le pinzutu, touriste français

« Pinzutu » : les origines un peu floues de ce sobriquet désignant les continentaux en Corse

Moins de 1 minute de lecture 51 vues

Alors attention, là on touche un peu à la fierté des français de souche… En Corse, le mot “pinzutu” (prononcer “pinsout” en absorbant la dernière voyelle, et n’oubliez pas que le “u” se prononce “ou“) est une institution.

Son origine crée des débats sur certains forums même si on s’accorde à dire que “pinzutu” désigne historiquement les soldats français venus mater les insulaires : ces militaires portaient des chapeaux “pointus”, autrement dit chez nous, “pinzuti”.

Bref, quant on parle de “pinzutu“, entendez par là, en vrac : français, continental, ou encore parisien, parfois même Corse de la diaspora selon son éloignement de la culture insulaire…

Pour information, vous entendrez aussi le diminutif “pins‘”. Mais ce n’est pas parce que c’est un diminutif qu’il devient affectif (quoique…).

Vous voilà prévenu(e).

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Secrètement amoureux de Syracuse, originaire de l'Ile de Beauté, Ange a fondé plusieurs sites éditoriaux et e-commerce spécialisés dans les voyages et le patrimoine gastronomique méditerranéens.

1 commentaire
Le 27 août 2010 à 10:25

[...] fait,pinzuttu, du verbe pinzutter, pour ceux qui sauraient pas, la définition, c'est ici : https://www.orizzonte.fr/corse/pratique/pinzutu/ (oui, je mets deux T, et je vous proute, je suis chez moi, je vais où je veux, j'écris [...]

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Suivez-nous en Méditerranée