© Jean-Pol GRANDMONT
Cucuruzzu, site préhistorique, Corse.

Marchez sur les traces des hommes préhistoriques sur le site de Cucuruzzu

Par Ange 2 min. de lecture
5/5

Accrochez vos ceintures, on remonte dans le temps. Destination : l’époque préhistorique Corse. A quelques kilomètres de Sainte-Lucie-de-Tallano, se cache une zone archéologique vieille de plus de 4 000 ans… le site de Cucuruzzu. Un lieu chargé d’histoire. Si vous avez l’occasion de découvrir ce site, n’oubliez pas de poser vos valises dans l’un de nos nombreux gîtes corses.

Au sommaire
  • Le site de Cucuruzzu : retour à l’âge du bronze
  • Premier arrêt : le site de Cucuruzzu
  • Deuxième arrêt : le casteddu de Capula

Le site de Cucuruzzu : retour à l’âge du bronze

Le site de Cucuruzzu est l’un des plus importants témoins de l’âge de bronze (2ème millénaire avant J-C). Quand vous vous promènerez sur le plateau du Lévie pendant vos vacances en Corse, vous marcherez donc dans les pas des hommes préhistoriques. Voilà une idée qui va plaire aux enfants.

Sur place, vous découvrirez 2 principaux vestiges : Cucuruzzu et Capula. Ce sont d’anciennes forteresses classées au patrimoine mondial par l’UNESCO. Impressionnant.

Pourtant, les 2 sites archéo n’ont failli jamais voir le jour. Jusqu’en 1959, le site de Cucuruzzu était recouvert de végétation. C’est l’archéologue Roger Grosjean qui a découvert la zone. Comme quoi la curiosité n’est pas toujours un vilain défaut ;-). Les fouilles ont commencé peu de temps après. Elles ont permis de retrouver des objets de la vie quotidienne des hommes préhistoriques. Si vous voulez les admirer, rendez-vous au musée de l’Alta Rocca à Lévie.

Premier arrêt : le site de Cucuruzzu

Pour votre périple d’archéologue en herbe, vous commencerez par Cucuruzzu. C’est par un escalier taillé dans la roche entre deux gros blocs de granit que l’on accède au casteddu de Cucuruzzu (comme on dit en Corse). Vous voilà arrivé(e) sur le lieu de vie des hommes préhistoriques Corses ! Emu(e) ?

Cucuruzzu, site préhistorique, Corse. © DocteurCosmos
Montée dans la forteresse.

Attention, la visite de ce site va vous bluffer. Commençons avec les 2 murs d’enceinte de 5 mètres de haut, qui enserrent une grande espace d’environ 400m². Pas mal pour des hommes préhistoriques, sans grue ni truelle.

Ensuite, passage obligé par la torra. C’est une tour de 8 mètres de diamètre sur 5 mètres de hauteur. Elle servait de garde-manger ou de réserve défensive pour les chefs du village en cas d’attaque. Vous en avez peut-être vues d’autres, si vous avez voyagé dans d’autres îles de la Méditerranée, comme aux Baléares ou en Sardaigne.

En contrebas, baladez-vous entre les restes d’un village et les abris fouillés entre 1977 et 1984 par le célèbre archéologue François de Lanfranchi. C’est comme si vous y étiez !

Deuxième arrêt : le casteddu de Capula

A une vingtaine de minutes du site de Cucuruzzu se trouve le casteddu de Capula. Sa particularité ? Le site abrite aussi des restes de l’époque médiévale (en plus de ceux de la préhistoire). C’est ainsi que l’on trouve une stèle préhistorique au pied des ruines du château de Capula. Attention au décalage temporel ;-). Le château a été construit au moyen-âge par des comtes Corses envoyés par le pape pour combattre les Sarrasins. Ouvrez les yeux : on aperçoit encore une rampe d’accès et la base d’un donjon. Comme si c’était hier.

Promenez-vous dans la clairière qui entoure Capula. Vous découvrirez une chapelle moderne. Et qui sait, sur le site de Cucuruzzu-Capula, vous tomberez peut-être sur un vestige de plusieurs millénaires… regardez bien où vous mettez les pieds !

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
Ange Pozzo di Borgo

Amoureux de Syracuse mais originaire de l'Ile de Beauté, Ange coordonne notre équipe éditoriale en Méditerranée et gère les relations avec nos partenaires locaux (artisans, acteurs du tourisme...).

Site Instagram
Commenter cet article*
Noter cet article* Si vous avez précédemment commenté et noté cet article, seule votre dernière note sera prise en compte.

Tous les trésors de la Méditerranée dans une newsletter.

Chaque mois, nous vous enverrons un condensé de nos plus belles découvertes par email. Gratuitement.

Le port de Limeni dans le Magne, Grèce. Église San Michele de Murato, Corse. Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.

Suivez-nous en Méditerranée

Cookies et confidentialité

Notre site utilise des cookies. Les cookies sont des petits fichiers déposés par votre navigateur internet, permettant de stocker des informations relatives à votre navigation sur un site internet.

Ces informations nous permettent de mesurer notre audience, entretenir la relation avec vous et vous adresser de temps à autre du contenu qualitif ainsi que de la publicité.

Vous pouvez sélectionner ici ceux que vous autorisez à rester ici. Vous pouvez aussi continuer sans accepter.

Votre choix sera enregistré pour une durée de 13 mois.

Accepter les cookies publicitaires
Accepter les cookies analytics sociaux