Tour génoise de Porto au soleil couchant, commune d'Ota, Corse-du-Sud.

La Corse en septembre et octobre : vivez l’été indien

1 minute de lecture 24 vues

Le mois d’août est déjà bien entamé et vous rêvez de partir en Corse cet été ? Il n’est pas trop tard : avez-vous pensé à partir en Corse en septembre ou en octobre ? En arrière-saison, l’Île de Beauté se pare d’un nouveau visage, différent mais toujours aussi accueillant.

Moins de monde, plus de place pour se baigner et se promener

C’est simple, en avril ou en octobre, on compte 4 fois moins de touristes en Corse qu’en juillet-août. Il faut dire que la Corse revêt des allures d’île paradisiaque avec ses plages idylliques en été et on comprend l’engouement des touristes ! En septembre – octobre, c’est la fin des plages trop fréquentées, des lieux surpeuplés ou encore des restaurants pleins à craquer. Les petites routes sont désertées, les nombreuses vasques naturelles libérées de la surpopulation.

Bien sûr, le départ des touristes aura ses inconvénients : certains hôtels ferment à l’approche d’octobre, les horaires de certains restaurants sont limités… Avant de partir, assurez-vous de vous être renseigné(e) sur les moyens d’hébergement et de restauration encore ouverts, on ne sait jamais !

La Corse en septembre ou en octobre : un été indien qui se savoure

L’île de Beauté est connue pour ses températures clémentes et ce n’est pas un voyage en Corse en septembre ou en octobre qui vous détrompera ! Des températures avoisinant les 25 degrés, une eau à plus de 20 degrés, pas de doute, vous pourrez vous baigner et vous prélasser au soleil tout au long de vos vacances.

Et tandis que le thermomètre affiche des températures estivales, l’arrière-pays se pare peu à peu de son manteau d’automne, l’orange passe par toutes ses nuances et vient habiller les hêtres, châtaigniers, frênes et autres arbres du coin. Un paysage qui pourrait bien avoir un goût de paradis, selon certains insulaires.

Enfin, septembre-octobre, c’est aussi la bonne période pour goûter aux traditions gastronomiques de la Corse : au programme, on fête la figue, le miel ou la châtaigne lors de foires dédiées et on goûte à de nombreux mets tout juste récoltés !

Bref, la Corse en septembre-octobre adopte un rythme qui tourne au ralenti que vous risqueriez fort d’apprécier… En tout cas, nous, on adore. Cerise sur le gâteau, puisque vous partez en hors saison, c’est moins cher.

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Secrètement amoureux de Syracuse, originaire de l'Ile de Beauté, Ange a fondé plusieurs sites éditoriaux et e-commerce spécialisés dans les voyages et le patrimoine gastronomique méditerranéens.

1 commentaire
kty Le 22 août 2013 à 17:02

merci pour les articles, car justement nous devons aller en Corse en septembre ... et je dois l'avouer il me tarde, j'en ai de très très bon souvenirs !!!

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
Porto Flavia en Sardaigne
Le port de Limeni dans le Magne, Grèce.
Suivez-nous en Méditerranée