Pietra, la bière à la châtaigne qui ouvre la Corse sur le monde (brassicole)

2 minutes de lecture 50 vues

S’il y a bien une bière symbolique de l’Île de Beauté, c’est la Pietra. Première bière au monde brassée avec un mélange de farine de châtaigne et de malt d’orge, la Pietra est aujourd’hui (re)connue même en dehors du territoire corse. Pourtant, rien ne destinait la brasserie du même nom vers un tel succès.

Un pari gagnant : créer la première bière Corse

Pietra, c’est l’histoire de Dominique et Armelle Sialelli qui, durant l’été 1992 et après un concert d’I Muvrini à Corte, décident d’aller boire une bière corse. C’est alors qu’ils se rendent compte de l’incroyable réalité : il n’existe aucune bière originaire de l’île. Le couple se lance donc un pari fou : créer la première bière corse.

« Prétendre non seulement faire une bière en Corse mais une bière Corse », voilà l’idée qui habite Dominique et Armelle Sialelli pendant deux ans. Deux années où le couple va passer par de multiples phases de doute sans jamais perdre de vue l’objectif final : proposer aux corses une bière originaire de leur territoire.

En 1996, le pari est remporté. La première brasserie en Corse est créée ainsi que la bière du même nom : la Pietra. Un nom qui tire sa provenance du lieu dont est originaire Dominique Sialelli, Pietraserena, petit village de l’île de 76 habitants.

La châtaigne, spécificité de la Pietra

Outre son origine insulaire, unique pour une bière à l’époque, le succès de la Pietra a notamment été porté par sa grande spécificité : il s’agit de la première bière au monde brassée avec de la farine de châtaigne.

Un vieux dicton corse dit « De sa naissance jusqu’à sa mort, toute la vie d’un corse est bercée par le châtaignier ». La châtaigne est en effet une véritable institution sur l’Île de Beauté. On la retrouve notamment dans de nombreux plats et elle est mise en avant lors de la foire de Bocognano (aussi appelée « fiera di a castagna » ou « foire de la châtaigne »).

La Corse est l’une des dernières régions d’Europe où la châtaigne est encore utilisée comme une céréale. Durant les 2 années où la recette de la Pietra a été élaborée, il a fallu que Dominique et Armelle Sialelli testent les propriétés de la châtaigne. Au final, il est apparu que la châtaigne possède de nombreuses qualités brassicoles :

  • haute fermentiscibilité,
  • excellente influence sur la tenue de la mousse,
  • donne une belle coloration à la bière.

Après de nombreux essais, une recette est établie : la Pietra était née.

De la bière au Corsica Cola

Créée en 1996, la brasserie Pietra ne proposait à l’origine que la bière du même nom. Dominique et Armelle Sialelli ont dû parcourir les routes de Corse pour faire déguster leur bière lors de foires agricoles et de marchés de produits régionaux. Près de 20 ans plus tard, c’est l’ensemble du territoire corse qui est attaché à SA bière.

Outre la Pietra, bière ambrée, la brasserie propose aujourd’hui 4 autres bières :

  • la Serena, une bière blonde 100% pur malt
  • la Colomba, une bière blanche aux arômes du maquis
  • la Pietra Blonda, une bière blonde élaborée à partir de la recette de la Pietra
  • la Pietra de Noël, disponible uniquement lors des fêtes de fin d’année

En plus des bières, la brasserie a également créé sa propre limonade, la Limunata Carina, et élabore depuis 2003 son propre cola, le Corsica Cola : un véritable clin d’œil à l’Histoire puisque l’inventeur du cola, Angelo Mariani, est (selon la légende) originaire de Corse.

En moins de deux décennies, la brasserie Pietra est devenue un véritable symbole de l’Île de Beauté. Dominique Sialelli constate d’ailleurs que son entreprise « qui a démarré de zéro, dans un scepticisme total » suscite aujourd’hui « un respect pour ce que nous avons fait ».

Photos Brasserie Pietra

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Secrètement amoureux de Syracuse, originaire de l'Ile de Beauté, Ange a fondé plusieurs sites éditoriaux et e-commerce spécialisés dans les voyages et le patrimoine gastronomique méditerranéens.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
Le port de Limeni dans le Magne, Grèce.
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
Suivez-nous en Méditerranée