Dans la forêt de Vizzavona, marcher jusqu’à la Cascade des Anglais et voir le Monte d’Oro

3 minutes de lecture 28 vues

A quelques minutes du village de Bocognano, dans le Centre-Corse, la Forêt de Vizzavona offre des balades idéales pour les promeneurs amateurs. On y marche, on s’y baigne, on y fait de l’accrobranche, du cheval, du quad, du canyonning et des siestes à l’ombre. De quoi remplir plusieurs journées pendant votre séjour en Corse. Allez, partons découvrir cette belle forêt, et notamment la randonnée vers la Cascade des Anglais…

Vizzavona, passage réputé des randonneurs

L’arrivée à Vizzavona ponctue le difficile parcours de Grande Randonnée. Les amateurs de marche se divisent à cet endroit en 2 groupes. Ceux qui décident de continuer leurs prouesses y font une petite pause dans l’un des refuges du GR20 avant de repartir. Ceux qui décident de différer leur ascension y prennent le célèbre Trinichellu (le train Corse) pour joindre Corte, Bastia et Calvi, ou descendre vers Ajaccio.

Mais Vizzavona n’est pas qu’un lieu de passage, c’est aussi un joli village de montagne, un peu dépeuplé en hiver (on y compte alors que 50 habitants)... Il s’anime en été avec le passage des touristes et des locaux. Les familles insulaires y viennent en effet le dimanche pour pique-niquer, faire de petites promenades et se rafraîchir dans les cascades des alentours. Vous y verrez de beaux fortins du 18ème siècle et des « casette » (de petites maisons).

La cascade des Anglais à Vizzavona. Photo Corse VTC.

Marcher jusqu'à la célèbre Cascade des Anglais

La Cascade des Anglais n’est qu’à 1h/1h30 du col de Vizzavona… juste le temps de s’échauffer avant un beau plongeon dans l’eau fraîche.

Mais pourquoi ce nom ? Tout simplement parce qu’au 20ème siècle, le lieu était très prisé des britanniques. Mais le chemin pour y parvenir longe plusieurs cascades et baignoires naturelles : vous pourrez donc toutes les tester pour choisir votre point d’eau personnel.

Les eaux pures de la rivière qui traverse la forêt de Vizzavona, le long de la randonnée. Photo Corse VTC.

Ne vous inquiétez pas, pour trouver le sentier, il suffit de suivre le balisage jaune. Il vous amènera directement vers la cascade. En prime, vous traverserez la vaste forêt de Vizzavona et ses 1500 hectares de pins laricci et de hêtres.

Les promenades autour du Col de Vizzavona

Montez jusqu’au col de Vizzavona (à 3 kilomètres au sud du village). Vous serez alors à la jonction entre les 2 départements Corses. Un pied à gauche et c’est la Corse du Sud, un pied à droite et vous êtes au Nord…

Là-haut, à 1163 mètres d’altitude, vous aurez une vue complète de la région de la Gravona. Ce panorama va vous donner le vertige. A partir du Col, vous pourrez aller rendre visite à la Madonuccia. Qui est-ce ? En fait, la Madonuccia est un rocher qui a la forme de la Vierge Marie. Pour y arriver, vous passerez par des sous-bois et des bergeries. La promenade est facile et agréable (1h30 à 2h A/R).

Visitons 2 Cols dans la même journée ! Le Col de Palmente n’est pas très loin : 4h AR à partir de la Maison Forestière de la Forêt de Vizzavona. En plus, cette promenade vous fera emprunter une partie du GR20. La vue sera panoramique puisqu’elle donnera sur le Monte d’Oro et les étangs de la plaine orientale (Urbino et Diane). Au retour, vous passerez par de belles bergeries aux portes colorées, la mare d’Alzeta et le sentier qui fait froid dans le dos… celui de la Femme Perdue !

Le Monte d’Oro, l’un des plus hauts sommets de Corse

Le Monte d’Oro, c’est le 2ème sommet de Corse, alors pour parvenir à ses 2389 mètres d’altitude… il faut grimper. L’ascension est longue (8h30 AR) et pas vraiment de tout repos. D’ailleurs, le topo-guide est indispensable et mieux vaut être un randonneur averti. Mais arrivé en haut, vous serez vraiment récompensé(e) par la beauté des lieux. Une vue unique.

Le Monte d'Oro et sa cime enneigée, prise en photo par Pierre Bona (Wikipedia).

Par temps clair, vous verrez les autres points culminants de Corse (Monte Cinto, Monte Rotondo, Monte Renoso) et les côtes de l’Italie. Son nom « Monte d’Oro » serait lié à une vieille légende : après un orage et le retour du soleil, les torrents coulant de la montagne renvoyaient des reflets dorés… un berger s’en est aperçu et a donné son nom à la montagne. Mais cette légende bucolique serait contestée par l’étymologie…

Mathieu Pozzo di Borgo
Mathieu Pozzo di Borgo

Même s'il n'a pas décroché son diplôme de guide de haute-montagne, Mathieu passe son temps entre son activité de VTC et des longs trails dans le maquis Corse. Il partage ses connaissances de randonneur.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
Porto Flavia en Sardaigne
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
Suivez-nous en Méditerranée