© Olivier Guiberteau
une danseuse de flamenco à Séville

Aux origines du Flamenco dans les 7 plus belles soirées dansantes de Séville

Par Coralie 5 min. de lecture
5/5

Castagnette, olé, robe à volants, guitare, autant de mots qui nous plongent dans le folklore espagnol et plus précisément dans le monde du flamenco. Auréolé de mystères, le flamenco nous vient d’Andalousie. Sa mémoire vit aux quatre coins de cette région méridionale à travers des festivals, des défilés de mode, des ferias, des soirées et de ses habitants qui défendent corps et âme cet art.

Toutefois, à l’heure de choisir une ville pour approfondir cette expression artistique qui repose sur trois piliers (danse, chant, guitare), je ne peux que vous recommander Séville pour passer une belle soirée au tempo du flamenco. Pourquoi ? Est-ce vraiment à Séville qu’est né le flamenco ? Quels sont les lieux où aller à Séville pour apprécier le flamenco ?

Au sommaire
  • Le Flamenco à Séville, la Zambra à Grenade
  • Le quartier de Triana, berceau du Flamenco
  • De cafés-concerts aux tablaos
  • À la découverte de la Sevillana, la danse de la feria
  • Dans les pas du flamenco à travers Séville

Le Flamenco à Séville, la Zambra à Grenade

Les origines du flamenco sont disputées, chaque ville andalouse protégeant son "morceau de pain" ! En fait, derrière le mot flamenco se cache une multitude de branches et de styles qui rend complexe et énigmatique le flamenco. Les Sévillans plaideront pour leur sévillane tandis que les Grenadins préserveront leur zambra, deux danses distinctes appartenant au flamenco, qui remontent à un lointain passé.

danseuse de flamenco à séville © Juan Pedro Pena
Impossible de visiter Séville sans s'initier au Flamenco.

L’Andalousie, terre multiculturelle, a donné vie à un art pluridisciplinaire dont les influences nous viennent des Arabes, des Juifs et bien sûr, des Gitans. Des peuples qui ont donc façonné cette terre et qui lui ont laissé un patrimoine culturel reconnu dans le monde entier et par l’Unesco.

Mais cela n’a pas toujours été ainsi. Longtemps, le flamenco s’est cantonné dans des maisons, des grottes, loin du regard des autres et de l’Inquisition. Il a fallu attendre la naissance des cafés-concerts (cafes cantantes en espagnol) au 19ème siècle à Séville pour que le flamenco sorte enfin à la lumière du jour. 

C’est donc comme promotrice du flamenco que Séville est une place importante dans le monde du flamenco. Ainsi, la ville qui regorge de monuments et d’endroits à visiter saura vous envoûter à travers ces nombreuses adresses liées au flamenco. 

Le quartier de Triana, berceau du Flamenco

Triana est le quartier emblématique du flamenco à Séville et... dans le reste du monde. Nombreuses sont les familles gitanes qui s’y sont installées au 17ème siècle. Se réunissant dans des tavernes ou chez eux, les Gitans se défiaient à coup de "soleares" (chant gitan). C’est ici aussi que sont nés ou qu’ont vécu plusieurs artistes de flamenco de renom.

L’influence de Triana est telle que le quartier dispose de son propre palo (chant flamenco) : la soleá de Triana. 

une danseuse de flamenco à Séville quartier de triana © Corrado Baratta
Triana est le quartier emblématique du flamenco à Séville.

L’endroit est donc idéal pour assister en soirée à un spectacle de flamenco. Dans la rue Betis qui borde le Guadalquivir et qui devient le soir un haut lieu de flamenco, vous trouverez plusieurs adresses dont Pura Esencia et Sala Rejoneo. La première, dans le pur style des spectacles de flamenco, est ouverte tous les jours, alors que la seconde, plus intimiste, n’est ouverte que le vendredi et le samedi.

Où :

De cafés-concerts aux tablaos

Au 19ème siècle, un grand changement s’opère dans le monde du flamenco à Séville. Des cafés-concerts font leur apparition un peu partout dans la ville. On dit qu’à la fin du 19ème siècle, la ville comptait plus de 60 cafés-concerts. Des chanteurs, des danseurs, des guitaristes s’exhibent alors devant un public. Le flamenco conquiert les étrangers et se professionnalise.

Si ces cafés-concerts ont malheureusement disparu à Séville, ils ont laissé place aux "tablaos", un local qui accueille des clients venus assister à un spectacle de flamenco devant un verre et des tapas. 

Pour avoir une bonne idée de ce qu’est un tablao, je vous conseille El patio sevillano. Considéré comme le plus ancien tablao, il est situé juste à côté des arènes. Un autre tablao à prendre en considération pour passer une belle soirée est Los Gallos, en plein cœur du quartier Santa Cruz. 

Où :

À la découverte de la Sevillana, la danse de la feria

Tous les ans, entre avril et mai, la capitale andalouse bat au rythme de sa feria et de la Sévillane. La feria, née comme foire marchande, est aujourd’hui un lieu de rencontres et de partages pour les Sévillans qui descendent dans les rues de Séville pour se rendre au parc de la feria situé sur la rive droite du Guadalquivir.

Si vous êtes à Séville pendant les dates de la Feria, allez-y ! Suivez la horde des personnes habillées en tenue de flamenco et plongez dans un monde coloré et joyeux. Laissez-vous bercer par les chants de flamenco qui retentissent d’une caseta à une autre.

des danseuses de flamenco à Séville © Javarman
À tous les coups, vous tomberez sur des femmes et des hommes en train de danser la Sevillana.

Plus qu’un stand, la caseta est une mini-maison fleurie et joliment décorée qui devient la maison des Sévillans membres de ladite caseta. À tous les coups, vous tomberez sur des femmes et des hommes en train de danser la Sevillana ("Sévillane" en français). Très populaire, elle se danse à deux et alimente toutes les fêtes et soirées de Séville. 

Beaucoup d’écoles de danse proposent des cours de sévillane juste avant la feria. D’ailleurs, tous les ans je me fais la promesse de m’inscrire à un cours. À voir si 2023 sera la bonne année pour moi !

Pour les personnes qui se rendent à Séville en dehors de la semaine de la feria, il y a une adresse qui propose des spectacles de sévillane : El Palacio Andaluz. Si vous souhaitez y réserver vos places pour un spectacle avec le dîner en option, vous pouvez le faire via notre partenaire local GetYourGuide :

Voir l'activité

    Dans les pas du flamenco à travers Séville

    Outre les nombreux tablaos et la feria, la culture flamenca se respire dans toute la ville. Vous pourrez voir des artistes danser, chanter et jouer dans la rue. L’endroit le plus connu est la place d’Espagne. Tous les jours, des spectacles enchantent les touristes qui immortalisent ces instants de grâce. 

    Le flamenco, en dehors des 3 piliers mentionnés auparavant, s’est aujourd’hui élargi à d’autres domaines dont la mode. L’exemple le plus flagrant a été le défilé de Dior organisé en juin 2022 sur la place d’Espagne. La collection était un hommage vibrant au folklore andalou et à la culture flamenca. 

    Par ailleurs, tous les ans, les stylistes de mode flamenca se réunissent à Séville à l’occasion de la Semaine de la Mode Flamenca (SIMOF). 

    Enfin, à l’image de la Biennale de Venise, Séville possède sa Biennale qui est consacrée au flamenco. Tous les 2 ans, des expositions, des concerts, des conférences sont organisés. Parmi les anciens juges, la Bienal de Flamenco a compté le grand artiste regretté du flamenco : Paco de Lucía. 

    Où :

    • Place d’Espagne pour assister à des spectacles de flamenco diurnes
    • La SIMOF (semaine de la mode flamenca) au Palais des Expositions et des Congrès, Av. Alcalde Luis Uruñuela, 1 - https://simof.es
    • Bienal de Flamenco - http://www.labienal.com

    Comme je le disais au début de mon article, le flamenco est un art complexe. À la fois technique et instinctif, il se vit, se savoure, s’apprivoise, s’applaudit. Il est un art de communion qui procure à chacun des sensations différentes.

    Tel l’artiste à la recherche du duende – le moment invisible, imprévisible et mystique qui caractérise l’instant de grâce de l’artiste communiqué au public -, le visiteur cherchera à dénouer les fils du flamenco afin de le comprendre. Je vous ai guidés jusqu’ici à travers des lieux de flamenco à Séville pour découvrir ou approfondir cet art... A vous de le vivre intensément le temps d’une soirée. ¡Ole!

    Qu'avez-vous pensé de cet article ?
    Coralie Neuville

    Coralie affiche au compteur plus de 17 ans de vie méditerranéenne entre l’Italie et l’Espagne. Après Rome et Valence, elle a posé ses valises à Grenade. Elle adore écrire, partir à la découverte des traditions du sud et partager son quotidien multiculturel sur son compte Instagram.

    Instagram
    Commenter cet article*
    Noter cet article* Si vous avez précédemment commenté et noté cet article, seule votre dernière note sera prise en compte.

    Tous les trésors de la Méditerranée dans une newsletter.

    Chaque mois, nous vous enverrons un condensé de nos plus belles découvertes par email. Gratuitement.

    Le port de Limeni dans le Magne, Grèce. Église San Michele de Murato, Corse. Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.

    Suivez-nous en Méditerranée

    Cookies et confidentialité

    Notre site utilise des cookies. Les cookies sont des petits fichiers déposés par votre navigateur internet, permettant de stocker des informations relatives à votre navigation sur un site internet.

    Ces informations nous permettent de mesurer notre audience, entretenir la relation avec vous et vous adresser de temps à autre du contenu qualitif ainsi que de la publicité.

    Vous pouvez sélectionner ici ceux que vous autorisez à rester ici. Vous pouvez aussi continuer sans accepter.

    Votre choix sera enregistré pour une durée de 13 mois.

    Accepter les cookies publicitaires
    Accepter les cookies analytics sociaux