verre de liqueur corse

Châtaigne, Myrte, Cédrat… Découverte des liqueurs de Corse

1 minute de lecture 24 vues

A la fin d’un repas en Corse, il est d’usage de déguster un verre de liqueur, en guise de digestif. Ces liqueurs sont fabriquées à partir de différents fruits typiquement corses, comme par exemple la châtaigne, le citron, le cédrat, l’arbouse ou la myrte, mais également d’autres fruits, comme la framboise, la poire ou la prune. Partons ensemble à la découverte de 4 de ces boissons.

La liqueur de myrte, un classique insulaire

Si vous avez déjà été en Corse, vous avez certainement déjà eu droit à un petit verre de liqueur de myrte après un bon repas. Les origines de cette tradition, qui existe aussi bien en Sardaigne qu’en Corse, sont inconnues. On les fait néanmoins remonter au XIX° siècle, époque à laquelle les familles fabriquaient leur propre liqueur, pour la consommer elles-mêmes.

La myrte (rouge ou blanche) est le fruit de la macération des fruits du myrte, un petit arbre qui pousse dans le maquis corse. Dès le mois de septembre, vous pourrez cueillir ces fruits et vous lancer dans l’élaboration de la liqueur.

bouteille de liqueur de myrte corse artisanale
Une myrte ramenée du village en Corse. © Maison Pozzo di Borgo

Le limoncellu, liqueur de citron d'inspiration italienne

Le limoncello (ou limoncellu) est une liqueur à l’aspect un peu crémeux, faite de zestes de citron, de sucre et d’alcool. On a tendance à croire qu’il s’agit d’une boisson typiquement italienne, et pourtant elle est consommée de manière traditionnelle en Corse, au même titre que la myrte.

La cédratine, liqueur unique en Corse

La cédratine est elle aussi une liqueur très appréciée sur l’Île de Beauté. Lancée sur le marché en 1884 par le distillateur corse Louis Napoléon Mattei - célèbre inventeur d’un apéritif bien connu : le Cap Corse - qui adapta une recette existant depuis longtemps. Cette boisson a connu un succès instantané.

Cette liqueur est issue du cédrat, un gros agrume à la peau épaisse, bien moins connu en France continentale qu’en Corse. Cette écorce est transformée en zestes pour ensuite être mise à macérer dans de l’alcool et du sucre.

La liqueur de châtaigne, boisson ancestrale

La culture de la châtaigne est une tradition ancestrale en Corse (les premiers châtaigniers ont été importés pendant l’Antiquité, par les Grecs et les Romains). Dérivé sous de nombreuses formes, ce fruit sert notamment à la confection d’une délicieuse liqueur, qui est une des boissons incontournables de l’Île de Beauté.

Vous pouvez aussi l’apprécier tout au long du repas, que ce soit en soupe, dans des pâtisseries ou dans toute autre sorte de plats (par exemple, dans les frites de polenta).

Alors, avec quelle liqueur préféreriez-vous trinquer ?

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Secrètement amoureux de Syracuse, originaire de l'Ile de Beauté, Ange a fondé plusieurs sites éditoriaux et e-commerce spécialisés dans les voyages et le patrimoine gastronomique méditerranéens.

4 commentaires
Le 7 septembre 2014 à 12:53

l île de beauté porte bien son nom vacances inoubliable avec nos amis brigitte et françois vive les vacances en corses

Le 27 mars 2014 à 18:15

j ai beaucoup aimer la corse et les produits locaux j ai connu la myrte que c est bon j espere y retourner

bougault Le 27 mars 2014 à 18:10

J aime beaucoup les produits a base de myrthe et je retournerai en corse

Le 26 mars 2014 à 16:13

Une liqueur de myrte et de loin car ça démontre bien l'hospitalité corse après un repas La corse que j'aime et ou je retourne chaque année avec un plaisir immense

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
fleuve de l'alcantara
Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
Porto Flavia en Sardaigne
Suivez-nous en Méditerranée