brocciu frais aop

Plus qu’un fromage, le Brocciu est une institution gastronomique en Corse

2 minutes de lecture 40 vues

Lorsque l'on évoque la gastronomie insulaire, le Brocciu est spontanément cité comme LE fromage emblématique de l'île. Le Brocciu est un produit local à base de lait et lactosérum (petit lait) de chèvre ou de brebis, voisin d'autres produits italiens ou sardes.

Mais comme je l'affirme en titre d'article, ce n’est pas un fromage… c’est du Brocciu. Une sorte de fromage frais, peut-être, mais résolument unique par ses saveurs, ses usages, et l'attachement patriotique qu'on lui accorde en Corse. Cela justifie sans doute une appellation d’origine depuis 1963 et une AOC (appellation d’origine contrôlée) depuis 1998.

Qui n'a pas goûté le Brocciu ne connaît pas la Corse

Si vous n’avez jamais eu l’occasion d’en manger, sachez que (selon les dires de certains) il s’apparenterait à de la brousse, même si le brocciu reste bien différent de part sa texture et surtout son goût particulier.

Le poète Emile Bergerat écrivait déjà à la fin du XIXème siècle : “Qui n’en a pas goûté ne connaît pas l’île”. Avouez que ça aurait été un grand slogan publicitaire… mais inutile, car le produit se suffit à lui-même pour se vendre.

brocciu frais
Le brocciu frais offre des saveurs multiples. © AOP Brocciu

Le brocciu est très consommé en Corse, nature, en accompagnement de plats traditionnels tels que la “pulenda” (polenta), ou bien au dessert avec du sucre et de l'acqua vita”.

Il y a de nombreuses recettes à base de brocciu : falculelle (patisseries ajacciennes), imbrucciate (pâtisseries cortenaises, exemple ci-contre), fiadone (gâteau bastiais), omelette au brocciu, cannelloni et ravioli au brocciu, storzapreti, fritelle (beignets), etc. La liste est longue...

Il se consomme aussi séché et affiné. Dans ce cas, on l’appelle le “brocciu passu”, c’est-à-dire “passé” en Corse. Il peut s’utiliser dans de nombreuses recettes corses en remplacement du brocciu frais, dans les migliacci, dans la soupe au brocciu passu…

Un peu de culture autour du Brocciu

En Corse, il existe une légende sur les origines du brocciu ; une telle merveille ne peut que provenir de récits extraordinaires. Voici la légende telle qu’elle est contée sur le site officiel de l'AOP Brocciu :

Il était une fois la casa di l’urcu. D’après la légende, en des temps très reculés, le Dolmen, dit de la Casa di l’Urcu, était habité par un ogre particulièrement cruel. Las, les habitants des lieux décidèrent de supprimer ce terrible géant qui non content de les terroriser, volait leurs brebis et leurs chèvres. Or, l’ogre avait un précieux secret, celui de la fabrication du Brocciu et lorsque, par la ruse, les bergers purent le capturer, celui-ci en échange de sa vie voulut négocier sa délicieuse recette. Les bergers firent semblant d’accepter et lorsque l’ogre leur délivra son secret, ils le tuèrent sans aucune autre forme de procès.

Où trouver du brocciu ?

Durant votre séjour en Corse, dans les supermarchés, dans les épiceries et petits commerces, voire directement chez le producteur. On en trouve également sur le continent et même dans la région parisienne, mais c’est plus rare. Je regrette d'ailleurs les saveurs incomparables du brocciu frais que mon beau-frère m'offre en guise d'accueil à chacun de mes retours à Corte...

Pour avoir un produit de bonne qualité… n’en achetez pas l'été. Il est préférable de s’en procurer à partir d’octobre et jusqu’en juin, un peu plus tard pour le “brocciu passu”. Dans l'idéal, savourez le brocciu en hiver ou au début du printemps, c'est là qu'il est meilleur.

Le brocciu est de plus en vente sur différents sites e-commerce, vous pouvez donc en commander de chez vous. Faites tout de même attention aux délais de livraison (ainsi qu’à éviter la saison estivale) car c’est un produit frais. Et il se respecte !

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Secrètement amoureux de Syracuse, originaire de l'Ile de Beauté, Ange a fondé plusieurs sites éditoriaux et e-commerce spécialisés dans les voyages et le patrimoine gastronomique méditerranéens.

2 commentaires
zinczoolo Le 6 avril 2015 à 17:09

I falculelle sont une spécialité typiquement Cortenaise et non Ajacienne !!!! Quant a l'imbrucciata a contrario est une spécialité typiquement du sud et les meilleurs sont faite à Sartene ! Quel méli mélo cet article !!

Le 4 juin 2010 à 13:07

[...] trouverez tous les types de fromages Corses traditionnels à la Foire de Venaco. Mais aussi du Brocciu, de la tome Corse, des crottins de chèvre… Au programme : stands de présentation, dégustation [...]

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Le port de Limeni dans le Magne, Grèce.
Suivez-nous en Méditerranée