un brasseur de bières corses

Ribella, la brasserie corse (et BIO) qui redonne vie aux arômes méditerranéens

6 minutes de lecture 445 vues

Si l’image de la Corse est celle d’une terre au caractère libre et militant, celle de Ribella l’illustre à la perfection. Cette “jeune” brasserie artisanale corse, née bien longtemps après la pionnière, Pietra, s’engage depuis quelques années dans une production de bières inventives, 100% locales et fières de leur héritage. C’est même une véritable profession de foi insulaire et méditerranéenne qui porte son équipe. 

Partons pour la région de la Conca d’Oru, Grand Site de France niché entre terre et mer ; et plus précisément à quelques encablures de Saint-Florent. Ici, des héritiers du vin donnent vie à un rêve : créer des bières riches et autosuffisantes, au cœur d’un territoire d’une beauté rare.

Une brasserie artisanale corse en terre de vins

Autrefois renommée pour sa production de blé et d’orge (d’où le surnom de la micro-région de la “Conca d’Oru”, ou “Coquille d’Or” en français), cette terre située entre le Cap Corse et les Agriates, à une trentaine de minutes de Bastia, est exposée à l’air marin et bénéficie d’un sol argilo-calcaire. La brasserie y a donc implanté une houblonnière, pour offrir un “profil aromatique unique” à ses bières.

Si l’on connaît bien ce territoire, c’est surtout pour le célèbre vignoble de Patrimonio (détenteur d’une AOP), et notamment pour son village qui compte nombre de grandes maisons viticoles. Une “anomalie” dans le paysage ? 

le paysage de la conca d'oru en corse
Le relief doré de la Conca d'Oru, terre de la brasserie Ribella. © Sébastien Leroy

Bien au contraire, il faut y voir un héritage et une forme de réinvention du terroir : le fondateur de la brasserie Ribella, Pierre-François Maestracci, descend lui-même de plusieurs générations de viticulteurs ; il y a une dizaine d’années, ce fils de viticulteur prend une autre voie pour devenir brasseur, en tirant de son expérience et de son ascendance le savoir-faire et le militantisme patrimonial. Ses ingrédients sont les matières premières du terroir corse et les idées neuves. 

Plus populaire que le vin, peut-être, la bière permet au brasseur de remettre au goût du jour des arômes d’agrumes et de plantes locales. Sans limite de créativité.

En témoignent la bière fusion Alchemia ou encore la Divina, qui marient le marc de raisin muscat ou le moût de raisin Niellucciu aux moût de bière… Inutile de préciser que les arômes surprennent par leur originalité. 

brasseur corse
Plus d’une vingtaine de bières sont aujourd’hui brassées dans l’exploitation près de Saint-Florent. © Sébastien Leroy

Une production typiquement corse, ouverte sur la Méditerranée

Pour la première fois dans l’île, la brasserie Ribella a développé un modèle de “ferme-brasserie”, ou, dit autrement, de la culture au verre. 

Dans ce petit pays de Haute-Corse, on récolte les céréales et les plantes (orge, épices et piments, fleurs…) sur 25 hectares ; on brasse avec une eau de source puisée dans les reliefs de Patrimonio, jusqu’à la mise en bouteille sur place. L’équipe va même jusqu’à réintroduire, en collaboration avec l’Université de Corse et le CNRS, une espèce de houblon endémique à la Corse.

Tout cela au service de bières à la composition 100% circuit-court, sans trace d’arôme artificiel. 

Au-delà de cette volonté “régionaliste”, Ribella élargit ses horizons méditerranéens en allant chercher des variétés anciennes de Sardaigne ou de Sicile. Toujours en quête de trésors naturels, marqueurs forts des bières de la maison, Pierre-François Maestracci explore ainsi les pistes aromatiques qui renouvelleront sa production de “craft beers”.

bière pomelo corse eroina
Les saveurs d'agrumes dans une bière parfaite pour l'apéritif. © Studio VDM

Les bières Ribella “vers une éthique irréprochable”

Alors qu’on pense que les engagements pris par Ribella vont déjà bien plus loin que la plupart des concurrentes, c’est tout un projet d’entreprise à mission qui se révèle : dès la fondation même, puisque le label BIO est acquis depuis la création de la brasserie. Aucun pesticide n’est utilisé en production. 

“Nous avons voulu aller bien plus loin dans la création d'une marque à l'éthique irréprochable, afin d'honorer notre terre d'origine, la Corse, tout en contribuant à la faire rayonner et vivre économiquement”, explique-t-on chez Ribella. Cette éthique se retrouve aussi dans l’implication au sein de l’association Slow Food, qui milite pour une alimentation plus juste, durable et saine, voire auto-suffisante. Pierre-François Maestracci en est le président dans l’île. 

brasseur en corse
Les brasseurs de Ribella veillent à créer une bière à la qualité irréprochable. © Sébastien Leroy

Tout cela ne pouvait que porter ses fruits. La reconnaissance arrive donc, sans surprise, des concours et des grands guides gastronomiques :

  • Placée dans les 10 meilleures brasseries de France par l’Express 
  • Médaille de Bronze pour la bière Alchemia au Concours Générale Agricole de Paris en 2019
  • Médaille de Bronze et d’Argent pour la bière Mistica au Concours Général Agricole 
  • Notation du Guide Hachette des bières (Ribella y apparaît parmi les meilleures brasseries de France)

Plus de 20 bières artisanales au caractère complexe

BIO, 100% naturelles, produites exclusivement avec des produits locaux et/ou endémiques à la Corse : les breuvages de Ribella sortent clairement de l’ordinaire et incarnent la recherche de variété et de complexité voulue par le fondateur. Chacun y trouvera forcément ce qu’il apprécie, que l’on soit un(e) aficionado de la bière ou un(e) simple gourmand(e). 

Plus d’une vingtaine de bières sont aujourd’hui brassées dans l’exploitation près de Saint-Florent : Culta à la nepita, APA Regina au miel du maquis, Madonna aux agrumes, Mistica à la châtaigne, Vampa à la clémentine de Corse… Un “catalogue” qu’il serait difficile d’énumérer ici.

Alors je vais me concentrer sur les bières que j’ai pu goûter et que j’ai sélectionnées pour notre boutique en ligne d’artisans méditerranéens, Casedda.fr

bière ribella ribella corse
Ribella Ribella, la blonde indémodable de la brasserie corse. © Studio VDM

La bière Eroina au pomelo corse, si elle ne se suffit pas à elle-même à l’apéritif, s’accorde parfaitement avec une salade exotique, de la cuisine épicée ou encore des tartares aussi bien de poissons que de bœuf. 

La bière Immurtale à l’immortelle, quant à elle, est une bière très solaire. Elle saura ravir vos papilles avec des chips de patate douce ou encore une bonne tarte au citron. 

Vous pouvez aussi vous tourner vers la classique, une “bière signature” pour reprendre les mots de la brasserie : la Ribella Ribella est une Lager, qui s’accordera parfaitement avec beaucoup de mets. L’équipe, elle, l’apprécie bien avec une bonne pizza maison. 

bière immortelle corse ribella
La bière à l'Immortelle selon Ribella. © Studio VDM

Visiter la brasserie Ribella (et plus encore) en Haute-Corse

Ribella, ce sont aussi des lieux et un festival, pour vivre l’esprit de la brasserie avec tous les passionnés qui partagent ses valeurs. 

Si l’envie vous prend, de passage dans les environs, de visiter la brasserie corse, c’est possible mais à certaines conditions. L’accueil à la boutique et à l’espace de dégustation se fait de 9h à 18h en semaine (hors weekend donc) ; si vous êtes sympa, des tests des différentes bières sont proposés sur place par l’équipe de Ribella.

L’accès à la brasserie, par contre, n’est possible que sur réservation et rdv préalable. 

3 autres endroits offrent des expériences inédites et festives autour de l’univers Ribella : 

  • le Libertalia Bistro Tropical. Situé Route de l'Église, au cœur de Patrimonio, ce concept-bar de village invite à se plonger dans une oasis architecturale typiquement insulaire. Tout y est local, BIO et de saison.
  • le Bacchus Biera. Directement aux abords de la brasserie, on y goûte bien sûr aux productions de la maison, avec une petite carte de bonnes choses à grignoter.
  • le Minotaure Craft Bar. Direction le quartier du Théâtre à Bastia, pour savourer dans cette “auberge corse” les bières Ribella accompagnées (ou non) de petits plats gourmands, sains et locaux.

Quant à l'événement, Ribellazione!, il se veut dédié à la tendance Slow Food et invite les acteurs les plus engagés dans la démarche à dialoguer, ambiance culturelle en prime. RDV est pris chaque année en septembre, en milieu de mois, à Patrimonio. 

On a rarement vu une brasserie locale aussi imaginative et prolifique. “Pourvu que ça dure”, aurait dit Laetizia Ramolino…

Site web Ribella

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Amoureux de Syracuse mais originaire de l'Ile de Beauté, Ange coordonne notre équipe éditoriale en Méditerranée et gère les relations avec nos partenaires locaux (artisans, acteurs du tourisme...).

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Corse

Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Suivez-nous en Méditerranée