route en grèce

Road-trip d’Athènes à Thessalonique, sur 500 km de patrimoine exceptionnel

9 minutes de lecture 392 vues

La Grèce continentale recèle une grande variété de merveilles qui méritent d'être explorées. Bien que les idées de voyage puissent être infinies, un road trip en Grèce que vous pourriez envisager est sans doute celui d'Athènes à Thessalonique, la deuxième plus grande ville du pays. Voici un itinéraire de plusieurs jours pour vous plonger dans les terres grecques, en joignant ces deux villes emblématiques.

Je vous ai mis plus bas (en fin d'article) la carte avec tous les points d'intérêt présentés dans ce road-trip.

Le lac Marathon

La première étape de votre road trip d'Athènes à Thessalonique est le paisible lac de Marathon, au nord-est de la capitale. C'est ici que se trouve le lieu qui donna son nom à la célèbre course de 42 kilomètres.

Après la victoire des Grecs sur les Perses en 490 avant J.-C., le soldat grec "Pheidippides" a couru sans s'arrêter jusqu'à Athènes, où il a annoncé la bonne nouvelle à ses camarades. Bien qu'il soit mort d'épuisement quelques instants après son exploit, son héritage reste intact aujourd'hui.

lac de marathon
Le lac de Marathon, à proximité d'Athènes. © Georgios Mitakidis

Vous pouvez vous plonger dans son histoire et dans l'histoire locale en visitant le musée spécialisé de la région. Une fois sur place, préparez-vous à voir plusieurs artefacts sportifs et à en apprendre davantage sur les Jeux olympiques antiques. Ensuite, n'hésitez pas à vous rendre à la plage voisine, à vous promener sur les sentiers autour du lac, ou même à prendre le temps d'observer les oiseaux.

L'île d'Eubée (Evia)

Si vous tenez à tirer le meilleur parti de votre road trip en Grèce, vous devez absolument visiter Evia. Comme l'île est reliée au continent par le vieux pont de Chalcis ("Chalkida"), ce ne sera qu'un léger détour de la route principale.

Il y a tellement de choses à faire à Evia que vous pouvez passer une semaine entière et avoir encore plus à découvrir. Cependant, vous pouvez profiter de l'île en une journée entière ou même en un voyage plus court.

Le musée d'Eretria est une attraction proche qui constitue une étape importante de votre itinéraire. Entouré de quatre sites archéologiques, il vous emmène dans un voyage à travers l'antiquité qui vous laissera sans voix.

cascade de drymonas sur l'île d'eubée
La chute d'eau de Drymonas offre une vue enchanteresse. © Lefteris Papaulakis sur Dreamstime.com

Enfin, les chutes d'eau de Drymonas, dans le nord d'Eubée, devraient être votre priorité si vous optez pour une escapade dans la nature. Bien qu'il faille plus de temps pour les atteindre en voiture, vous ne le regretterez pas. Au contraire, vous adorerez la petite gorge au cœur de la forêt, remplie de petits lacs peu profonds et d'une piscine naturelle idéale pour la baignade. En un mot, le paradis !

Le Musée archéologique de Thèbes

En vous déplaçant vers le nord-ouest du pays, vous passerez par la ville de Thiva, ou Thèbes. La région a peut-être connu plusieurs destructions et raids au cours des siècles, mais de nombreux artefacts subsistent pour témoigner de sa vibrante histoire.

Et il n'y a pas de meilleur endroit pour la découvrir que le musée archéologique de Thèbes. Préparez-vous donc à parcourir de nombreux événements et histoires datant de la période paléolithique jusqu'à la Byzance moderne.

peintures du musee de thebes en grece
Les belles fresques reconstituées du Musée de Thèbes. © Anna Podekova

Le saint monastère Hosios Loukas

En vous approchant de l'ancien temple de Delphes, vous tomberez sur le monastère de Hosios Loukas, qui date du 11e siècle. Le nom signifie "Saint Luc estimé" et vient du moine grec Loukas, célèbre guérisseur et prophète dans les années 900.

Le monastère vous surprendra avec sa spectaculaire mosaïque dorée du Saint à son entrée. Une fois à l'intérieur des locaux, vous verrez deux églises distinctes, l'une dédiée à la Vierge Marie et une autre plus grande où reposent les restes du saint.

Si vous entrez dans l'église principale, prêtez attention aux fresques et aux mosaïques qui décorent l'édifice. Elles font partie des plus belles pièces d'art byzantin que vous pouvez trouver aujourd'hui. Et si cela ne suffit pas, les environs du monastère vous captiveront par la sérénité et l'harmonie qu'évoque la nature.

monastere de hosios loukas
Le fascinant monastère de Hosios Loukas. © Ivan Kravtsov

L'Oracle de Delphes

Peut-être l'attraction la plus populaire de ce road trip, Delphes, mérite toute votre attention. C'est le plus ancien oracle de Grèce et un important sanctuaire dédié au dieu grec Apollon. Même si vous ne prévoyez pas de passer par là, une excursion d'une journée depuis Athènes s'impose.

Selon la légende, un dragon nommé Python gardait la région, mais le dieu Apollon l'a tué et les habitants ont construit un temple en son honneur. Depuis lors, le site a pris de l'importance pour les Grecs qui s'y rendaient en pèlerinage pour s'enquérir de leur avenir et rendre hommage aux anciens dieux.

Aujourd'hui, le site archéologique est la principale étape pour les amateurs d'histoire et de culture grecque. Sans parler de la beauté de la nature qui l'entoure et des vues spectaculaires sur les pentes du mont Parnasse.

Temple d'athéna à Delphes - Dreamstime Joaquin Ossorio Castillo
Temple d'athéna à Delphes © Joaquin Ossorio Castillo

Une fois à Delphes, vous ne pouvez que tomber amoureux de la grandeur du lieu. Les sites votifs, les vieux temples, les ruines inspirantes et le stade antique ne sont que quelques-unes des attractions du site.

Le temple d'Apollon se distingue par son architecture, son histoire et son importance dans ce site sacré. Saviez-vous qu'il y a eu quatre versions du temple au cours de l'Antiquité, l'une faite de branches de laurier, une autre de plumes et de cire d'abeille, et les deux dernières de bronze et de pierre ?

Si vous voulez en savoir plus sur l'histoire fascinante du temple et du site, vous devez visiter le musée archéologique de Delphes. Statues, sculptures, bijoux, éléments architecturaux, et de multiples autres artefacts vous aideront à saisir l'importance du site pour les Grecs anciens.

Il suffit de regarder la quantité d'offrandes et de cadeaux de valeur que l'oracle a amassés pour comprendre à quel point l'oracle était riche et puissant.

Le Parc national du Mont Iti (ou Mont Oeta)

À quelques kilomètres au nord du Parnasse se trouve le parc national du Mont Iti, ou Oeta comme certains l'appellent. Bien qu'elle ne soit pas aussi développée que d'autres parcs, cette zone est une merveille de la nature à seulement 25 kilomètres de la ville de Lamia.

Imaginez que vous vous promenez à l'intérieur de forêts denses de pins, de sapins, de prairies, d'orchidées, de champignons et d'autres fleurs sauvages et végétaux. Un tel environnement est également propice à la randonnée, surtout si vous souhaitez parcourir les 8 km qui mènent au sommet du Pyrgos.

randonner en forêt en Grèce
La Grèce compte de nombreux sentiers pour une randonnée pédestre ou un trek. © Thanos Kousaitis

Si marcher dans la nature pendant de longues heures n'est pas votre type de vacances, vous devriez tout de même envisager de visiter le parc national. Dans ce cas, dirigez-vous plutôt vers les villages de montagne de Kato et Ano Pavliani.

Entre ces deux localités pittoresques, vous trouverez un petit parc pour enfants et une aire de jeux construits autour de figuiers et d'une végétation luxuriante. C'est le cadre idéal pour que vos enfants se rapprochent de la nature tandis que vous pourrez profiter d'un rafraîchissement en plein milieu de la forêt.

La zone archéologique des Thermopyles

Si vous êtes un fan de la Grèce classique ou si vous voulez en savoir plus sur la célèbre bataille des Thermopyles, une visite du champ de bataille vous en révélera plus que vous ne le pensez. Notez toutefois qu'il ne s'agit pas d'un site archéologique : vous pouvez tout voir en moins de 30 minutes.

L'attraction principale n'est autre que le Mémorial de Léonidas et de ses 300 Spartiates qui ont donné leur vie pour défendre leur pays. Vous verrez également un panneau d'affichage qui vous aidera à visualiser le déroulement de la bataille et à comprendre pourquoi l'énorme armée perse a eu besoin de 3 jours entiers pour vaincre une si petite armée grecque.

memorial des thermopyles en grèce
Revivez un épisode mythique de la guerre entre les grecs et les perses. © Joaquin Ossorio Castillo

Si vous voulez en savoir plus sur cette bataille et ses événements, n'oubliez pas de visiter le musée local. L'équipement militaire de la bataille, les documents historiques, les vidéos éducatives et les expositions interactives vous permettront de mieux comprendre cette bataille cruciale et la façon dont les Grecs l'ont utilisée pour s'unir contre les Perses.

Volos et sa vue sur la mer Egée

S'il y a une ville entre Athènes et Thessalonique qui mérite d'y passer au moins une nuit, c'est bien Volos. Populaire parmi les Grecs et les visiteurs pour sa culture du café et son emplacement spectaculaire, Volos vous captivera dès le premier instant.

D'un côté, vous regarderez la mer Égée à travers le port pittoresque de la ville. C'est également votre porte d'entrée vers les îles Sporades puisque plusieurs ferries quotidiens desservent Skiathos. Si vous tournez la tête dans l'autre sens, vous verrez la magnifique montagne de Pélion qui entoure la ville plate.

volos en grèce
Sur les rives de Volos, au bord de la mer Egée. © Wirestock

Ainsi, si vous avez envie d'une excursion dans la nature, de nombreux villages pittoresques méritent d'être explorés dans le Pélion. Une architecture incroyable, un paysage à couper le souffle et l'hospitalité des Grecs vous laisseront un souvenir impérissable de votre visite.

Si les collines du Pélion vous donnent la nostalgie d'une plage grecque, il vous suffit de descendre les montagnes du côté nord-est. Vous retrouverez alors la mer Égée et plusieurs plages exotiques, comme celle de Mylopotamos, réputée pour sa beauté naturelle et ses eaux propres.

Les Météores, monastères suspendus

En vous dirigeant vers le nord-ouest de Volos et du Pélion, vous rencontrerez l'une des formations rocheuses les plus pittoresques d'Europe. Imaginez plusieurs monastères orthodoxes dressés au sommet de pics rocheux verticaux sur un terrain relativement plat.

Vue d'un monastère des météores
Vue d'un monastère des Météores. © Daniel Yordanov sur Dreamstime.com

En bref, la région est si étonnante que vous devez d'abord la découvrir pour en saisir toute la majesté. Bien que vous puissiez remarquer jusqu'à 24 monastères en explorant le paysage, seuls six sont encore en activité et accueillent des visiteurs.

Outre les monastères du XIVe siècle, la grotte de Theopetra est une autre attraction qui ajoute à la beauté naturelle des Météores. Selon de nombreux archéologues, il s'agit d'une formation rocheuse calcaire qui date de 130 000 ans avant J.-C. et qui pourrait bien être la plus ancienne construction humaine sur terre.

Le célèbre Mont Olympe

Quelques kilomètres avant d'arriver à Thessalonique, vous ne pouvez que remarquer l'imposante montagne de l'Olympe. C'est le plus haut sommet de Grèce, la demeure mythologique des anciens dieux grecs et un parc national à la flore et à la faune exceptionnelles.

Vue sur le célèbre Mont Olympe, repère des dieux
Vue sur le célèbre Mont Olympe, repère mythologique des dieux. © Mineria6

Que vous soyez à la recherche d'une expérience d'observation des oiseaux ou d'une randonnée pittoresque que vous n'oublierez jamais, le mont Olympe est l'endroit idéal. Vous trouverez également plusieurs endroits pour vous reposer et déguster un café ou une bière autour des nombreux sentiers et points de vue organisés.

Si vous souhaitez explorer la région en compagnie d'un(e) guide local(e), une excursion d'une journée est disponible via notre partenaire GetYourGuide, au départ de Thessalonique :

Voir l'excursion en mer

Vergina, ancienne capitale de Macédoine

Toute personne intéressée par la culture grecque et macédonienne doit faire une halte dans l'ancienne ville de Vergina. C'était la première capitale du royaume de Macédoine, même si les archéologues ne l'ont découverte qu'au 19ème siècle.

Vous y trouverez une riche sélection de monuments antiques, notamment les vestiges du palais monumental et la tombe du roi Philippe II, père d'Alexandre le Grand.

larnax doré musée vergina grèce
Le Larnax Doré, un petit cercueil de l'antiquité grecque dédié à Philippe II de Macédoine. © Mihail Ivanov

Cette tombe spectaculaire se trouve dans un musée souterrain unique que vous devez absolument visiter. Les lumières sombres, le design et les trésors bien placés qui s'y trouvent vous transporteront dans une toute autre époque.

Pella, une ville bâtie sur des ruines

Juste à la sortie de Thessalonique, la ville de Pella est une excellente dernière étape de votre voyage en voiture depuis Athènes. C'était la capitale du royaume de Macédoine pendant son ascension en tant que puissance mondiale.

Bien que détruite par un tremblement de terre en 90 avant J.-C., les Romains ont construit une nouvelle ville près des ruines. Aujourd'hui, elle attire des visiteurs de Thessalonique et d'autres régions de Grèce pour son site archéologique et son musée.

buste d'alexandre le grand
Le buste d'Alexandre le Grand exposé au Musée de Pella. © Jekaterina Voronina

Grâce à de récentes rénovations, le musée est l'un des plus prestigieux de Grèce. Il vous faudra environ une heure pour l'explorer et en apprendre davantage sur la vie quotidienne de la capitale macédonienne à travers son histoire.

De Thessalonique à Athènes

Une fois que vous serez arrivé(e) à Thessalonique, préparez-vous à passer au moins 2 jours complets dans la ville. Il y a tellement de choses à faire dans les environs que vous demanderez probablement plus de temps.

promenade à thessalonique
Une grande ville maritime où il fait bon se promener. © Aivita Arika

Si vous devez rentrer à Athènes et que vous n'avez plus envie de conduire, vous avez également la possibilité de prendre le train, le bus ou l'avion. Vous pouvez même envisager un trajet en ferry de Thessalonique à Athènes en passant par les Sporades - même si c'est bien moins respectueux de l'environnement, il faut l'avoir à l'esprit.

Voici en résumé la carte qui affiche tous les points d'intérêt de ce road-trip :

En résumé, le voyage en voiture d'Athènes à Thessalonique regorge de merveilles naturelles, de sites archéologiques imposants, de monastères à couper le souffle et de villes et villages uniques. Tout ce que vous pouvez espérer d'une aventure en Grèce...

Dimitrios Tsevremes
Dimitrios Tsevremes

Voyageur dans l'âme, passionné de randonnée et habitant de Thassos, une petite île au nord de la Grèce, Dimitrios a vécu quelques années en Espagne et en Italie. Il se spécialise dans l'écriture pour le Web.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Grèce

Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
fleuve de l'alcantara
Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
Suivez-nous en Méditerranée