Paysage de la ville de Vathia dans le Magne

Dans les ruelles abandonnées de Vathia, le village fortifié du Magne

3 minutes de lecture 118 vues

Encore épargnée par un tourisme trop foisonnant, cette ville est connue pour offrir des panoramas époustouflants et une mer turquoise à observer du haut de ses collines. Au sud du Péloponnèse, dans la région sauvage du Magne, se tient la cité fortifiée de Vathia, ville devenue fantôme, partiellement en ruine et à l’abandon depuis des décennies.

Vathia, du village forteresse à la cité fantôme

C’est au 18ème siècle que la ville de Vathia voit le jour. Principalement constituée de tours en pierre caractéristiques de l’architecture de la région du Magne, cette cité servait de forteresse et de protection aux habitants contre l’oppression turque ou les pirates arrivant par la mer. 

Au sommet de sa gloire, la ville était réputée comme une cité imprenable par ses envahisseurs. Si vous prenez des photos, vous serez surpris par l’aspect compact et resserré de ces tours ainsi que des petites fenêtres disposées ça et là pour résister aux attaques.

Brutalement, au cours du 20ème siècle, ce petit village fortifié du Magne a subi un épisode d’exode rural sans précédent dû à l'urbanisation et au développement des villes environnantes. De plus, des vendettas ont commencé à apparaître entre les différentes familles qui y résidaient. Peu à peu, l’absence de vie à laissé place à la désolation et l’on n'entend plus que les bourrasques siffler entre les bâtiments de pierre. 

De nos jours, Vathia bénéficie d’un nouveau souffle permis par l’Organisation Nationale du Tourisme. Peu à peu, des rénovations ont lieu pour favoriser l’attractivité dans cet endroit chargé d’histoire.

Le village de Vathia dans le sud du Péloponnese
Le village fantôme de Vathia et ses tours en pierre © Stockbksts
Les rues de la ville de Vathia dans la région du Magne grec
Au coeur des ruines de la ville fantôme de Vathia © Pilotf18 sur Dreamstime.com

Visite guidée de la ville grecque de Vathia

Sous ses airs de village fantôme, cette commune du Magne saura attirer à coup sûr votre attention. A votre arrivée sur le site, perchées sur les hauteurs, vous pourrez apercevoir de nombreuses habitations en forme de tours : ces bâtisses de pierre font partie des clichés les plus emblématiques de la région. 

Même si vous ne connaissiez pas la ville de Vathia, il est certain que ces tours sont déjà apparues dans des articles sur la région du Magne. Elles possèdent une architecture imposante, typique de l’architecture Maniote, sur plusieurs étages. Faite entièrement de pierre, bardée de petites fenêtres avec des passages étroits, la ville était à l’époque considérée comme une ville difficile à conquérir.

En parcourant le village, vous vous arrêterez sûrement près de l'église orthodoxe dédiée à Saint Spyridon. Elle-même constituée principalement de blocs rocheux, en harmonie avec les autres bâtiments, elle reprend certaines influences du style byzantin - conséquence de l’occupation de la Grèce par les ottomans et les byzantins. 

En regardant un peu plus loin en contrebas, la mer Méditerranée et son bleu éclatant jusqu’à l’horizon vous offriront des clichés à couper le souffle, des panoramas qui ne ressemblent à aucun autre endroit de la Grèce. 

Vathia et ses tours dans la région du Magne
Les tours de Vathia surplombant la mer Méditerranée © Anetlanda

Que faire à proximité de Vathia ?

Une fois votre tour de Vathia effectué, vous aurez sûrement le temps et l’envie de vous rendre dans certains lieux à proximité qui offrent aussi de somptueux paysages et des activités variées.

Si vous descendez vers le sud, vous arriverez au Cap Ténare. Extrémité sud du Magne, c’est un lieu qu’on dit chargé de mythologie. N'hésitez pas à marcher jusqu’au phare qui surplombe la colline du cap, où vous admirerez la mer Méditerranée à perte de vue.

En direction nord-ouest, sur la côté, roulez 15 minutes pour rejoindre la petite ville de Gerolimenas et découvrir une petite baie aux eaux cristallines. Plus au nord, à moins d’1h de voiture, la ville de Limeni, port à proximité de la ville d’Areopoli, regorge de restaurants typiques pour déguster de délicieux plats de la mer.

Comment se rendre à Vathia depuis Athènes ?

Si vous souhaitez admirer les paysages de Vathia, il va falloir vous rendre dans le Magne, à la pointe sud du Péloponnèse  à quelques kilomètres de ce que l’on appelle le Cap Ténare. Plusieurs solutions s'offrent à vous pour y parvenir.

Si vous avez décidé de louer une voiture à votre arrivée à Athènes, il ne vous reste qu’à parcourir les 320 km qui séparent Vathia d’Athènes en passant par le canal de Corinthe, la ville de Sparte, Gythio puis Gerolimenas. Veillez à prévoir de quoi vous acquitter des différents péages qui se trouvent sur votre route.

Si vous préférez des transports moins coûteux, le bus peut être une solution. Entre Athènes et Corinthe, des bus sont régulièrement à disposition et le trajet prendra environ 1h30 (pour la première partie). Par la suite, il existe différents moyens d’accéder à Vathia depuis Corinthe. Vous passerez notamment en bus par la ville de Sparte. En moyenne, en prenant le bus, comptez entre 6h et 9h selon les trajets avec un budget de 30€ à 70€.

Alexandre Prizac
Alexandre Prizac

Voyageur dans l'âme, Alexandre alterne sa mission entre reportages et suivi de projets digitaux. Son cœur se tourne surtout vers la Crète, où réside une partie de sa famille depuis plusieurs années.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Grèce

La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Le port de Limeni dans le Magne, Grèce.
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
Suivez-nous en Méditerranée