baigneurs dans les eaux d'une plage grecque

Ressentir la brise égéenne sur les plus belles plages de Thessalonique

5 minutes de lecture 40 vues

Thessalonique est une ville dont vous tomberez certainement amoureux. Mais après quelques jours dans n'importe quel centre cosmopolite, il est tout à fait naturel d'avoir envie de fraîcheur et de plage. Heureusement, la Grèce regorge de plages magnifiques. Et vous n'avez même pas besoin de conduire pendant des heures pour en trouver une.

Si vous prévoyez une excursion d'une journée au départ de Thessalonique, ou si vous souhaitez sortir de la ville et passer du temps sur une plage de sable, cet article est fait pour vous. Vous découvrirez cinq des plus belles plages à moins d'une heure de route de Thessalonique. Tout ce que vous avez à faire est de continuer à lire.

Plage d'Agia Triada / Neoi Epivates : idéale pour une escapade rapide

~ 30 minutes du centre-ville de Thessalonique
La plage d'Agia Triada est l'une des plages les plus proches de Thessalonique, à seulement 20 kilomètres au sud du centre-ville. Il ne faut que 30 minutes pour s'y rendre en voiture. Alternativement, vous pouvez rejoindre la plage par les transports en commun en une heure. Dirigez-vous simplement vers la station IKEA et prenez le bus urbain n° 72 disponible toutes les demi-heures.

plage agia triada près de thessalonique
Le calme revient à Agia Triada au coucher du soleil. © Filk11

Malgré sa proximité avec la ville, la plage d'Agia Triada est une étendue de terre sablonneuse entourée de restaurants locaux et de bars modernes. Les habitants peuvent également utiliser le nom de "plage Neoi Epivates" pour décrire la moitié ouest de cette plage de 4 kilomètres de long. Les options pour dîner ou boire sont illimitées. Vous pouvez tout trouver ici : des tavernes grecques traditionnelles aux bars de plage avec musique live.

Si vous avez envie d'explorer, vous pouvez marcher le long du sentier côtier, découvrir certaines des plus belles stations balnéaires de Thessalonique ou voir comment vivent les Grecs. Après tout, la zone autour de la plage regorge d'habitations. De fait, la plage peut parfois être très fréquentée. Heureusement, les habitants font de leur mieux pour la garder propre.

Dans tous les cas, Agia Triada est une option pratique pour une escapade rapide, à l'écart de l'agitation de la ville.

Plage de Potamos/Epanomi : parfaite pour le camping

~ 35 minutes du centre-ville de Thessalonique
Non loin d'Agia Triada, la plage de Potamos est une autre plage de sable à proximité. Mais cette fois, le décor est différent. La longue plage est riche en végétation luxuriante plutôt qu'en résidences. Certains points sont si éloignés que vous devez marcher pendant des heures pour les atteindre si vous ne voulez pas conduire.

La taille de la plage et les endroits isolés et calmes font de la plage de Potamos un endroit idéal pour camper à tout moment de l'année. Peu importe à quel point il peut être occupé, vous trouverez toujours un endroit libre, loin de la foule. Pendant les premières heures du jour, vous remarquerez peut-être également des oiseaux rares ou d'autres animaux sauvages qui restent dans la zone humide protégée à proximité.

plage de potamos et bateau échoué de epanomi
On aperçoit le bateau échoué dans les eaux de la plage de Potamos. © Votsis Panagiotis

Cependant, la partie la plus excitante et unique de la plage de Potamos n'est autre que l'imposante épave d'Epanomi, située à l'extrémité la plus occidentale de la plage. Ce navire coulé avait pour habitude de déplacer la terre vers la région dans les années 1960 pour couvrir la zone humide et la transformer en terre agricole. Selon la légende et les rumeurs locales, c'est l'œuvre de Saint Antonios qui a coulé le navire le jour de son anniversaire pour sauver les oiseaux et la faune locale de la région.

Plage de Nea Kallikrateia : l'option cosmopolite

~ 40 minutes du centre-ville de Thessalonique
A quelques kilomètres au sud de Potamos se trouve la plage cosmopolite de Nea Kallikrateia. Ici, vous trouverez une plage de sable blanc aux eaux limpides. Il faut compter environ 35 minutes depuis le centre-ville pour se rendre en voiture à ce petit paradis. Vous pouvez également prendre les transports en commun si vous n'avez pas votre propre véhicule.

la plage de nea kallikrateia
Nea Kallikrateia, une autre belle plage près de Thessalonique. © Igor Abramovych

La plage de Nea Kalikrateia regorge de restaurants renommés et de bars animés. Ce centre cosmopolite est toujours très vivant, même en fin de soirée. Les habitants et les touristes se rencontrent pour créer un cadre parfait où l'on profite de la vie méditerranéenne et des eaux turquoises. L'ambiance autour de Nea Kalikrateia vous rappelle une île grecque.

Par-dessus tout, vous aimerez la mer ici. Une fois que vous aurez mis les pieds dans l'eau, vous serez surpris par sa chaleur, même pendant les mois hors saison. La raison principale est la faible profondeur de la zone. À certains endroits, vous pouvez littéralement marcher jusqu'à 50 mètres dans la mer sans nager. Vous allez l'adorer !

Plage de Vergia : idéale pour se détendre

~ 50 minutes du centre-ville de Thessalonique
Si vous voulez éviter les foules d'Agia Triada ou de Nea Kalikrateia, vous pouvez conduire quelques kilomètres plus au sud et rejoindre la plage de Vergia. Vous y trouverez un environnement beaucoup plus calme et serein. L'eau y est à nouveau peu profonde et cristalline.

Vous pouvez idéalement visiter la plage de Vergia si vous voulez vous détendre et bronzer. Le côté est de la plage dispose de quelques bars où vous pouvez utiliser leurs transats gratuitement. Ils ne vous factureront que ce que vous buvez. Vous pouvez choisir de vous y allonger ou de vous diriger vers la partie ouest plus éloignée de la plage. Là, vous aurez beaucoup d'espace pour placer votre transat ou votre serviette et profiter du calme et de la beauté du coin.

Plage de Flogita (Nea Plagia) : adaptée aux familles

~ 50 minutes du centre-ville de Thessalonique
La plage de Flogita est une autre plage intéressante à moins d'une heure du centre-ville. Bien qu'il s'agisse officiellement de deux plages : la plage de Flogita et la plage de Nea Plagia, il n'y a pas de frontières claires entre les deux. La plage n'a deux noms que parce que deux colonies de chaque côté revendiquent la propriété. À cause de cela, les habitants de chaque côté veulent donner à la plage le nom de leur village.

les tables d'un bar sur la plage grecque de flogita
Une terrasses les pieds dans le sable à Flogita. © Aleksandar Bracinac

Du point de vue d'un étranger, c'est une plage de sable de 3 kilomètres de long qui se trouve être idéale pour les familles. La raison principale est que les autorités locales prennent grand soin de garder la zone propre et sûre, en particulier pour les enfants. Dans tous les cas, une fois sur la plage de Flogita, vous adorerez les installations et l'organisation. Par exemple, en dehors de tous les bars et restaurants de la région, des équipements spéciaux offrent un accès complet à la plage pour les visiteurs à mobilité réduite.

De plus, une équipe de sauveteurs est toujours de garde pendant les heures de pointe, prête à prévenir toute erreur ou à aider en cas d'urgence. Grâce à ces installations, vous pourrez profiter paisiblement du soleil grec et de la brise égéenne sur votre transat. Même les éléments naturels contribuent à la sécurité de vos enfants : l'eau est toujours calme et peu profonde. Ainsi, vos enfants peuvent jouer en toute sécurité sur le rivage ou construire leurs châteaux de sable. Au final, après quelques heures sur la plage de Flogita, toute la famille sera ravie.

Dans l'ensemble, il faut moins d'une heure pour se rendre de Thessalonique à l'une des magnifiques plages de sable voisines. Selon vos préférences, vous pouvez choisir parmi de nombreuses destinations. Plus important encore, ces plages ne sont rien de moins que les plages les plus populaires au sud de Halkidiki. Tout ce que vous avez à faire est de préparer votre voiture, puis de partir pour une excursion d'une journée mémorable.

Dimitrios Tsevremes
Dimitrios Tsevremes

Voyageur dans l'âme, passionné de randonnée et habitant de Thassos, une petite île au nord de la Grèce, Dimitrios a vécu quelques années en Espagne et en Italie. Il se spécialise dans l'écriture pour le Web.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
fleuve de l'alcantara
Le port de Limeni dans le Magne, Grèce.
Suivez-nous en Méditerranée