Saint-Florent, Corse.

En Corse, 5 ports de charme pour flâner au bord de l’eau

2 minutes de lecture 25 vues

La Corse compte de nombreux ports invitant les plaisanciers à se promener, les yeux rivés sur la mer. Qu’ils soient imposants, insolites ou pittoresques, ils font, par leurs particularités, le charme de la célèbre île méditerranéenne. Puisqu’il faut en choisir 5, voici notre sélection des plus beaux ports de Corse.

1. Le port de Bonifacio, 1ère destination méditerranéenne française

Entouré de falaises calcaires, le long port de plaisance de Bonifacio figure parmi les destinations corses les plus convoitées. Voiliers modernes, barques traditionnelles et magnifiques yachts y sommeillent, amarrés pour un bref instant au quai de la ville à l’aspect de proue de navire.

Le regard fixé vers le large, vous voilà plongé(e) dans le passé de cette forteresse millénaire qui, malgré plusieurs attaques guerrières, s’est révélée être un modèle de résistance.

2. Le port de Saint Florent, « petit Saint Tropez corse »

On le compare souvent aux plus fameux ports de la Côte d’Azur. Il faut dire qu’avec ses nombreux restaurants et magasins, le port de Saint Florent a lui aussi de quoi offrir un séjour de star aux plaisanciers venus s’y ressourcer. Située au sud-ouest du Cap Corse, cette ancienne cité génoise aux vieilles maisons colorées est le point de départ des navettes qui mènent aux plages du Lotu et de Saleccia.

Saint-Florent, Corse.
Le Port de Saint Florent. © Pierre Bona sur Wikipédia

Les vacanciers peuvent également constater que la citadelle et ses remparts ont été conservés, donnant ainsi à la ville un petit côté « arrière-pays ».

3. Le port de Calvi et son incontournable citadelle

Calvi est à voir absolument si vous êtes de passage en Balagne. Une belle promenade vous y attend pour grimper jusqu’à la citadelle surplombant la ville. Le port apparaît alors idéal pour conclure une journée sportive à la terrasse d’un café avec vue sur la mer et les montagnes.

Port de Calvi, Corse.
Le port de Calvi. © Pascal Poggi sur Flickr

A la fois port de commerce, de pêche et de plaisance, Calvi a de quoi satisfaire les adeptes de farniente comme les voyageurs curieux d’en apprendre davantage sur les techniques de pêche traditionnelles.

4. Le petit port marin de Centuri

Sur la route côtière du Cap Corse se cache un modeste port que seuls pêcheurs et locaux peuvent aborder en bateau, faute d’infrastructures suffisantes pour les embarcations des visiteurs. Centuri, petite ville authentique et isolée presque tout au long de l’année, s’éveille à chaque période estivale. Les commerces relèvent leurs volets et les rues piétonnes se remplissent de voyageurs ébahis par le charme d’anciennes maisons de pierre aux couleurs variées.

Centuri
Le joli port de Centuri, unique en son genre.

Les papilles des fins gourmets trouvent elles aussi leur compte à la table de petits restaurants typiques. Au menu, de la langouste fraîchement pêchée du jour ! Logique, puisque la pêche à la langouste est une tradition séculaire à Centuri.

5. Le port d'Ajaccio, entre tradition et modernité

A Ajaccio, vous aurez l’embarras du choix puisque 3 ports se partagent la « cité impériale ». Si le port de commerce situé dans la jetée des Capucins et accueillant les ferries ne marque pas les plaisanciers par sa beauté, le petit port de pêche et de plaisance Tino-Rossi est plein de charme. Errer dans les allées bordant le front de mer où palmiers et petits bateaux se font face vous apportera repos et détente.

L'immanquable vieux port d'Ajaccio. © Wikipédia

Levez l’ancre et prenez le large pour vous diriger vers le nouveau port de plaisance Charles-Ornano. Occupant le nord de la ville dans la jetée du Margonajo, il vous donne l’occasion de tester toute sorte d’activités nautiques.

Bien sûr, cette sélection n’est pas exhaustive. Quel port de Corse mérite d’être ajouté à la liste ?

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Secrètement amoureux de Syracuse, originaire de l'Ile de Beauté, Ange a fondé plusieurs sites éditoriaux et e-commerce spécialisés dans les voyages et le patrimoine gastronomique méditerranéens.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
Suivez-nous en Méditerranée