vue sur corte et sa citadelle

Séjour à Corte, capitale historique de la Corse nichée au cœur des montagnes

4 minutes de lecture 69 vues

C’est l’ancien étudiant un peu nostalgique qui vous parle : Corte est l’une des villes corses qui marquent le cœur. A Corte, il y a donc l’université Pascal Paoli et ses quelques milliers d’inscrits, mais aussi sa Citadelle panoramique, son Musée de la Corse et ses rivières, où l’on rêve de s’allonger dès que les températures passent les 30°C… Petit tour de Corte, capitale historique de la Corse.

Pourquoi la "capitale historique" de la Corse ?

Parce qu'elle l'était, seulement sous l’indépendance, au 18ème siècle. Sa position au cœur de l’île, à 400 mètres d’altitude, en faisait le bastion de l’état Corse. La ville porte fièrement les noms des héros insulaires, de Pascal Paoli à Gaffori.

Si vous visitez Corte, garez-vous dans son nouveau parking en centre-ville, puis profitez de ses restaurants, de ses jolies rivières, de son “Cours Paoli” et de sa “Place Paoli” où l’on fait 10 fois le tour en voiture dans l’après-midi, de son Palazzu Naziunale, ancien siège de la Corse libérée…

Corte Centre Corse
Un arc en ciel sur Corte

L'Université de Corte - Pascal Paoli

Comme presque tous les points d’intérêt de la ville, l’Université porte le nom du “Babbu di a Patria” (“Père de la Patrie“) : Pascal Paoli. L’Université de Corte est l’une des plus petites d’Europe : implantée dans la “cuvette” cortenaise, elle est décomposée en plusieurs campus, dont le campus Caraman (UFR Lettres, Sciences Humaines), à l’entrée de la ville.

Le cadre d’études est idéal pour ceux qui cherchent à la fois la tranquillité et une vie culturelle animée. Le bar de l’Oriente, de l’autre côté de la rue, est l’un des points de chute des étudiants pour les débuts de soirée et les pauses entre les cours.

La Citadelle, surplombant la cité

Levez les yeux et vous verrez ce qu’est la Citadelle de Corte. Une citadelle sur un roc, surplombant la ville depuis plusieurs siècles. Il vous faudra “crapahuter” dans des montées pavées, sur plusieurs centaines de mètres, en traversant la “Haute-Ville”… pour profiter d’une vue exceptionnelle depuis le belvédère.

La nuit, les projecteurs multicolores font de la Citadelle un point de repère visuel à la fois romantique et artistique. La preuve en image :

Citadelle de Corte, Corse.
Vue sur la citadelle de Corte. © Maison Pozzo di Borgo

Le Musée de la Corse

Ou plutôt, “u Museu di a Corsica“. Ce musée d’anthropologie est l’une des fiertés de Corte : face à l’ancien IUT, enfoncé dans les renforts de la Citadelle, le Musée de la Corse propose des collections permanentes sur l’Histoire Corse, ainsi que diverses rencontres et expositions tout au long de l’année.

Le Tavignanu et la Restonica

Autant l’avouer, en tant que Corse et ex-Cortenais, j’ai une préférence pour le Tavignanu. On accède à ce petit cours d’eau en montant vers la citadelle, mais du côté du grand parking ; il faut ensuite prendre un sentier rocailleux et brûlant, à pieds, pendant environ 10 à 20 minutes selon l’emplacement rafraîchissant où l’on veut se glisser.

Chemin de randonnée, Tavignanu, Corse.
Le sentier menant au Tavignanu. © Corse VTC
baignade dans le tavignanu
Les eaux douces et fraîches du Tavignanu. © Maison Pozzo di Borgo
baignade dans le tavignanu à corte
L'une des vastes piscines d'eau peu profonde dans le Tavignanu. © Maison Pozzo di Borgo

Des piscines jalonnent le Tavignanu, c’est simplement paradisiaque. Quant à la Restonica, c’est une rivière très fraîche et souvent agitée, qui descend des hauteurs jusqu’au pied de Corte. Il y a moins de marche à prévoir, mais une température plus basse vous y attend...

Si vous aimez la randonnée, les deux chemins vous offriront des parcours et panoramas à couper le souffle. Ce n'est pas pour rien si la Vallée de la Restonica a été classée Grand Site de France... Et croyez-moi, une marche jusqu'aux lacs de Melu et Capitellu vous laissera des souvenirs inoubliables. Mais ça, c'est réservé aux plus grands en bonne condition physique.

La randonnée de la Pointe du Corbeau

C'est une alternative intéressante et accessible pour les randonneurs du dimanche, ou les voyageurs qui veulent s'offrir un beau panorama sur le bassin Cortenais sans faire une journée de marche harassante. Pour cette randonnée surnommée "de la Pointe du Corbeau", le départ peut se faire soit depuis la résidence de Grosseti à Corte (plus précisément de l'oratoire de Saint Antoine), ou depuis la RT 20 (parking sur le bas côté en direction de Venaco).

Comptez 3h30 à 4h de marche aller-retour si vous faites l'intégralité du parcours, ou seulement 2h pour atteindre le sommet et redescendre. Vous aurez une bonne montée à travers le maquis et des pinèdes, quelques points d'eau fraîche et passages de ruisseaux, mais aussi et surtout une belle vue sur la capitale historique de la Corse. Voici quelques photos de ma dernière marche sur ce sentier, au départ de la route du Venachese...

randonnée de la pointe du corbeau à corte
Sur le sentier de la Pointe du Corbeau entre Casanova et Corte. © Maison Pozzo di Borgo
Une bergerie à Corte
La bergerie aux abords du sentier de randonnée. © Maison Pozzo di Borgo
Vue sur les montagnes à Corte
La vue sur Corte et les montagnes environnantes. © Maison Pozzo di Borgo
champ immortelles corses
Des buissons d'immortelles recouvrent le plateau de la Pointe du Corbeau. © Maison Pozzo di Borgo

Où manger à Corte ?

Quelques bonnes adresses pour finir, que ce soit pour manger une glace ou se faire un bon repas en ville... Je vous recommande l'incontournable Valentinu, une pizzeria abordable et plébiscitée par les locaux, la Trattoria pour les amateurs de bistronomie corse, le San Teofalu pour son accueil agréable et son bon rapport qualité-prix, mais aussi le Pascal Paoli (sur la place éponyme) ou le Glacier pour un snack rapide et un goûter. D'autres tables de qualité jalonnent Corte, évidemment, mais TripAdvisor vous donnera sans doute les restaurants les mieux notés par les voyageurs.

Bon' viaghju !

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Secrètement amoureux de Syracuse, originaire de l'Ile de Beauté, Ange a fondé plusieurs sites éditoriaux et e-commerce spécialisés dans les voyages et le patrimoine gastronomique méditerranéens.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
Suivez-nous en Méditerranée