Sentiers verdoyants à perte de vue dans le parc national de Vikos

Les plus beaux parcs et réserves naturelles de Grèce, au contact direct de la nature

12 minutes de lecture 59 vues

Saviez-vous que la Grèce abrite certains des parcs nationaux et des réserves naturelles les plus extraordinaires que vous puissiez trouver en Europe ? Que vous soyez passionné(e) de nature ou que vous souhaitiez faire une pause à la plage, vous avez toutes les raisons de tomber amoureux des parcs nationaux en Grèce. Curieux/se ? Continuez à lire et préparez-vous pour l'émerveillement.

Les Parcs Nationaux du nord-est de la Grèce 

Parc National de Dadia

Partant de la partie nord-est de la Grèce, en Thrace, le parc national de Dadia est une zone vallonnée de forêts de pins et de chênes avec de rares vautours noirs et des sentiers de randonnée balisés. En atteignant ses crêtes ou en grimpant sur ses sommets, vous remarquerez le côté européen de la Turquie juste en dessous de vous, à l'est.

En se baladant dans le parc national de Dadia
En se baladant dans le parc national de Dadia © Fritz Hiersche

Ce que vous aimerez le plus à Dadia n'est autre que la tranquillité de l'endroit. Destination hors des sentiers battus du pays, c'est l'escapade parfaite pour se connecter avec la nature. Le silence total, interrompu par le vent et le chant des oiseaux, vous laissera en admiration devant Mère Nature.

Si vous aimez le trekking, ne manquez pas d'essayer la marche de 3km qui mène à l'observatoire. Vous adorerez chaque partie du trajet, et si vous avez de la chance, vous pourrez observer certains des plus grands oiseaux de la région. Vous pouvez également rester au centre des visiteurs et déguster une tasse de café juste à côté de la forêt vierge.

Parc National des Rodopi

Toujours à la frontière nord de la Grèce, le parc national de Rodopi est une série de montagnes boisées offrant des vues spectaculaires sur un paysage luxuriant qui s'étend jusqu'en Bulgarie. La nature y est sauvage, indomptée, mais d'une beauté frappante. 

Le parc national de Rodopi entre roches et forêts denses
Le parc national de Rodopi entre roches et forêts denses © Design Trust

Des itinéraires de randonnée à travers des forêts anciennes et autour de lacs, de rivières et de chutes d'eau vous feront voyager dans un monde de pure beauté. Parmi les points forts de la réserve figurent les hêtres et les chênes de 30 mètres de haut de la forêt de Haidus, ainsi que la cascade de Livaditis, qui gèle pendant les mois d'hiver. 

Cette partie de la Grèce est également un refuge pour de nombreuses espèces sauvages. Pensez aux ours, loups, cerfs, renards et autres petits animaux et reptiles, sans oublier les centaines d'espèces d'oiseaux. Rodopi et son terrain riche sont un paradis pour tous ceux qui veulent s'approcher de la vie sauvage.

Les Parcs Nationaux près de Thessalonique

Parc National du Mont Olympe 

Si vous êtes à Thessalonique, ne vous trompez pas et rendez-vous à la réserve de biosphère du Mont Olympe. Ce sommet emblématique est célèbre pour ses itinéraires de randonnée palpitants, ses grottes oubliées et ses gorges abruptes. Il n'est pas étonnant que les Grecs de l'Antiquité l'aient appelé le "Mont des Dieux".

Vue sur le célèbre Mont Olympe, repère des dieux
Vue sur le célèbre Mont Olympe, repère des dieux © Mineria6

Aujourd'hui, la réserve est considérée comme la Mecque de tous les randonneurs. Et il ne pourrait en être autrement. Les vues spontanées, les animaux charmants et les paysages formidables expliquent pourquoi les alpinistes du monde entier veulent grimper au sommet de la Grèce. 

Même si vous n'êtes pas un grimpeur, vous avez toutes les raisons de visiter la région et de passer du temps près de la nature. Que ce soit pour un pique-nique ou une petite promenade sur l'un des centaines de sentiers de randonnée, vous vous souviendrez longtemps de votre visite dans la demeure mythologique des dieux grecs.

Parc National de Prespa

Dirigez-vous un peu plus loin vers le nord-ouest pour atteindre l'intriguant parc national de Prespa. Partagée entre l'Albanie, la Macédoine du Nord et la Grèce, la réserve naturelle de Prespa abrite des montagnes imposantes, des forêts denses, des lacs enchanteurs, des marais salants et de vastes zones humides d'eau douce. Le paysage est en constante évolution mais toujours fascinant.

Ambiance mystérieuse dans les lacs du parc national de Prespa
Ambiance mystérieuse dans les lacs du parc national de Prespa © Nehru

Outre le paysage spectaculaire, Prespa est l'habitat naturel de plusieurs espèces d'oiseaux et de poissons. Éparpillés autour des lacs, vous trouverez également quelques villages grecs traditionnels, dont certains sont abandonnés. Et si vous souhaitez passer la nuit, rendez-vous au village de pêcheurs voisin de Psarades, qui signifie littéralement "Pêcheurs". 

Une activité à ne pas manquer ici est une excursion en bateau sur le lac Prespa. Vous aurez souvent l'impression d'être au milieu d'un fjord en Norvège. Bien que souvent négligé par les touristes en Grèce, le parc national de Prespa mérite toute l'attention qu'il peut recevoir.

Les Parcs Nationaux en Grèce occidentale

Parc national de Pindos 

La partie occidentale de la Grèce, souvent négligée, abrite certains des meilleurs parcs nationaux du pays. L'un d'eux est Pindos, qui abrite des gorges abruptes, des montagnes escarpées et des forêts sauvages. Ajoutez à cela des réseaux infinis de lacs, de rivières et de sources, et vous obtenez la combinaison parfaite pour une escapade d'un week-end au cœur de la nature.

Au pic du Mont Pindos et son parc national
Au pic du Mont Pindos et son parc national © Insuratelu

En ce qui concerne l'hébergement pour passer la nuit, les options s'avèrent nombreuses. Pensez à tout, des hôtels aux refuges en passant par une station d'escalade près du pic de Mavrovouni. Si vous restez pour la nuit, veillez à demander une autorisation spéciale pour faire du kayak tôt le matin. C'est une activité à ne pas manquer lors de votre séjour à Prespa.

En explorant les forêts denses et les hautes montagnes, vous tomberez également sur une faune spectaculaire. Le parc naturel est le refuge d'une petite population d'ours eurasiens, de chats sauvages, de loutres et de plus de 80 espèces d'oiseaux. Alors soyez attentifs, prenez votre appareil photo et laissez les souvenirs de toute une vie prendre forme.

Parc National de Vikos

À quelques kilomètres à l'ouest, une autre grande surprise vous attend. Le parc national de Vikos est une réserve spectaculaire avec des gorges pittoresques, des forêts vierges et une collection unique de rivières et de lacs. Un endroit à ne pas manquer pour les randonneurs et les amoureux de la nature. 

Un paysage sauvage, des vues imprenables et de fabuleux plats de viande locale dans des villages de montagne pittoresques constituent le cadre idéal pour une aventure à couper le souffle. Quelle que soit l'activité de plein air que vous préférez, Vikos est l'endroit idéal. Le vélo de montagne, l'escalade, le rafting et le kayak ne sont que quelques-unes des nombreuses activités que vous pouvez pratiquer ici. 

Sentiers verdoyants à perte de vue dans le parc national de Vikos
Sentiers verdoyants à perte de vue dans le parc national de Vikos © Lenise Calleja

Le point culminant du parc n'est autre que la célèbre Gorge de Vikos. Imaginez que vous marchez dans une étroite bande de forêt vierge entre deux falaises atteignant jusqu'à 500 mètres, mais jamais plus bas que 400 mètres. Traverser la gorge et atteindre les sources naturelles sera l'une des expériences les plus exaltantes que vous pourrez vivre en Grèce.

Les Parcs Nationaux en Grèce centrale

Parc National du Mont Oeta

Au cœur de la Grèce, au sud de l'ancienne ville de Lamia, le mont Oeta et ses forêts environnantes constituent le troisième plus grand parc national de Grèce. Connu comme une destination de ski et de snowboard en hiver, et comme un havre de trekking en été, le parc national d'Oeta ou d'Oiti attire des milliers de touristes et d'alpinistes tout au long de l'année.

Une fois sur place, vous ne pouvez que constater qu'entre le paysage luxuriant, la faune et la flore sont florissantes. Et ce n'est pas pour rien. Le parc est bien entretenu et surveillé, et la chasse y est interdite. Par conséquent, les sangliers, les ours bruns, les loups, les chats sauvages, les chevreuils et les oiseaux ne sont que quelques-uns des nombreux habitants chanceux de la région. 

Si vous avez envie d'explorer, dirigez-vous vers la cascade de Kremastos et visitez le monastère voisin d'Agathonos, sans oublier les nombreuses grottes cachées qui parsèment les contreforts de la montagne. Vous ne pouvez pas rêver d'une plus grande aventure.

Un monastère (aghathonos) en plein parc national du mont Oeta
Un monastère (aghathonos) en plein parc national du mont Oeta © Konstantinos Papaioannou

Parc National du mont Parnassos

Le mont Parnassos et son parc national sont une autre destination populaire pour le ski ou le trekking en Grèce centrale. Principalement connu pour sa station de ski, le mont Parnassos est le point de rencontre de nombreux Athéniens qui s'y rendent pour une escapade de week-end en hiver. 

Toutefois, le ski n'est pas la seule activité digne d'intérêt au Mont Parnassos. Si vous êtes ici pendant les mois les plus chauds de l'année, vous ne pourrez que tomber amoureux des nombreux itinéraires de randonnée et de VTT. Les forêts sauvages, les sources d'eau fraîche, les hauts sommets et la faune et la flore enchanteresses font du Parnassos une destination de randonnée remarquable. 

Et en prime, le site antique de Delphes se trouve juste à côté. C'est l'occasion idéale de combiner du temps dans la nature avec la visite d'un site vieux de trois mille ans. 

Le mont enneigé de Parnasse
Le mont enneigé de Parnasse © Drozdin

Les Parcs Nationaux près d'Athènes 

Parc National de Parnitha

À moins de 30 kilomètres au nord d'Athènes, le parc national de Parnitha constitue l'excursion d'un jour numéro un pour de nombreux habitants. Cette chaîne de montagnes pittoresque atteint une altitude de 1 413 mètres et constitue une excellente destination de randonnée aux portes d'Athènes.

Panorama sur le mont Parnitha près d'Athènes
Panorama sur le mont Parnitha près d'Athènes © Sterphotography

Des grottes, des gorges et des lacs rendent le parc encore plus beau que les sommets des montagnes, avec des vues imprenables sur Athènes. Et si cela ne suffit pas, notez que Parnitha est un habitat naturel pour les tulipes sauvages, les sapins et de nombreuses autres plantes rares.

Plus important encore, le parc comprend plusieurs sites d'intérêt archéologique que vous aimerez explorer. Qu'il s'agisse du célèbre palais Tatoi ou des vestiges oubliés de forteresses médiévales, vous avez tout ce qu'il faut pour vivre une aventure dans la nature dont vous vous souviendrez longtemps, à quelques minutes seulement d'Athènes.

Parc National de Sounio

À l'extrémité de la péninsule de l'Attique, Sounio est un autre parc national à couper le souffle près d'Athènes. Il faut moins d'une heure pour l'atteindre, et une fois que vous l'aurez fait, vous tomberez sur un parc national rempli de sites archéologiques d'une importance inégalée. 

Le paysage est moins vert que celui des autres réserves naturelles, mais tout aussi captivant, sinon plus. Bien que les arbres soient moins nombreux, les nombreuses mines et temples anciens compensent ce manque. Les mines d'argent de Lavrio sont parmi les plus historiques que vous trouverez en explorant le parc. Datant de la Grèce classique, ces mines expliquent en partie pourquoi les Athéniens de l'Antiquité étaient des gens riches et puissants.

temple de poseidon au cap sounion
Le temple de Poséidon se dresse au-dessus de la mer Egée.

Le site le plus populaire et le plus magnifique que vous rencontrerez dans le parc national de Sounio n'est autre que le temple de Poséidon. Bien que construit au 4e siècle avant J.-C., une partie du temple est encore imposante et attire quotidiennement des milliers de touristes. 

Parc National de Strofilia (Péloponnèse)

Le Péloponnèse abrite un parc national unique, qui ne ressemble à aucun autre. Strofilia est un réseau de lagunes protégées, de marais, de prairies humides, de dunes de sable et de la célèbre forêt de Strofilia. Vous ne trouverez pas facilement une réserve naturelle aussi exotique.

La zone humide est séparée de la mer par les barrières naturelles des dunes côtières, ce qui en fait un habitat naturel pour des espèces rares. Les oiseaux, les amphibiens et les reptiles tels que les tortues de mer ont élu domicile dans ce parc. La végétation y est également d'une importance exceptionnelle pour la biodiversité régionale.

En ce qui concerne les activités dans ce miracle naturel, vous ne devez pas manquer une promenade à travers la forêt de Strofylia jusqu'aux Montagnes noires. Sinon, pour une touche d'histoire, dirigez-vous vers le nord du lac Prokopos et admirez la beauté de l'ancien mur de Dymaion, construit en 1250 avant J.-C. mais toujours aussi solide. 

Les Parcs Nationaux des Iles Ioniennes

Parc National d'Ainos

Le continent n'est pas le seul endroit riche en parcs nationaux et en réserves naturelles. Prenez la mer Ionienne, par exemple. Elle abrite deux des parcs nationaux les plus réputés de Grèce. Ainos, dans l'île verte de Céphalonie, est l'un d'eux. 

Bien qu'il s'agisse du plus petit parc du pays, sa beauté naturelle à couper le souffle est une raison suffisante pour le visiter. Imaginez-vous en train de grimper jusqu'au sommet d'une île à travers un terrain luxuriant de sapins, de chênes et de pins, pour être récompensé par une vue magnifique à 360° sur toute l'île. On ne peut pas rêver mieux.

Si la randonnée jusqu'au sommet semble être une tâche trop ardue, ne vous inquiétez pas. Plusieurs sentiers entourent et traversent le parc, vous menant à tout, des lacs isolés aux grottes oubliées.

Parc National marin de Zakynthos

Une fois que vous êtes au sommet du mont Ainos à Céphalonie, regardez vers le sud et vous verrez la charmante île de Zakynthos (Zante) à quelques kilomètres. Vous y trouverez un parc marin national consacré à l'espèce menacée de la tortue de mer Caretta-Caretta.

Bien que la réserve naturelle vise principalement à protéger les zones de nidification de cette espèce marine menacée, elle est également un refuge pour les phoques moines. Et ce n'est que la partie visible de l'iceberg. La pêche étant interdite sur les 13 500 hectares du parc marin, la vie marine y est incroyable. C'est un véritable paradis pour les plongeurs.

Une chose à ne pas manquer lors de votre séjour à Zakynthos est la visite de la longue plage de ce parc marin national. Louez un transat, faites attention aux panneaux indiquant les zones de nidification, et n'oubliez pas de faire de la plongée libre ou même du kayak. Si vous avez de la chance, vous pourrez peut-être approcher une tortue de mer Caretta-Caretta.

Les Parcs Nationaux de la mer Égée

Parc marin d'Alonissos

De l'autre côté du littoral grec, la mer Égée abrite également des parcs nationaux qui méritent votre attention. L'un d'eux est le parc marin d'Alonissos ou parc national, la première réserve d'îles en Grèce et l'une des plus grandes zones marines protégées d'Europe. 

Une partie du parc est l'île isolée d'Alonissos, célèbre pour son relief accidenté et sa beauté naturelle sauvage. Loin des foules des destinations grecques typiques, mais à quelques heures d'Athènes ou d'autres îles, Alonissos et son parc sont un refuge pour des espèces rares de flore et de faune. 

Pour avoir un avant-goût de la vie sauvage ici, pensez à la chèvre sauvage de Giouta, au goéland d'Audouin, au phoque méditerranéen de Monachus-Monachus, ainsi qu'à des centaines d'oiseaux, de reptiles et d'autres espèces de poissons. Maintenant, imaginez à quel point la plongée sous-marine et la plongée avec tuba peuvent être passionnantes dans cette partie de la Grèce.

Une simple balade sur l'un des sentiers de randonnée d'Alonissos suffit à vous émerveiller. 

Parc National de Samaria (Crète)

Un autre parc national à couper le souffle dans la mer Égée est la gorge de Samaria, dans le sud de la Crète. Ses 16 kilomètres à travers un terrain d'une beauté exceptionnelle en font le plus long canyon d'Europe. Si vous êtes dans la région, vous ne pouvez pas manquer de visiter les gorges de Samaria.

Pendant l'été, c'est peut-être l'un des parcs naturels les plus fréquentés de Grèce, mais vous avez toutes les raisons de faire une randonnée depuis les 1200 mètres d'altitude jusqu'au petit village côtier d'Agia Roumeli. Le paysage et le décor entre les deux seront toujours changeants, allant des forêts luxuriantes aux terrains accidentés. Sans parler des centaines d'espèces végétales rares et des animaux tels que la chèvre kri-kri.

Panorama sur les paysages magnifiques dans les gorges de Samaria en Crète
Les gorges de Samaria en Crète. Ressources : Depositphotos; Auteur : PantherMediaSeller

Une fois que vous avez atteint le niveau de la mer, il n'y a que deux façons de sortir. Soit vous faites une remontée de 16 kilomètres, soit vous préférez l'option beaucoup plus pratique du petit ferry jusqu'au prochain village de pêcheurs. Votre corps sera peut-être épuisé par l'effort pendant quelques heures, mais vous garderez des souvenirs impérissables. Et c'est tout ce qui compte.

Dans l'ensemble, les parcs nationaux de Grèce méritent plus d'attention qu'ils n'en reçoivent. Vous pouvez trouver beauté, détente et souvenirs en dehors de la plage et des centres-villes. Approchez-vous de la nature grecque et voyez par vous-même. Et préparez-vous à tomber encore plus amoureux de la Grèce.

Dimitrios Tsevremes
Dimitrios Tsevremes

Voyageur dans l'âme, passionné de randonnée et habitant de Thassos, une petite île au nord de la Grèce, Dimitrios a vécu quelques années en Espagne et en Italie. Il se spécialise dans l'écriture pour le Web.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Grèce

La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Porto Flavia en Sardaigne
fleuve de l'alcantara
Suivez-nous en Méditerranée