Le lac naturel de Kournas et son eau transparente en Crète

Les 15 plus beaux sites naturels et historiques à visiter en Crète

13 minutes de lecture 161 vues

Vous souhaitez réaliser un voyage inoubliable en Crète ? L’île permet de vivre de nombreuses expériences culturelles et historiques, mais aussi d’admirer de nombreux décors somptueux.

En plus des lieux d’intérêt immanquables, je vais m‘atteler à vous présenter des sites hors des sentiers battus, mais tout aussi charmants et intéressants à visiter. Je le ferai avec l'aide de photographes qui ont été émerveillés par la beauté de la Crète et ont partagé leurs clichés sur fr.depositphotos.com. Vous rentrerez donc avec des souvenirs uniques pleins la tête.

Voici ma sélection des 15 plus beaux sites naturels et historiques à visiter en Crète lors de votre séjour.

Balos et son lagon bleu

Il n’est pas rare quand on parle de la Grèce et notamment de la Crète d’évoquer le bleu éclatant de la mer. Et vous auriez raison. Cependant, il existe des coins de Crète ou l’eau change de couleur. C’est le cas de Balos au Nord-est de la Crète. 

Ce petit coin de paradis, coincé entre deux bouts de terre, renferme à la fois une plage tournée vers la mer mais également un sublime lagon d’un bleu cristallin, presque transparent. Vous ne pourrez pas résister à l’envie de vous baigner dans ce lagon très peu profond et d'y observer les petits poissons présents.

Magnifique vue sur la baie de Balos et sa mer turquoise
Baie de Balos en Crète. Ressource : Depositphotos. Auteur Maugli

Pour rejoindre Balos, plusieurs solutions sont possibles. Le site est accessible en voiture toute l’année, mais il faudra réaliser une petite marche entre le parking et le lagon situé en contrebas. En outre, durant la période estivale il est possible de rejoindre le lagon par bateau. Vous pourrez également vous rendre par la mer sur l'île de Gramvoussa, visible depuis la plage de Balos.

Elafonissi, la plage de sable rose

Avez-vous déjà vu du sable rose à côté d’une eau turquoise ? Il y a peu de chances. Alors rendez-vous à Elafonissi, certainement la plus belle plage de Crète ! Petite île située au sud-ouest, elle est notamment célèbre pour son sable aux reflets roses provoqués par les coquillages qui y résident. 

De plus, à cet endroit l’eau est peu profonde, presque transparente, sur des dizaines de mètres. Si l’endroit était peu connu du grand public il y a quelques années, aujourd’hui, de plus en plus de monde cherche à voir ce sable si particulier. 

Étant nichée à l’extrémité ouest de la Crète, la solution la plus confortable, mais qui laisse place à plus d’opportunités, est de loger pendant 1 ou 2 nuits près du site. Ainsi, vous pourrez profiter d’une balade solitaire sur la plage, avant l’afflux des touristes. D’autre part, vous ne serez pas pressé(e) par le temps et pourrez admirer le coucher du soleil. D’autant plus que la route pour accéder à cet endroit reculé n’est pas de tout repos, surtout de nuit.

La plage de sable rose à Elafonissi en Crète
La plage d'Elafonissi en Crète. Ressources : Depositphotos. Auteur : Patryk_Kosmider © Patryk_Kosmider

Le Lac naturel de Kournas

À l’intérieur des terres, à proximité de la ville de Georgioupoli, vous pourrez profiter d’une baignade au lac de Kournas, seul lac naturel de l'Île. Une eau douce et transparente coincée entre des montagnes fleuries vous y attend. Encore aujourd’hui, les touristes sont bien moins nombreux que les locaux dans ce site naturel. 

Vous pourrez y louer un pédalo pour aller plus loin vers les montagnes car il n’y a aucun chemin qui fasse le tour de ce lac. Vous serez au contact de la faune locale : des poissons, des oiseaux et même des tortues si vous vous aventurez dans les coins les plus reculés du point d’eau. 

Le lac naturel de Kournas et son eau transparente en Crète
Le lac de Kournas en Crète. Ressources : Depositphotos. Auteur : Maugli

Tout au long de la journée, il vous sera possible de vous restaurer dans les tavernes environnantes. Vous pourrez aussi admirer le coucher du soleil et les rayons de lumière quittant peu à peu les eaux du lac.

Ce site naturel possède l’avantage de ne pas être trop loin des grandes villes. Il est donc facile d’y passer l’après-midi sans sacrifier votre matinée pour y parvenir. Pour vous faire une idée, comptez entre 30 et 45 minutes depuis les centres de la Canée et d’Héraklion pour y parvenir.

Knossos (Cnossos), la demeure du Roi Minos

SI l’aspect culturel et historique de votre escapade crétoise est un point important, il est indispensable de vous rendre à Knossos au sud de la capitale, Héraklion. Ce site archéologique est le témoignage le plus important de la civilisation Minoenne datant de près de 2 millénaires avant notre ère. 

Bien qu’il soit partiellement rénové et repeint avec des techniques plus modernes, des fouilles archéologiques ont permis de mettre en lumière les pratiques et la vie quotidienne dans ce palais Minoen. Vous y verrez l’avancée technique de l’époque (évacuations, eau courante, ventilation …) mais également de nombreuses références et représentations culturelles (doubles haches, taureaux…).

SI vous prévoyez de le visiter durant la période estivale, prévoyez de l’avance car c’est un site très prisé des visiteurs. Veillez également à apporter le matériel nécessaire pour éviter le coup de chaud (lunettes, casquettes, chapeaux,  bouteille d’eau, crème solaire). Selon votre rythme, la visite peut prendre environ 2 heures. 

Le site archéologique du Palais de Knossos en Crète
Le palais de Knossos. Ressources : Depositphotos. Auteur HonzaHruby

Les Gorges de Samaria

La Crète dispose de nombreux endroits pour jalonner un road trip inoubliable. Et s’il y a bien une randonnée à ne surtout pas manquer lors de son séjour en Crète, c’est celle des Gorges de Samaria au sud de la Canée, site classé par l’UNESCO. 

En partant de la ville de Xyloskalo, la descente de ces gorges fait près de 16 km divisibles en plusieurs parties. La première partie de cette randonnée est, dit-on, la plus compliquée car c’est ici que la pente est la plus importante. Il faut donc être bien préparé(e). Cela dit, vous serez vite récompensé en vous arrêtant de temps à autre pour admirer les paysages rocheux monumentaux et les forêts environnantes.

Si vous souhaitez réaliser ce périple en entier et dans les meilleures conditions (notamment météo) sachez qu’il y a en tout près de 1200 mètres de dénivelé et qu’il vous faudra en moyenne 6 ou 7 heures pour y arriver. Enfin, vous arriverez à Agia Roumeli, des souvenirs pleins la tête et avec la satisfaction d’avoir réalisé une randonnée extraordinaire.

Pour revenir à votre lieu de départ, un bateau vous emmènera soit à Sougia à l’ouest soit à Chora Sfakion à l’est. 

Côté tarif, l’entrée de ces gorges est à 5€ par personne. Elles sont ouvertes aux visiteurs entre mai et octobre.

Panorama sur les paysages magnifiques dans les gorges de Samaria en Crète
Les gorges de Samaria en Crète. Ressources : Depositphotos; Auteur : PantherMediaSeller

Le Palais de Phaistos

Tout aussi emblématique de la civilisation Minoenne, le Palais de Phaistos, résidence du frère du roi Minos, Rhadamanthe, surplombe la région dans la plaine de Messara depuis plusieurs millénaires. Il est situé sur la partie sud de la région d'Héraklion.

De par sa position, vous pourrez apercevoir les plaines qui l'entourent. Par la même occasion, il était un point stratégique du commerce entre les grandes villes et les bateaux arrivant par la mer de Lybie.

Son architecture typique de l’époque Minoenne ne sera pas sans rappeler le style exceptionnel de son homologue de Knossos. C’est à cet endroit que le disque de Phaistos, l’un des plus grands mystères encore indéchiffrables de la civilisation minoenne a été découvert. Il est actuellement exposé au musée archéologique d’Héraklion.

Pour les amateurs d’Histoire et d’Antiquité, vous pourrez y observer : des objets de culte, les différentes pièces du palais, les entrepôts, des pots de conservation de l’époque mais également tous les symboles minoens comme des cornes de taureau en pierre ou la double hache. Il sera donc difficile de ne pas s’y attarder.

Pour visiter ce site historique mythique, prévoyez la somme de 8€ par personne pour une visite seul(e) ou en famille d’environ 1h30 à 2h. Un parking est à votre disposition à l’entrée du site. Prévoyez également 1h30 depuis Héraklion ou Réthymnon pour rejoindre le Palais de Phaistos.

Amphore antique conservée dans le temple de Phaistos en Crète
Amphore antique conservée dans le temple de Phaistos en Crète © Wolfgang-Sauber

L’ancienne ville de la Canée

Si vous avez l’occasion de visiter l’ouest de la Crête, n’hésitez surtout pas à vous arrêter à la Canée (ou Chania). Deuxième plus grande ville de l'île, elle était autrefois la capitale officielle. Cette ville est chargée d’Histoire.

Au coeur de la vieille ville de la Canée en Crète
Au coeur de la vieille ville de la Canée en Crète © Milan Gonda

En effet, elle a été occupée par différents peuples au cours du temps : minoens, vénitiens et turcs ont contribué au développement de cette grande ville. Soyez sûr que votre curiosité historique sera éveillée. Il y a de nombreux musées (maritime et archéologique), des sites archéologiques disséminés un peu partout, ou encore la forteresse de Firkas qui borde et protège l’entrée du port vénitien.

Xerokampos

Voir la montagne et la mer en même temps ? Au sud-est de la Crète, plus précisément à Xerokampos, c’est possible. Avant même d’arriver dans la ville, vous ne manquerez pas d’être émerveillé(e) par la beauté du paysage.

Xerokampos n’est accessible en voiture qu’après avoir passé des routes de montagnes. Vous pourrez donc admirer le panorama tout au long du trajet, ainsi que les plaines d’oliveraies qui peuplent les environs. Une fois sur place, la ville côtière vous réservera encore des surprises avec sa plage de sable, son eau transparente et ses gorges.

Magnifique vue sur la plage de xerokampos en Crète
Magnifique vue sur la plage de Xerokampos en Crète © Antonios Karvelas

Cette destination sauvage est idéale si vous aimez les endroits calmes et isolés, puisque ce coin de la Crète est encore préservé du tourisme de masse. Il est un peu plus difficile d’accès que d’autres lieux de la région.

Comptez 3h de route depuis Heraklion en voiture. Aucun bus n’effectue le trajet jusque Xerokampos ; cependant, vous pourrez y accéder par étapes en atteignant Sitia, Ziros ou Zakros à proximité.

L'Île de Spinalonga

C’est l’un des sites historiques les plus visités de toute la Crète. L'île de Spinalonga, au nord-est, en face de la ville d’Elounda, peut facilement se visiter en peu de temps (visite de la tour fortifiée et du village).

Célèbre notamment pour avoir accueilli pendant des années des rebuts de la société et des colonies de lépreux au XXe siècle, cette île a autrefois abrité nombre de peuples comme les vénitiens mais également les ottomans. A ce jour, plus personne n’y habite et l’île entière a été adaptée pour le tourisme.

L'île de Spinalonga se trouve proche des côtes Crétoises ; la traversée en bateau se fait rapidement. Même si vous séjournez ailleurs qu’à Elounda, cette excursion vous sera proposée dans des agences spécialisées - sauf pendant l’hiver. En haute-saison, veillez à prendre tout ce qui pourra vous protéger des rayons du soleil en pleine journée.

L'imposante forteresse de Spinalonga en Crète
Île de Spinalonga en Crète ressources : Depositphotos auteur : Valerii_Honcharuk

La petite ville isolée de Loutro

Et si vous restiez dans votre salle de bain lors de votre séjour ? En visitant Loutro au sud de l'île, c’est possible ! Ce petit village isolé en bord de mer offre des paysages colorés à couper le souffle.

Les nuances de la mer semblent se confondre entre transparence et bleu profond, presque comme l’eau d’une baignoire (en grec, la “salle de bain” se dit “loutro”). Ce nom est encore plus évocateur lorsque l’on sait qu’il y avait à l’époque des bains communs non loin de la ville.

Sur les bords du village, vous pourrez très facilement distinguer le fond marin, ses rochers et les poissons qui y jouent. C’est l’occasion ou jamais de prendre son masque et son tuba pour aller découvrir la faune et les paysages aquatiques.

Ce petit coin de paradis n’est accessible que par bateau depuis la ville de Chora Sfakion. Des bateaux-taxis font régulièrement le trajet entre ces deux endroits au prix de 6€ (toutes les 2h maximum entre 10h30 et 18h30). Il est également possible de prendre un bateau qui vous emmènera à la fois à Loutro mais aussi sur la plage de Glyka Nera (“Sweet Water Beach”) pour 8€.

Le village isolée de Loutro au sud de la Crète
Village de Loutro. Ressources : Depositphotos. Auteur : valerick

La Fontaine aux Lions de Spili

Et si vous faisiez une pause pendant votre périple tout autour de la Crète pour vous désaltérer ? Arrêtez-vous à Spili, dans les terres au sud de Réthymnon. Et plus précisément sur la place centrale de la ville.

C’est à cet endroit que l’eau pure des montagnes s’écoule dans un abreuvoir à travers la gueule de près de 25 têtes de lion en pierre. Cette construction insolite date de l’époque Vénitienne. Profitez-en pour vous balader dans la ville et ses alentours pour observer ses paysages bucoliques et ses ruines vénitiennes.

Pour vous rendre à Spili depuis Rethymnon, des bus sont à votre disposition. Ce trajet ne prend que 25 minutes à moindre coût. Le site est aussi accessible en voiture depuis Rethymnon pour le même temps de trajet. Concernant Heraklion ou la Canée, prévoyez 1h30 de trajet.

L'eau claire de la fontaine aux Lions à Spili en Crète.
La fontaine aux Lions de Spili en Crète. Ressource : Depositphotos. Auteur Luxerendering

Les Grottes de Matala

Près du palais de Phaistos, au sud de l’Île, se trouve le village de Matala. Lieu empli de mythologie, ce site naturel possède un charme qui n’a rien à envier à d’autres paysages de Crète. Sa plage est agréable, mais ce qui en fait un lieu si particulier réside un peu plus loin sur la falaise qui protège la plage des courants marins.

Ici, la falaise est bardée de nombreuses grottes troglodytiques accessibles depuis la mer. Pour des questions évidentes d’entretien, la visite de ces grottes n’est pas gratuite mais ce n’est rien en comparaison aux panoramas idylliques que vous verrez une fois à l’intérieur - pour seulement 2€ par visiteur.

Vue sur la plage de matala depuis une grotte troglodytique en Crète
Vue sur la plage de matala depuis une grotte troglodytique en Crète © Jaroslav Moravcik

Les Grottes de Matala sont accessibles toute l’année en voiture mais également en bus depuis les grandes villes (Héraklion et Réthymnon). Prévoyez entre 1h et 1h30 depuis ces grandes cités.

Privilégiez cependant les mois les plus chauds d'avril à octobre pour garder de merveilleux souvenirs de famille (baignades, masques et tubas pour les enfants et les adultes) entre plage de graviers, soleil et grottes.

Le site archéologique d’Aptera

Influencé par les nombreuses civilisations qui s’y sont succédées, le district de la Canée regorge de sites archéologiques. L’un d’eux se situe à Aptera, au-dessus de la baie de Souda.

D’abord fondée par la civilisation Minoenne comme l’une des cités les plus importantes, on retrouve aujourd’hui les ruines d’autres civilisations (hellénistiques, romaines, byzantines, vénitiennes) qui l’ont conduit à devenir une puissante cité commerciale.

C’est l’un des sites archéologiques les plus riches en information de toute l'île de Crète. On y retrouve de nombreux témoignages du commerce et de la politique de toutes les époques (pièces, bains romains, puits, vases, stockages…). Encore aujourd’hui, ce vaste site historique nous dévoile ses secrets au compte-gouttes : des fouilles ne cessent d’être mises en œuvre.

Les ruines d'une forteresse sur le site archéologique d'Aptera en Crète
Les ruines d'une forteresse sur le site archéologique d'Aptera en Crète © Gorelovs

Le monastère de Toplou / “Moni Toplou”

À proximité de Sitia (15 minutes en voiture), au nord-est de la Crète, se dresse un monastère aux allures de forteresse antique ; un lieu bien connu des Crétois. Derrière ses épaisses murailles, le monastère de Moni Toplou se tient solidement depuis le 14e siècle.

En son sein, cet édifice pourra vous dévoiler sa richesse. Vous pourrez admirer des icônes byzantines ou bien vous plonger dans les livres, les manuscrits et les vieilles cartes. Le voyageur y découvrira également des vestiges des guerres de soulèvement menées par la population Crétoise contre les Ottomans, à l’image des vestiges du drapeau qui aujourd’hui est le symbole de la nation grecque.

Si vous êtes passionné d'Histoire, prévoyez des heures de lecture, et un bon moment pour admirer les objets et les preuves historiques. S’agissant d’un lieu sacré, il vous sera interdit, en intérieur, d’y prendre des photos. Cependant vous repartirez émerveillé(e) par la richesse et la majesté du lieu.

Pour pouvoir entrer dans ce coffre aux trésors, prévoyez 4€ par personne.

La tour du monastère de Toplou en Crète.
La tour du monastère de Toplou en Crète. Ressource : Depositphotos. Auteur : wujekspeed

Le plateau de Lassithi

Prenez le temps d’une journée pour vagabonder sur le magnifique plateau de Lassithi, surnommé la “Vallée des Moulins”. Il est considéré comme l’espace le plus fertile de Crète.

Coincé entre les montagnes et notamment celle de Dikté (montagne mythologique et lieu de naissance de Zeus, le dieu des dieux), le plateau offre de nombreux sites naturels et archéologiques à visiter (à l’instar de la Grotte de Psychro). La tranquillité et le silence règnent sur ce plateau et les villages qui le peuplent.

Vous pouvez effectuer ces excursions et visites tout au long de l’année, en préférant les beaux jours.

Ce plateau se trouve non loin de la ville d’Agios Nikolaos, capitale du district de Lassithi. Pour y accéder, des bus au départ de Malia et Agios Nikolaos sont disponibles. La voiture est aussi une solution. Vous pourrez vous arrêter en chemin dans les montagnes pour admirer le panorama sublime qu’offre la vue du plateau.

Vue du Plateau de Lassithi en Crète
Plateau de Lassithi en Crète. Ressources : Depositphotos. Auteur YAYImages

En bonus : l’olivier millénaire de Vouves

Pour finir en beauté, partez à la découverte d’un olivier un peu particulier. Il s’agirait - d’après les estimations - du plus vieil olivier du monde, avec un âge affiché de près de 2000 ans. L’olivier de Vouves, véritable monument national protégé, fait plus de 4 mètres de diamètre.

L'olivier millénaire de Vouves en Crète
L'olivier de Vouves en Crète. Ressources : Depositphotos. Auteur : _fla

Fait insolite, celui-ci produit toujours des olives et des feuilles vertes. Un musée à même été inauguré rien que pour cet arbre. Lors des JO d’Athènes en 2004 et de Pékin en 2008, des rameaux d’olivier y ont été prélevés pour former les couronnes d’oliviers des vainqueurs marathoniens.

Idéalement situé à une petite demi-heure de la ville de la Canée, vous pourrez facilement y accéder en voiture. Si vous prévoyez d’y aller en bus, le trajet se fera en 1h15.

Alexandre Prizac
Alexandre Prizac

Voyageur dans l'âme, Alexandre alterne sa mission entre reportages et suivi de projets digitaux. Son cœur se tourne surtout vers la Crète, où réside une partie de sa famille depuis plusieurs années.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Grèce

La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
fleuve de l'alcantara
Suivez-nous en Méditerranée