « L’Hôtel plage de La Tonnara » qui, en plus d’offrir une vue splendide sur la mer, proposent une bouillabaisse au goût exceptionnel !

côte corse de la tonnara
La côte rocheuse et limpide de la Tonnara. © Juan Moyano sur Dreamstime.com

Une plage intime et tranquille

Peu fréquentée même pendant la période estivale, la plage de La Tonnara est très appréciée des vacanciers pour sa tranquillité. Outre les délicieux produits corses, les estivants peuvent savourer un paysage sauvage remarquable : l’eau claire de la mer léchant le relief couvert de maquis. Apaisement garanti.

Autre atout non négligeable, la plage de La Tonnara est bordée de deux petites îles du même nom que les enfants adorent monopoliser. Occupées par les oiseaux de mer, elles sont idéales pour s’essayer au plongeon ou pour observer les habitants de la mer avec masque et tuba. Les îlots étant entourés de roches immergées, mieux vaut tout de même garder un œil sur les casse-cous…

Un lieu idéal pour les surfeurs

A en croire son agencement, la plage de La Tonnara semble avoir été faite spécialement pour les amateurs de kitesurf ou de windsurf. La baie pouvant recevoir les différents vents, le spot se révèle parfait pour l’exercice de nombreuses activités nautiques.

Cependant, les spécialistes de la vague devront veiller à ne pas trop s’approcher des îlots situés près du bord sous peine d’abimer les ailerons de leur planche. Quant au secteur de La Punta, à proximité de la plage de la Tonnara, il est à éviter à moins de faire partie des meilleurs surfeurs.

Comment accéder à la Tonnara ?

Il vous faudra un peu de patience avant de lézarder sur la plage de La Tonnara. Avec plusieurs kilomètres sur des routes parfois très endommagées, l’accès à ce petit coin de paradis se mérite… Pour un parcours sans encombre, il est conseillé de rouler doucement et sans broncher :

  • Empruntez la N 196 pour sortir de Bonifacio
  • Dirigez-vous vers Sartène
  • Continuer sur la D 358.

Bonne baignade...

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Secrètement amoureux de Syracuse, originaire de l'Ile de Beauté, Ange a fondé plusieurs sites éditoriaux et e-commerce spécialisés dans les voyages et le patrimoine gastronomique méditerranéens.

3 commentaires
vergonjeanne michelle Le 31 mai 2014 à 07:51

un souvenir chez Marco innoubliable!c'était la 1ère fois que je venais dans votre belle .Corse!j'espère qu'un jour j'y retournerais!merci Ange pour vos magnifiques photos que je partage sur FB!

Ange Le 13 juin 2014 à 16:06

Merci à vous Michelle pour le commentaire :)

Le 24 mars 2014 à 14:46

Bien plus confidentielle que Santa Giullia et Palombaggia, mais tout aussi plaisante...

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
Le port de Limeni dans le Magne, Grèce.
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
Suivez-nous en Méditerranée