Petite église orthodoxe sur les bords de mer de Sifnos

Comment choisir l’île idéale pour son voyage dans les Cyclades ?

7 minutes de lecture 287 vues

L’archipel des Cyclades est certainement le coin le plus connu et le plus apprécié de Grèce. Cette région grecque abrite les maisons en bleu et blanc si connues de tous. Cela dit, je prends le temps dans ce reportage de répondre aux questions les plus posées par les voyageurs en ce qui concerne ce magnifique rassemblement d’îlot. 

Où se trouvent les Cyclades ?  

L’archipel se construit en cercle entre la Crète et la Grèce autour de la mythique île de Délos. Il est bordé par la mer Égée au nord et la mer de Crète au sud. À l’est on retrouve son homologue le Dodécanèse, un groupe d’îles près des côtes turques.

Les Cyclades comptent bon nombre d’îles et de roches en surface, mais la plupart sont inhabitées : seulement 24 le sont actuellement. 

Ballade dans les rues typiques des Cyclades
Ballade dans les rues typiques des Cyclades © Fokke Baarssen

Quelle île des Cyclades choisir ? 

On pourrait croire que chaque recoin de cet archipel se ressemble en tout point, que le tour y est vite fait. Pourtant chacune d’elle possède ses propres caractéristiques, sa propre beauté. 

Certaines, comme Mykonos, sont connues pour les fêtes et l’amusement, tandis que d’autres offrent aux plus sportifs des balades et des randonnées inoubliables comme Sifnos ou bien Andros. Enfin, certaines regorgent de vestiges historiques à visiter, à l'image de Délos ou bien de Santorin.

Vous ne vivrez certainement pas les mêmes expériences à deux endroits différents et n’aurez pas les mêmes profils de voyageurs. C’est pourquoi, dans cet article, je vais m’atteler à classer les lieux les plus connus et splendides en fonction du type et des objectifs de séjour dont vous rêvez.

Promenades et randonnées dans les Cyclades

Les Cyclades offrent des paysages variés et des sentiers magnifiques à parcourir. Le pays a aujourd’hui à cœur de préserver certains endroits quasiment intacts. Vous pourrez vous balader entre sols arides et terres fertiles hors du commun tout en passant par des sources et des points d’eau rafraîchissants. 

Panorama sur l'île d'Andros au coucher du soleil
Panorama sur l'île d'Andros au coucher du soleil © Sven Hansche
Petite église bleue et blanche, fleurie au bord de l'eau sur l'île d'Andros
Petite église bleue et blanche, fleurie au bord de l'eau sur l'île d'Andros © Markandkate8

L’île d’Andros est parfaite pour les véritables sportifs et globe-trotteurs qui veulent découvrir le coin dans ses moindres détails. Ce lieu est encore en partie préservé du tourisme de masse.

Andros possède près de 100 km de sentiers praticables pour venir se ressourcer et admirer les paysages divers qui s’y trouvent : forêts, gorges, cascades (notamment celle de Pithara près de la ville d'Andros), vallées ainsi que de petites habitations et monastères. Malgré le Meltemi (vent rafraîchissant des Cyclades), prévoyez du matériel de marche adapté ainsi que tout ce dont vous aurez besoin pour vous protéger du soleil. 

Dans le même esprit, vous devez vous rendre à Sifnos, véritable havre de paix et d’authenticité. Cette île représente parfaitement la vision que l’on peut se faire sur les panoramas sauvages des Cyclades.

Les divers chemins y sont balisés et permettent de respecter l’environnement naturel du site. En marchant à Sifnos, vous serez ébahi par la beauté des paysages : environnements naturels, petits villages pittoresques ou plages de sable fin bordées par une eau bleu azur. Prenez par exemple la direction de Fikiada au sud de l'île pour une balade inoubliable entre les lieux historiques, religieux et une vue sur sa baie sublime.

Petite église orthodoxe sur les bords de mer de Sifnos
Petite église orthodoxe sur les bords de mer de Sifnos © Photostella

Enfin, Amorgos possède aussi des atouts et le véritable charme d’une île cycladique. Elle offre de nombreuses possibilités entre les différents sites à visiter. 

En levant un peu les yeux entre le ciel et les falaises, vous apercevrez à coup sûr le monastère de la Panagia Chozoviotissa encastré dans la roche. Peint d’un blanc immaculé, c’est un édifice inratable et incontournable. 

Prenez également le temps de voguer entre les petits villages, les petites chapelles disséminées, les coins sauvages et une épave… Ce dernier site n’est pas commun mais est apprécié des touristes qui ont pu voir le film emblématique “Le grand bleu”.  

Un monastère atypique, encastré dans la roche sur l'île d'Amorgos
Un monastère atypique, encastré dans la roche sur l'île d'Amorgos © Milan Gonda

Se détendre et s’amuser pendant son séjour

SI votre objectif est de pouvoir profiter pleinement de votre séjour, vous détendre et faire la fête, rien de tel qu’un détour sur une plage pour profiter du sable chaud, de la mer transparente et du soleil.  

Bien connu pour ses fêtes jusqu’au bout de la nuit, Mykonos est une destination prisée par de nombreux voyageurs qui souhaitent s’amuser entre amis et rencontrer du monde. Vous retrouverez également de nombreuses plages de sable, histoire de vous détendre - même si le calme n’y règne pas vraiment - de profiter du soleil et de la mer entre deux soirées dansantes.

Mykonos autrement, petite plage et petites barques de pêcheurs
Mykonos autrement, petite plage et petites barques de pêcheurs © Edmac1717

Si vous recherchez plus de calme et de tranquillité, choisissez Folegandros. Cette petite île abrite certainement les endroits les plus emblématiques des Cyclades : des petits villages avec des maisons en bleu et blanc, des petites églises orthodoxes au style architecturale typique,  des sentiers à arpenter avec des panoramas sublimes et j’en passe. 

Enfin, bien que sa réputation festive ne soit plus à faire, il existe à Ios de nombreux coins tout aussi beaux, calmes et prodigieux que d’autres îles des Cyclades. Entre terres et mers, il y a du choix : se balader sur les sentiers sauvages, badauder dans la capitale, profiter de la baignade dans les eaux bleues et transparentes.  

Visite et excursions du patrimoine cycladique

Pour les plus curieux, ceux ayant soif de savoir concernant le patrimoine endémique aux Cyclades et la Grèce en général... De nombreuses îles de l'archipel regorgent de trésors antiques et architecturaux.  

Sur l’île de Délos, célèbre pour son passé glorieux au sein de la civilisation grecque, il subsiste encore de nombreux vestiges. Vous pourrez errer entre les différents temples, sanctuaires dédiés aux dieux de l’Olympe Apollon, ainsi que le musée archéologique. En continuant votre visite, vous tomberez également nez à nez avec de magnifiques statues de fauves alignées qui semblent garder cet endroit sacré. On nomme cet endroit tout simplement : “la terrasse des lions”. Ce lieu est aujourd’hui inhabité et s’aborde par bateau depuis Mykonos en général. 

Au coeur de l'Antiquité sur le site des ruines de l'île de Délos
Au coeur de l'Antiquité sur le site des ruines de l'île de Délos © Pressfoto

Parmi les îles les plus connues des Cyclades, Santorin est certainement celle qui revient le plus dans l’esprit des voyageurs et des amoureux. Si elle est notamment convoitée pour son magnifique coucher de soleil passant d’une lumière orangée flamboyante à l’obscurité, il reste bien d’autres endroits étonnants.

Vous ne résisterez sûrement pas à l’envie de parcourir la ville d’Oia, d’aller à Fira et de comprendre les anciennes civilisations sur le site archéologique d’Akrotiri. 

Plus impressionnant encore, vous aurez la possibilité de faire le tour de l’île en bateau, de plonger dans la caldeira, et ce, au plus près du volcan qui s’y trouve. Petit conseil : ne mettez pas de maillot blanc en plongeant près du volcan et lavez vous bien après votre nage car le souffre est plus concentré près des roches volcaniques et peut abîmer les vêtements et la peau.

En bref, il n'y aura sûrement pas de quoi s’ennuyer à Santorin.

Promenade dans les petites ruelles pavées d'Oia
Promenade dans les petites ruelles pavées d'Oia © Kasto80
Akrotiri révèle peu à peu son passé antique à Santorin
Akrotiri révèle peu à peu son passé antique à Santorin © Kawa13

Pour continuer avec les îles hors du commun, rendez-vous à Naxos, plus vaste terre du périmètre. C’est le point culminant de la région, et elle abrite la montagne la plus haute des Cyclades : le Mont Zeus, qui peut être gravi par les plus courageux. 

Pour les amateurs d’histoire et de découverte, c'est un endroit parfait, car le lieu recense de nombreux sites archéologiques toute époque confondue. Le plus populaire étant la Portara, une gigantesque porte en marbre qui a subsisté aux ravages du temps. Vous trouverez aussi une étrange statue couchée représentant le dieu Dionysos. 

En bref, vous ne manquerez pas de parfaire vos connaissances historiques en ces lieux mythiques des Cyclades. Cela dit, si vous souhaitez profiter simplement de l’île et de ses paysages reposants, n’hésitez pas à vous rendre sur les grandes plages de sable fin qui bordent une grande partie de Naxos. 

La Portara, ruine du passé antique au coucher du soleil
La Portara, ruine du passé antique au coucher du soleil © Georgios Tsichlis

Comment se déplacer dans les Cyclades ?

Pour vous balader d’île en île lors de votre séjour, vous n’aurez que très peu de choix pour trouver un moyen de déplacement : votre seule option étant la traversée par la mer…

Si vous avez un budget limité et plus de temps, privilégiez la réservation d’un ferry. Vous pourrez profiter de la mer à perte de vue lors des traversées à condition que le temps et les vagues le permettent. 

Autrement, tournez-vous vers un speedboat. Ce dernier vous amènera à bon port bien plus rapidement qu’un ferry classique. Prenez cependant en compte qu’en cas d’agitation maritime ou de mauvais temps, ce type de bateau risque fortement de prendre du retard ou même de ne pas naviguer du tout. 

Pour être préparés au mieux à ces éventualités, n’hésitez pas à vous rapprocher des compagnies comme Blues Star Ferries ou Sea Jets qui sont les principales compagnies maritimes. Le choix de la compagnie dépend également du trajet que vous souhaitez effectuer, car toutes les compagnies ne font pas le même trajet. Veillez à bien vous renseigner à ce sujet pour partir sereinement. 

Vue sublime sur la caldeira depuis une petite église à Oia - Santorin
Vue sublime sur la caldeira depuis une petite église à Oia - Santorin © Aetherial

Quand partir en voyage dans les Cyclades ? 

Les températures des Cyclades sont relativement douces. Vous pourrez y aller en toute saison. Cela dit, chacune d’entre elles est différente. 

En pleine saison, de mai à septembre, la température est idéale, il y fait chaud et une brise vient souffler depuis la mer, pour rafraîchir l'atmosphère. C’est le Meltemi. Cela dit, les îles sont prises d’assaut par les touristes du monde entier. Il sera un peu plus difficile d’y être tranquille. 

En saison plus froide, la température reste assez agréable, mais il ne faudra pas oublier d’apporter de quoi vous couvrir un minimum. Durant cette période, il y a beaucoup moins de touristes, c’est donc l’occasion pour vous de parcourir les Cyclades sans être oppressés par la foule. 

Vous l'aurez compris : l’archipel des Cyclades offre à ses visiteurs de nombreuses possibilités pour vivre des séjours qui resteront gravés dans vos mémoires. Entre activités sportives, farniente et patrimoine antique, vous êtes certains de trouver l’île qui vous conviendra le mieux - et au meilleur moment de l'année.

Alors bon voyage... καλό ταξίδι !

Alexandre Prizac
Alexandre Prizac

Voyageur dans l'âme, Alexandre alterne sa mission entre reportages et suivi de projets digitaux. Son cœur se tourne surtout vers la Crète, où réside une partie de sa famille depuis plusieurs années.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Grèce

Le port de Limeni dans le Magne, Grèce.
Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
Porto Flavia en Sardaigne
Suivez-nous en Méditerranée