danse traditionnelle corse

En Corse, des siècles de danses traditionnelles en voie de disparition

1 minute de lecture 30 vues

Ce soir, on vous invite au bal. Enfilez vos plus beaux habits de fête, on part découvrir les danses traditionnelles Corses. Moins connues que les polyphonies corses, les danses font pourtant partie du patrimoine de l’Ile de Beauté. Chaque grand événement avait sa danse. Mais il est très rare aujourd'hui de pouvoir assister à des pas de danses traditionnelles, car la transmission s'est quasiment éteinte depuis les années 70, à l'exception d'une poignée d'associations essayant de perpétuer l'héritage.

Les principales danses traditionnelles

Commençons avec la Tarentella. L’origine de cette danse serait thérapeutique. Lorsque les paysans se faisaient piquer, ils se lançaient alors dans cette danse pour lutter contre les effets de la piqûre et ne pas s’endormir. Pour l'efficacité de la solution, on repassera...

Autre danse corse : la Monferina. Elle se danse en 2 groupes : d’un côté les hommes et de l’autre les femmes. Au programme : musique gaie et mouvements très vifs.

danse polka ajaccienne
Un couple pratique la polka ajaccienne. © France 3 Corse

Lorsque les blés étaient murs, les Corses dansaient la Tribbiera. Il s’agissait d’une danse mettant en scène deux bœufs blancs et un paysan. Comme la Tarentella, elle se dansait en rond. Un événement festif en hommage à la nature.

La Moresque ("muresca") était une représentation des antiques combats contre les Maures. Spectaculaire. On la dansait surtout à l’occasion du carnaval ou des grandes fêtes. Lors des fêtes de villages, les Corses exprimaient la joie collective par la danse des rondeaux. Les danseurs formaient alors des chaînes de 4 à 5 personnes.

Moins festif, mais tout aussi impressionnant était le "Caracollu". Il s’agissait d’une danse réservée aux femmes, qui se pratiquait lors de funérailles. Les femmes dansaient alors autour du cercueil du défunt.

Actuellement, la plupart de ces danses ont disparus du folklore insulaire, certaines depuis des siècles. Seule la Riesciuta, l’une des figures de quadrille Corse, est encore pratiquée çà et là.

Pour comprendre en quoi consistent les danses traditionnelles corses, rien ne vaut une démonstration, en costumes traditionnels, bien sûr :

Quelques danses de couple "modernes"

Ce n’est qu’au 19ème siècle que les danses en couple se sont répandues en Corse, sans que cela ne soit donc l'héritage historique de l'île. Pendant longtemps, la plus dansée fut la contredanse, alors appelée "a cuntradanza". Elle se danse en carré. 4 couples disposés sur les côtés d’un carré dansent à 2, à 4 ou à 8. Il faut rester bien concentré(e).

cuntradanza di castiglione danse corse
Un groupe danse une "Cuntradanza di Castiglione". © France 3 Corse

Les corses pratiquaient aussi des danses venues des pays lointains : la polka et la mazurka, une danse de salon polonaise très rythmée.

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Secrètement amoureux de Syracuse, originaire de l'Ile de Beauté, Ange a fondé plusieurs sites éditoriaux et e-commerce spécialisés dans les voyages et le patrimoine gastronomique méditerranéens.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
Le port de Limeni dans le Magne, Grèce.
Suivez-nous en Méditerranée