maisons en pierre de figari en corse

Atterrissage à Figari, une commune entre confort moderne et beauté sauvage

2 minutes de lecture 19 vues

Si vous vous rendez dans le sud de la Corse en avion, et en particulier si vous voyagez avec Ryanair, il y a de grandes chances pour que vous atterrissiez à Figari. La ville est située sur le chemin de la ville fortifiée de Bonifacio, et sur les routes de Sartène et Porto-Vecchio. Mais avant d’aller plus loin, nous vous conseillons de vous arrêter un peu dans cette petite commune et ses hameaux, afin d’apprécier le mélange de charme sauvage et de modernité qui caractérise le coin.

Figari, une commune dynamisée par le tourisme

La commune de Figari accueille un des 4 aéroports internationaux de l’Île de Beauté. Sa présence a permis à la commune d’acquérir une certaine modernité. Les rotations régulières jusqu’au continent depuis Figari, ainsi que sa proximité avec les ports de commerce de Porto-Vecchio et Bonifacio, sont des éléments importants du développement économique de l’extrême sud de la Corse.

La commune a pour particularité d’être constituée de 14 hameaux, qui s’étendent de l’Omu di Cagna (et sa roche digne d'une statue massive) à la Testa Vintilegna, et dont le principal village est Tivarello (Tivareddu). Au centre de cette agglomération, vous pourrez compter sur la présence de services médicaux et commerciaux variés.

omu di cagna
La statue rocheuse que l'on surnomme l'Omu di Cagna, près de Figari. © Richard Higgins

Côté sorties, durant la période estivale, de nombreuses fêtes et célébrations ont lieu à Figari - par exemple, Figari in Festa se déroule début août - et aux alentours. De plus, de nombreuses fermes-auberges ouvrent leurs portes pour vous faire déguster la fameuse cuisine locale, en l’accompagnant d’un bon vin de Figari. Les jeunes préféreront sûrement se rendre dans la ville voisine, Porto-Vecchio, pour profiter d’une ambiance plus festive.

Un territoire sauvage entoure Figari

Figari se trouve au cœur d’une réserve naturelle. Sa façade littorale, qui s’étend sur 800 hectares, est une zone protégée et donc vierge de toute construction. Elle n’attend que la visite des vacanciers, qui pourront se baigner, ou tout simplement admirer le bleu azur de la Méditerranée sur une de ses criques sauvages. D’autre part, les températures estivales vous permettent de pratiquer de longues randonnées sur les sentiers de la commune.

Pendant votre balade, vous croiserez ici ou là les typiques bergeries des montagnes corses, ou bien la tour génoise qui trône au cœur de la commune. Les randonneurs apprécieront également le patrimoine pastoral et agricole qui habite encore les hameaux de la micro-région, entre abris sous-roche et anciens moulins...

Les vents du Sud, souvent présents, feront la joie des véliplanchistes, qui chaque année se ruent par dizaines sur le spot du golfe de Figari.

Comment se rendre à Figari ?

L’aéroport national et international de Figari est le second de la partie sud de l’Île de Beauté, après celui d’Ajaccio. L’avion est donc la meilleure manière de se rendre dans cette commune, en particulier si vous partez pendant la période estivale (à cette époque, les fréquences sont renforcées). Si vous voyagez en bus ou en train, ce sera un peu plus difficile. Notre conseil est de faire le voyage en avion puis, arrivé(e) à l’aéroport, louer une voiture pour pouvoir visiter les environs.

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Secrètement amoureux de Syracuse, originaire de l'Ile de Beauté, Ange a fondé plusieurs sites éditoriaux et e-commerce spécialisés dans les voyages et le patrimoine gastronomique méditerranéens.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
fleuve de l'alcantara
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Suivez-nous en Méditerranée