Partir en Corse en famille

Où, quand, comment partir en Corse ? Préparez votre voyage avec ces quelques conseils

3 minutes de lecture 23 vues

Sportif, randonneur ou simple vacancier ; seul, en amoureux ou en famille… la Corse est une destination qui convient à tous les types de voyageurs. Mais pour profiter pleinement de votre voyage, je vous recommande vivement de bien vous y préparer. Car selon la saison, la région de l'île ou les conditions familiales, les expériences peuvent radicalement varier.

Quand partir en Corse ?

N’importe quand, et à mon avis, surtout en dehors des mois de juillet et août qui sont invivables pour de nombreux insulaires... Tout au long de l’année, vous pourrez profiter d’un agréable climat méditerranéen. Avec peu de pluie et des températures douces - si on excepte le plein hiver en montagne - on peut sans trop d'hésitation dire que la météo est clémente.

Citadelle de Corte
La citadelle de Corte dans la brume, par un jour frais de novembre.

D’autre part, peu de gens s’en rendent compte, mais l’Île de Beauté reste belle même en hiver. Personnellement, je privilégie les retours en famille à la Toussaint ou en Décembre, parfois début juin : selon la saison, je profite de promenades et randonnées intimistes et au contact d'un environnement calme et préservé. Il n'est pas rare, d'ailleurs, de marcher jusqu'à un lac sous le ciel bleu et avec une atmosphère frisant les 18 degrés, même au cœur de l'hiver.

Vue sur la baie de calvi depuis la citadelle
La baie de Calvi depuis la citadelle, fin octobre.

Juste un bémol : quand il pleut en Corse, ça tombe, violemment parfois. On n'est jamais à l'abri d'une tempête comme on a pu en voir ces dernières années, en plein mois de décembre, avec une mer démontée et des avions cloués au sol.

En juin et septembre, voire octobre, vous pourrez aussi apprécier la beauté de l'île et la douceur de ses plages, au moment où les températures se font moins caniculaires et où l’affluence touristique sur l’île est moins importante.

Sentier de la parata
Le sentier de la Parata à Ajaccio, en mars.

Comment partir dans l'Ile de Beauté ?

Amoureux de la mer, sachez que plusieurs compagnies proposent la traversée depuis le continent (Marseille, Toulon ou Nice en France, mais également Savone, Gênes, Livourne ou Civatecchia en Italie) jusqu’en Corse en ferry.

Corsica Linea
Un bateau de la Corsica Linea.

D’autres préféreront prendre l’avion, et pourront faire leur choix parmi plusieurs compagnies aériennes.

Pour un peu plus d’indépendance, vous pouvez également choisir de partir en voiture, mais il faudra tenir compte du temps de route et du coût de la traversée en bateau.

Où partir en Corse ?

Pour vous guider sur place, ou bien planifier votre parcours en avance, des offices de tourisme sont présents dans chaque région. Quant à l’hébergement, vous pouvez faire votre choix parmi plusieurs types de logements, des plus classiques aux plus originaux (phare, tours génoises, bergeries...).

La tour génoise de Turghiu, prise en photo par Anthony Luciani.

Attention, la Corse est un kaléidoscope touristique. Si certains endroits sont vraiment faits pour le farniente et la bronzette (Extrême-Sud, région d'Ajaccio, côte balanine...), d'autres offrent avant tout des escapades au cœur de la nature (Castagniccia, Centre-Corse, Sartenais...), ou encore des expériences plus romantiques et contemplatives (Cap Corse, Balagne...).

Renseignez-vous au maximum avant le départ, surtout si vous êtes avec des enfants. Et sachez que les distances dans l'île sont souvent importantes ; être véhiculé reste largement conseillé.

Les activités sur place

Les sportifs pourront emprunter un des fameux chemins de randonnée de l’Île de Beauté, comme le GR20 ou la Via Ferrata. Vous pouvez aussi parcourir la Corse à vélo, et même faire du ski en hiver.

montagne corse dans le GR20
Les hautes montagnes traversées par le GR20.

Les curieux pourront en apprendre plus sur l’histoire Corse en visitant le parc Galéa en Castagniccia, le musée de la Corse à Corte, et les nombreux hauts-lieux du passé insulaire comme Filitosa ou le pont sur le Golo (Ponte Novu).

Si vous êtes plus intéressé(e) par la musique, vous pourrez assister à des festivals tels que Calvi on the Rocks, les Nuits de la Guitare ou Porto Latino. La programmation est dense durant l'été, quand les "fiere" (foires thématiques) pullulent au cours de la basse saison dans les différentes villages de Corse.

Les flâneurs pourront se livrer aux douceurs du farniente sur l’une des somptueuses plages insulaires, ou bien pendant une croisière au large de l’Île de Beauté - comme dans les Lavezzi ou dans la Réserve de Scandola.

Les gourmands pourront découvrir une gastronomie riche en parcourant les marchés de Corse, où l'on vend des produits typiques comme la charcuterie et les fromages, mais également des viennoiseries et autres délices rustiques idéaux pour une "merenda".

Marché central d'Ajaccio
Le marché central d'Ajaccio.

De Bastia à Bonifacio, en passant par Calvi, Corte et Ajaccio, vous êtes donc fin prêt(e) pour partir à la découverte de ce magnifique pays qu’est la Corse.

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Secrètement amoureux de Syracuse, originaire de l'Ile de Beauté, Ange a fondé plusieurs sites éditoriaux et e-commerce spécialisés dans les voyages et le patrimoine gastronomique méditerranéens.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
Suivez-nous en Méditerranée