© Garcia Christian
Mouflon Corse

Le mouflon Corse, 1 symbole dans l’île de beauté

Par Ange 2 min. de lecture
5/5

Le mouflon Corse, grand emblème de l’île de beauté ! Cet animal est un tel symbole en Corse qu’il a donné son nom à un groupe de chanteurs polyphoniques incontournable : les « I Muvrini ». Pour avoir une chance d’apercevoir un mouflon, oubliez les ruses de sioux. Il suffit de choisir les bons lieux de randonnées. Le mouflon Corse vit encore en liberté dans les montagnes… On part le rencontrer ?

Au sommaire
  • Le mouflon, un mouton resté sauvage
  • Comment reconnaître un mouflon ?
  • Où croiser des mouflons Corses ?

Le mouflon, un mouton resté sauvage

A première vue, le mouflon Corse a beaucoup de points communs avec son cousin le mouton : corps trapu, pattes épaisses et toison laineuse. Mais la ressemblance s’arrête là. Le mouflon Corse est un animal sauvage et indépendant qui vit en toute tranquillité dans les montagnes. Pas question de vivre avec les hommes !

On raconte d’ailleurs que le mouflon Corse serait le descendant de mouflons domestiqués. Ces mouflons domestiqués seraient arrivés sur l’île en même temps que les premiers occupants. Mais à peine arrivés, ils auraient fui les hommes pour retourner à l’état sauvage. Rebelle le mouflon Corse ????

Sur l’île, le mouflon et le sanglier sont les 2 symboles animaliers très prégnants. Pour les Corses, le mouflon représente la pureté et la liberté. On comprend mieux le choix de ce nom pour les « I Muvrini ».

Comment reconnaître un mouflon ?

Le mouflon Corse se nourrit essentiellement de plantes et d’herbes. Mais, en bon gourmand, il ne se refuse pas quelques glands ou châtaignes. Quelques caractéristiques : le mâle possède des cornes enroulées tandis que la femelle n’en possède que très rarement. Elle est aussi de plus petite taille.

Aujourd’hui, on recense environ 500 mouflons. C’est peu. En cause, le braconnage, l’augmentation de la pratique des sports mécaniques et les incendies forestiers. Heureusement, la chasse des mouflons est interdite depuis 1953. La préservation de la race est une grande occupation pour les associations de défense.

Où croiser des mouflons Corses ?

Si vous êtes en balade en montagne, vous aurez sans doute la chance d’apercevoir un mouflon. Par contre, sortez très vite votre appareil photo car il ne restera pas longtemps en votre compagnie :-). La bonne nouvelle, c’est que le mouflon se déplace très souvent en groupe. Regardez aux alentours, le reste du troupeau n’est sûrement pas très loin.

Pour apercevoir des mouflons en Corse, il faut bien choisir son chemin de randonnée. Vous aurez plus de chance d’en croiser au Nord de l’île, dans les montagnes du Haut-Asco, du Haut-Golo, d’Aitone, de Lonca, ou de Bonifatu. Plus au Sud, direction Malo-Tova et les Aiguilles de Bavella !

En été le mouflon Corse est comme nous : il recherche la fraîcheur ! Vous aurez donc plus de chance de l’apercevoir dans des ravins et pentes ombragées. Tandis qu’en hiver, c’est l’inverse. Il recherche le soleil. Il gagne alors les pentes exposées et les fonds de vallées. Ce n’est qu’au printemps, lorsque que la neige a fondu, qu’il regagne les hauteurs. D’ailleurs, entre la mi-mars et la mi-mai, c’est la période des naissances. Vous verrez alors sans doute des agneaux en compagnie de leurs mères.

Et pour les curieux qui souhaitent en savoir plus sur le mouflon Corse, détour obligatoire par la Maison du mouflon, dans la forêt de Carozzica (dans les Gorges de l’Asco). Vous deviendrez incollable sur cet animal des montagnes mais aussi sur la flore environnante.

Si vous avez des photos de mouflons rencontrés durant vos balades Corses, n’hésitez pas à nous les envoyer.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
Ange Pozzo di Borgo

Amoureux de Syracuse mais originaire de l'Ile de Beauté, Ange coordonne notre équipe éditoriale en Méditerranée et gère les relations avec nos partenaires locaux (artisans, acteurs du tourisme...).

Site Instagram
Commentaires
  • Aurore il y a 10 ans quoi de plus beau dans vos montagnes Répondre au commentaire
Commenter cet article*
Noter cet article* Si vous avez précédemment commenté et noté cet article, seule votre dernière note sera prise en compte.

Tous les trésors de la Méditerranée dans une newsletter.

Chaque mois, nous vous enverrons un condensé de nos plus belles découvertes par email. Gratuitement.

Le port de Limeni dans le Magne, Grèce. Église San Michele de Murato, Corse. Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.

Suivez-nous en Méditerranée

Cookies et confidentialité

Notre site utilise des cookies. Les cookies sont des petits fichiers déposés par votre navigateur internet, permettant de stocker des informations relatives à votre navigation sur un site internet.

Ces informations nous permettent de mesurer notre audience, entretenir la relation avec vous et vous adresser de temps à autre du contenu qualitif ainsi que de la publicité.

Vous pouvez sélectionner ici ceux que vous autorisez à rester ici. Vous pouvez aussi continuer sans accepter.

Votre choix sera enregistré pour une durée de 13 mois.

Accepter les cookies publicitaires
Accepter les cookies analytics sociaux