Village de Lama, Corse.

Lama, un village médiéval en Haute-Corse

2 minutes de lecture 26 vues

Saviez-vous qu’il existe, aux abords de la Balagne, un petit village au style atypique, perché dans la montagne Corse ? Entre paysages de rocaille déchiquetée et maquis verdoyant, ce village surplombe la vallée de l’Ostriconi… Bienvenue à Lama.

Lama, village fleuri et fleuron touristique Corse

Village de Lama, Corse.
Vue du village de Lama. © Pierre Bona sur Wikipédia

S’il n’y avait pas eu le tragique incendie de 1971, Lama aurait conservé sa domination sur l’un des ingrédients les plus fameux de la gastronomie méditerranéenne : l’huile d’olive. Il y a d’ailleurs encore plusieurs pressoirs à huile, vestiges de ce patrimoine local.

C’est depuis cette période que le tourisme a connu une vraie croissance et un traitement de faveur. Classé 4 fleurs avec son titre de “village fleuri”, Lama recèle de superbes lieux de villégiature. Personnellement, je m’arrêterais bien au Case Latine, un hôtel de charme aux murs de pierre imposants, et offrant un cadre panoramique impressionnant. Sans parler de ses 2 piscines…

Dans les ruelles pavées de Lama, le visiteur rencontre deux styles architecturaux : d’une part médiéval, d’autre part plus bourgeois. C’est ce qui fait l’attrait de ce village qui compte parmi les plus beaux et visités de Corse !

Dans le quartier moyenâgeux, les petites maisons se regroupent autour de “carrughi stretti” (ruelles), parfois voûtées. Plus marquant encore, le fait que les maisons se soient construites en “nid d’aigle”, autour de la “torra”, une tour de guet comme on en trouve dans d’autres lieux insulaires.

Viennent donc s’ajouter les maisons bourgeoises, d’influence toscane, construites au 18ème siècle par les familles d’oléiculteurs aisés. La maison Bertola, par exemple, arbore un belvédère toscan.

Que faire autour de Lama ?

Eh bien d’abord, visiter ce magnifique village ! Et y passer un peu de temps pour vous reposer dans un cadre discret et authentique. Sinon, vous pouvez descendre jusqu’à la rivière, où trônent des oliviers…

Les marcheurs trouveront également leur bonheur avec la randonnée du Monte Astu, qui commence dans les hauteurs du village. Le sentier, parsemé de fontaines, présente un dénivelé de 1000 mètres.

Enfin, évidemment, la Balagne est un petit pays qui ne manque pas de beaux endroits. Soit vous choisissez de flâner du côté de l’Ile-Rousse et de ses plages, soit vous prenez le parti de vous rendre dans la petite Saint-Trop’ de la Corse : Saint Florent. Vous ai-je dit que vous étiez alors à l’entrée du Cap ?

Locations et Restauration à Lama

Assez luxueux, le Case Latine affiche des prix entre 200€ et 300€ la nuit dans une suite pour 2 personnes. Mais le décor et le romantisme du lieu valent certainement ce budget.

Lama compte aussi les Gîtes du Monte Astu, qui proposent des logements accueillant 6 à 9 personnes, pour un budget allant de 480€ (basse saison) à 830€ (haute-saison). Campeur / campeuse ? Il faudra descendre du côté de Moltifao, pour séjourner au camping E Canicce (25€ / 2 personnes).

Les restaurants sont peu nombreux : Amama et le Fralala vous accueillent dans le village. Je vous conseille quand même de bouger pour vous restaurer, au risque de vous faire mal au portefeuille si vous restez quelques jours…

Comment accéder à Lama ?

Lama se trouve aux abords de la Balagne, à proximité de Saint Florent et de l’Ile-Rousse. Pour vous y rendre en voiture, il faudra emprunter la N1197 puis la D8. La route bifurque à un moment pour monter jusqu’à Lama.

Sinon, pour les plus téméraires, il reste le trinichellu, qui passe par la gare de Novella, à environ 12 km du village. A vous de voir…

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Secrètement amoureux de Syracuse, originaire de l'Ile de Beauté, Ange a fondé plusieurs sites éditoriaux et e-commerce spécialisés dans les voyages et le patrimoine gastronomique méditerranéens.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
Suivez-nous en Méditerranée