Port de Porto-Vecchio, Corse

Porto-Vecchio, la Cité du Sel

1 minute de lecture 53 vues

Celle qu’on appelle la « Cité du Sel » est aussi le paradis des noctambules et des plagistes. Porto-Vecchio, c’est tout simplement l’une des destinations préférées des Français, Italiens et Allemands. Comme on dit : il n’y a pas besoin de se comprendre pour faire la fête ! Le soir, Porto-Vecchio s’anime pour accueillir des festivaliers et de joyeux fêtards venus de toute l’Europe. En plein été, c’est shopping de nuit dans la ville haute. Alors allons-y pour un tour de ce joyau Corse !

Le moustique, ennemi historique de Porto-Vecchio

A l’origine, Porto-Vecchio est une cité génoise (encore une !), détruite 4 fois, notamment par Sampiero Corso. Mais son ennemi le plus redoutable était beaucoup plus discret : le moustique ! Ou « zinzala » pour les insulaires. La ville était infestée par ce parasite volant… des colonies génoises entières ont d’ailleurs été décimées. Heureusement, la situation est aujourd’hui apaisée et les marais sont asséchés. Vous pouvez laisser vos scaphandres à la maison ;-).

A l'assaut ! Visitons Porto-Vecchio...

Marais salants, Porto-Vecchio, Corse.
Marais salants à Porto-Vecchio. © Bruno Barral sur Wikipédia
  • Les Marais Salants. Porto-Vecchio est longtemps restée la « Cité du Sel ». Son activité économique reposait essentiellement sur l’exploitation du sel, du bois et du liège. Désormais, la production est plus minime (1200 tonnes par an) : elle a pour fonction de perpétuer la tradition.
  • La Citadelle. Mieux vaut laisser sa voiture à la marine… à part si vous raffolez des bouchons et des démarrages en côte :-). Vous pourrez l’atteindre en marchant 15 minutes ou en sautant dans le petit train touristique.
  • La Vieille Ville. Elle a conservé ses allures de citadelle avec ses petites rues étroites et pavées, ses places ombragées, ses maisons hautes et ses 5 bastions. Vous prendrez également le temps de prendre une Pietra sur la place de la République. Elle réunit habitants et touristes à l’heure de l’apéritif.
  • La Porte Génoise. Elle est surmontée d’un canon ! A l’époque Génoise, la Porte constituait l’unique accès à la ville. Elle est donc protégée par une solide porte et par des mâchicoulis. De là, on peut toujours apercevoir les Marais Salants.
  • Le Bastion de France. Réaménagé en lieu de manifestations culturelles, il nous offre des expositions ou des concerts d’artistes locaux.
  • La Via Notte. La plus célèbre des boîtes de nuit de l’île de beauté. Elle accueille chaque année les DJ les plus en vogue dans un décor spectaculaire : salon VIP, piscine à débordement, restaurants thématiques…
  • Les Plages. Bien sûr, on ne peut pas tout vous dire ici, il y a encore tellement à découvrir pendant vos vacances à Porto-Vecchio… Un dernier conseil : allez piquer une tête dans l’eau translucide des célèbres plages de Porto-Vecchio, c’est à coupez le souffle.
Plage de Santa Giulia, Corse.
Vue sur la plage de Santa Giulia. © Pierre Bona sur Wikipédia
Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Secrètement amoureux de Syracuse, originaire de l'Ile de Beauté, Ange a fondé plusieurs sites éditoriaux et e-commerce spécialisés dans les voyages et le patrimoine gastronomique méditerranéens.

1 commentaire
Le 6 septembre 2015 à 15:41

SVP me donner les conditions climatiques en janvier et février. Pierre

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
fleuve de l'alcantara
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
Suivez-nous en Méditerranée