Monte Cintu, Corse.

Au sommet de la Corse, le Monte Cintu

1 minute de lecture 346 vues

Vous n’irez pas plus haut que ses 2706 mètres. Le sommet de la Corse, c’est le Monte Cintu, ou “Monte Cinto” sur les cartes hexagonales. Ce géant insulaire se situe à mi-chemin entre Corte et Calvi… mais que ce soit clair : n’espérez pas l’atteindre en voiture. C’est un défi de taille pour les randonneurs et chevronnés !

Deux points d’attaque : Ascu et Calacuccia

Monte Cinto, Corse.
Le Monte Cintu depuis le Capu Biancu. © Ceky sur Wikipédia

Si vous décidez d’affronter les chemins rocailleux vers les hauteurs du Monte Cintu, deux voies s’offrent à vous.

La première part de Calacuccia, au “sud” du Mont, accessible par la D84. Depuis le camping de Lozzi, vous aurez à marcher plusieurs dizaines de minutes pour atteindre le refuge de l’Ercu, culminant à près de 1700 mètres d’altitude. A vous de voir si vous préférez vous arrêter là, histoire de vous reposer 1 heure, ou 1 nuit. En tout, comptez 10h pour l’aller-retour.

La seconde, plus exposée aux assauts du soleil, part du Haut Asco, sur la D147. Depuis la station, vous prendrez un sentier dominé par les pins, pour enchaîner sur une ascension ardue en direction de la Pente des Eboulis. Vous serez alors très proche de votre destination ! Comptez 7 à 8h pour l’aller-retour.

Le Monte Cintu en photos

Sur le toit de l’Ile de Beauté, vous aurez droit à un panorama rare. Une vraie récompense pour vos efforts. Voilà quelques vues qui vous donneront envie de tenter l’aventure, à condition d’être déjà bien entraîné(e) !

Monte Cintu, Corse.
Ascension du Monte Cintu. © Ithaque
Monte Cintu, Corse.
Vue depuis le Monte Cintu. © Ithaque
Monte Cintu, Corse.
Au sommet du Monte Cintu. © Ithaque
Monte Cintu, Corse.
Vue depuis le Monte Cintu. © Ithaque
Monte Cintu, Corse.
Vue depuis le Monte Cintu. © Ithaque

Notez que 4 lacs Corses d’étendues très diverses sont à découvrir autour du Monte Cintu : a Muvrella, u Ceppu, le Col Perdu, le lac d’Argentu et u Cintu.

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Secrètement amoureux de Syracuse, mais originaire de l'Ile de Beauté, Ange coordonne notre équipe éditoriale et gère les relations avec nos partenaires locaux (artisans, acteurs du tourisme...).

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Corse

Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
Suivez-nous en Méditerranée