Près de Vivario, une randonnée panoramique (mais accessible) jusqu’aux ruines du Fort de Pasciola

2 minutes de lecture 16 vues

Malgré mes 6 années de vie étudiante à Corte, je n'avais jamais eu l'idée ni l'occasion de marcher jusqu'à l'emblématique fort de Vivario - ou plus précisément, "Fort de Pasciola". C'est enfin chose faite, et la randonnée, très accessible, offre une vue imprenable sur les sommets de la région. Voilà comment en profiter.

Se rendre au sentier du Fort de Pasciola

fort de pasciola près de vivario
Vue rapprochée du fort de Pasciola, depuis le sentier de randonnée. © Maison Pozzo di Borgo

Il attire forcément les regards de celles et ceux qui montent d'Ajaccio à Corte, perché sur son promontoire rocheux. Carré (ou rectangulaire selon la perspective), le Fort de Vivario se dresse à quelques centaines de mètres de la route, sa structure en partie délabrée par les tirs de canons et les assauts du temps.

Garez-vous directement sur l'aire réservée aux véhicules, dans le virage. C'est de là que partent les chemins vers les ruines, l'un assez raide, l'autre très doux et parfaitement adapté aux familles avec enfants dès 6 ans.

Un Fort construit par l'armée française en 1771

Édifié à près de 800 mètres d'altitude sur un vaste terrain militaire près de Vivario, pour renforcer la communication et la surveillance à l'intérieur des terres, ce bastion pouvait accueillir une garnison de 48 hommes d'armes avant d'être transformé en prison sous le règne de Napoléon Ier. On y enfermait (à vie) les rebelles à l'autorité impériale.

L'état du fortin, tel qu'on peut l'observer aujourd'hui, semble être ainsi depuis le début du 19ème siècle. Le Fort de Pasciola est classé Monument Historique.

Un promenade "sportive" de 40 minutes aller-retour

Il y a quelque chose d'impressionnant dans la position de cette "redoute", comme l'appelaient les architectes militaires d'autrefois. En arrière-plan du fortin se dressent les montagnes dont les pointes restent encore enneigées en ce mois d'avril pourtant très ensoleillé. La lourde bâtisse au toit crevé et aux fenêtres béantes, elle, résiste au vent violent qui balaie la vallée.

Le chemin que nous empruntons s'avère relativement praticable même sans équipement de randonnée. 20 minutes de marche à moyenne allure nous permettent de profiter des odeurs du maquis et d'une vue circulaire sur des paysages gigantesques, entre végétation, murets pastoraux et éperons rocheux.

chemin montagne corse vivario
© Maison Pozzo di Borgo

Soudain, nous voilà au pied du Fort de Pasciola. Ses murs de pierres massives s'élèvent devant nous, mais il est interdit de pénétrer dans ce qui paraît être les vestiges de la construction (courtine, murs extérieurs...). A travers les fenêtres, nous voyons des carrés de ciel bleu azur et des pics enneigés. Plus bas, la rivière du Vecchio rugit dans son lit.

Le vent ici redouble d'intensité, menaçant de faire tomber les plus légers dans les dangereuses pentes qui cerclent le bastion. Nous ne restons donc qu'une dizaine de minutes avant de reprendre notre sentier en sens inverse.

Une belle promenade à découvrir en chemin entre Ajaccio et Bastia, ou dans le cadre d'un séjour dans le Centre-Corse.

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Secrètement amoureux de Syracuse, originaire de l'Ile de Beauté, Ange a fondé plusieurs sites éditoriaux et e-commerce spécialisés dans les voyages et le patrimoine gastronomique méditerranéens.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
Porto Flavia en Sardaigne
Le port de Limeni dans le Magne, Grèce.
Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
Suivez-nous en Méditerranée