Vallée de la Restonica, Corse.

Excursion dans la Restonica, l’une des plus belles vallées de Corse

3 minutes de lecture 37 vues

Entre sport et farniente, votre cœur balance pour vos vacances en Haute-Corse ? Venez donc faire un tour du côté de la Vallée de la Restonica, à Corte. Elle vous apportera à coup sûr ce que vous cherchez, des randonnées dans le maquis aux baignades rafraîchissantes… Le tout au cœur d’une faune et d’une flore exceptionnelles.

Un lieu protégé prisé des voyageurs

Classée Grand Site National depuis 1985, la Vallée de la Restonica fait partie des lieux naturels protégés les plus fréquentés. En période estivale, elle peut ainsi accueillir jusqu’à 2000 personnes chaque jour. Il est donc conseillé de s’y rendre tôt le matin, à la fois pour éviter les heures d’affluence et les températures excessives.

Le lieu étant fragile, les nombreux promeneurs se doivent de le préserver. Feux de camp, camping sauvage et cueillette de végétaux y sont interdits pour maintenir intact ce trésor de l’île de Beauté déjà sinistré dans un incendie en 2000.

Que faire dans la Vallée de la Restonica ?

La Vallée de la Restonica s’étale sur 20 km, de la citadelle de Corte jusqu’au Monte Rotondo. Abritant aussi de grands lacs glaciaires d’altitude, elle constitue un véritable paradis pour les accros de la randonnée.

Plonger au cœur du maquis corse

Admirez le paysage à la fois minéral et sauvage : autour de vous se dresse une forêt de magnifiques pins laricci, genévriers et sorbiers. Restez attentif(ve) et vous pourrez y apercevoir renards, chèvres, sitelles, choucas ou encore aigles royaux. Bon nombre d’espèces ne sont visibles que dans cette région, alors prenez des photos.  

Vallée de la Restonica, Corse.
Vue sur la Vallée de la Restonica. © Pierre M sur Flickr

Pour ceux qui souhaitent profiter de la vallée avec un peu plus d’intimité, l’idéal est d’y passer entre avril et juin. La végétation y est alors verdoyante et contraste avec les sommets encore enneigés.

Se ressourcer dans les piscines naturelles

Le site regorge aussi de lieux de baignade. Ça tombe bien, après quelques heures de marche, vos jambes méritent bien une petite pause.

C’est à la rivière Restonica (« elle reste unique », en Corse) que la vallée du même nom doit ses nombreuses piscines naturelles très appréciées des enfants. Pourquoi ce nom ? Il est dit que malgré une année de sécheresse intense, cette rivière voisine du Tavignano fut la seule à continuer de couler, alimentant les gorges éparpillées dans la vallée.

Vallée de la Restonica, Corse.
Baignade dans la Restonica. © Danilo Tic sur Flickr

Si vous souhaitez découvrir les gorges de la Restonica, n’oubliez pas de consulter la météo car de très fortes pluies peuvent parfois s’abattre sur la vallée. Prévoyez aussi une petite laine car même en été, il peut faire frais au sommet des montagnes.

Grimper jusqu'aux lacs d'origine glaciaire

La Vallée de la Restonica n’abrite pas moins de 7 lacs d’altitude ! Les plus connus sont le Lac de Melo (1711 m) et le Lac de Capitello (1930 m).

  • Le Melo, en forme de pomme  (« mela » en corse), est profond d’une vingtaine de mètres et repose sur 6,5 hectares.
  • Situé quelques centaines de mètres plus haut, le Capitello, avec ses 5,5 hectares de superficie, atteint quant à lui 42 mètres de profondeur.
Lac de Melo, Corse.
Le Lac de Melo, à 1711 mètres d'altitude. © Adrien Lebrun sur Flickr

Pas question de s’y baigner puisque tous deux restent gelés une bonne partie de l’année.

Faire l'ascension du Monte Rotondo

Il trône sur la Vallée de la Restonica : le Monte Rotondo, ou « montagne arrondie », occupe la deuxième place du podium des points culminants de Corse avec 2622 mètres d’altitude. Son ascension, même si elle nécessite un minimum d’équipement et de prudence à cause des débris rocheux, reste abordable à tous.

Si après ça, vous vous sentez encore d’humeur grimpeuse, sachez que trois sites d’escalades sont aménagés dans la vallée.

Comment y accéder ?

Prudence et calme sont de rigueur car la route qui mène à la Vallée de la Restonica est très étroite. Le lieu étant bondé en été, l’accès en voiture y est contrôlé afin de mieux gérer la circulation et garder la vallée protégée.

Plan Restonica, Corse.

Pour vous y rendre depuis Corte, il vous faudra emprunter la sinueuse D623 sur 16 km jusqu’aux bergeries de Grotelle. Un peu plus loin se trouve un parking certes payant (environ 5-6 €), mais qui a le mérite d’être vaste et sécurisé. Qui plus est, vous pourrez, en cas de petit creux, faire une halte dans le restaurant situé à proximité.

En pleine saison, oubliez la voiture, le chemin se fait obligatoirement en navette.

Mathieu Pozzo di Borgo
Mathieu Pozzo di Borgo

Même s'il n'a pas décroché son diplôme de guide de haute-montagne, Mathieu passe son temps entre son activité de VTC et des longs trails dans le maquis Corse. Il partage ses connaissances de randonneur.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
fleuve de l'alcantara
Porto Flavia en Sardaigne
Suivez-nous en Méditerranée