gorges de voraikos en hiver

Et si vous visitiez la Grèce en hiver ? Un voyage authentique et ressourçant au pays des Dieux

7 minutes de lecture 236 vues

Nombre d’entre vous connaissent et apprécient la Grèce lors de la saison estivale, ou au tout début de l'automne. Le climat typiquement méditerranéen est propice pour visiter le pays qui regorge de paysages, d’activités à faire et de sites à explorer. Cela dit, le voyage en Grèce pendant la saison hivernale est moins foisonnant, et souvent plus dépaysant. Sans compter que vous contribuez moins à la "pression" touristique, un bon point si vous faites attention à votre impact.

Malgré des températures plus basses et une eau plus fraîche, je peux vous assurer que le voyage en hiver reste une expérience hors du commun avec des journées qui restent assez douces dans l’ensemble - à l’exception de cet hiver 2021, qui a été assez rude en raison d’une importante vague de froid que le pays n’avait pas ressenti depuis plus de 50 ans. 

Comment est le climat en Grèce pendant l'hiver ?

Dans l’ensemble, la Grèce jouit d’un climat méditerranéen plutôt agréable tout au long de l’année. Du côté des températures, ne soyez cependant pas surpris si vous devez sortir le manteau ou ajouter une couche d'habits. 

Même si cela reste supportable, le vent et la pluie, surtout entre décembre et février, peuvent donner une sensation de froid assez mordant. C’est d’autant plus vrai dans les îles que sur le continent, là où le vent souffle plus abondamment. 

Et sur le littoral, n'espérez pas trop vous baigner dans une eau aussi chaude qu’en été ; vous pourriez bien vite en ressortir.

temple de zeus athènes sous la neige
Le temple de Zeus à Athènes, pendant l'hiver. © Georgios Alexandris

Une fréquentation hivernale plus douce

Une fois arrivé(e) en Grèce, vous sentirez que l’ambiance hivernale n’est pas la même que celle durant la haute saison. Vous aurez la sensation d'être moins à l'étroit.

Pendant l’hiver, la fréquentation du pays est beaucoup moins perceptible. L’activité touristique ne s’interrompt pas - néanmoins, elle est bien moindre. Cette baisse d’activité se ressent également sur les coûts. Tout (ou presque) est moins cher pendant la période hivernale : que ce soit les musées, les sites archéologiques, les logements ou les hôtels. 

Enfin, pendant l’hiver, beaucoup d’établissements peuvent être fermés, restaurants ou sites culturels. En général, de nombreux restaurants comptent sur l’arrivée en nombre des touristes l’été pour réaliser une grosse partie de leurs objectifs annuels. Le reste de l’année, ils ne tournent pas ou très peu, surtout près du littoral.

Quelles visites et activités en Grèce en hiver ? 

Je vous réponds sans hésiter qu’il y a énormément de choses : pratiquement toutes les activités disponibles pendant l’été… avec des températures moins élevées. Votre portefeuille vous remerciera également car les prix peuvent parfois être divisés par deux pour des visites de musées par exemple. 

Visiter les sites archéologiques et les musées encore ouverts

Si vous comptez rester à Athènes quelques jours, de nombreux sites vous accueillent à cette période de l’année. Vous pourrez admirer l’Acropole et le célèbre Parthénon enneigé sans une foule de touristes, flâner dans les différents quartiers moins touristiques de la ville comme Syntagma (où se trouve le Parlement). Ces lieux peuvent parfois réserver d'agréables surprises.

le parthénon et l'acropole en hiver
L'Acropole drapée d'un joli manteau blanc. © Sven Hansche

N’oubliez pas non plus les trésors archéologiques qui se trouvent sur les îles comme le palais de Knossos en Crète ou bien le site archéologique de Délos, île emblématique des Cyclades.

Je vous conseille également de privilégier des lieux auxquels vous ne penseriez pas nécessairement pendant la saison estivale : des musées d’archéologie, des lieux saints. Tous ces endroits, s’ils sont ouverts, regroupent de fabuleux trésors à découvrir. Tout récemment, le musée archéologique de la Canée, en Crète, a ouvert ses portes aux visiteurs.

Les météores en grèce en hiver
Un monastère des Météores enveloppé par la neige. © Dariya Maksimova

Les promenades en hiver 

C’est l’occasion de redécouvrir la beauté des paysages que vous avez peut-être pu parcourir durant votre séjour en haute saison. Avec la baisse de fréquentation, vous pourrez profiter pleinement des panoramas verdoyants et sauvages qu'offrent les quatre coins de la Grèce. Revisitez la Thessalie, le Péloponnèse ou encore Thessalonique et ses alentours au nord du pays. En prime, avec un air plus frais, vos randonnées seront bien plus agréables et supportables que pendant les mois trop chauds. 

Il ne faut plus hésiter et partir en randonnée à travers les nombreux sites naturels que propose le pays : des sommets les plus hauts comme le mont Olympe, aux grottes les plus profondes comme la grotte de Perama à Ioannina.

mont olympe sous la neige
Le Mont Olympe et sa cime enneigée au coeur de l'hiver. © Kordoz

Retourner sur les îles

En été, les îles grecques sont prise d'assaut par les touristes. Tandis qu'en hiver vous y verrez autrement plus clair.

À Santorin, malgré des températures plus douces et un vent plus frais, vous profiterez mieux du coucher de soleil et des couleurs sublimes qu’il offre. C’est l'occasion d’immortaliser ces moments avec des clichés époustouflants. Et même si de nombreux magasins et lieux antiques sont peut-être fermés, les îles ne manque pas d'activités. Il suffit de bien chercher ou de laisser faire la chance.

Attention, pour accéder aux îles, les liaisons par ferry sont moins fréquentes qu’en haute saison.

Une église à l'architecture cycladique surplombant la caldeira de Santorin
Une église à l'architecture cycladique surplombant la caldeira de Santorin © Natalia-Volkova

Skier en Grèce 

Cela surprend toujours mais, il est tout à fait possible de se rendre dans des stations de ski situées sur les sommets les plus enneigés de Grèce. En effet, la majeure partie du territoire reste très montagneuse. 

Vous pourrez réserver vos sessions de glisse parmi les nombreuses stations de ski qui jalonnent le mont Olympe, le mont Pélion ou le mont Parnasse. C’est l’occasion de redécouvrir les décors somptueux qui n'étaient alors pas encore sous la neige durant l’été. 

station de ski de florina en grèce
La station de ski de Florina, au nord de la Grèce. © Kokixx

Participer aux célébrations d’hiver

Si vous êtes curieux de voir à quoi ressemble les cérémonies religieuses et autres évènements qui se déroulent en cette période (Epiphanie, Noël...), rendez-vous sans attendre dans les lieux de messe et de fêtes. Le peuple grec vit beaucoup au rythme des commémorations orthodoxes.

Il faut savoir que le jour de Noël est moins important que la fête du Nouvel An. Le 24 décembre réunit simplement les familles pour un grand repas alors que le célèbre Père Noël ne passe que le 31 décembre au soir. Le lendemain, vous dégusterez un délicieux Vasilopita qui bénira la maison et ses convives. Ce gâteau du nouvel an cache une surprise, un peu à la manière de notre galette des rois. 

gateau grec vasilopita
Les grecs apprécient particulièrement ce gâteau lors des festivités. © Hans Geel

Moi-même, j’ai pu participer à ces festivités. Et comme la coutume le veut, nous avons jeté une grenade (le fruit) devant la porte de la maison pour y amener sérénité et prospérité. 

Un autre moment emblématique de la culture hellénique : l’Epiphanie. Ce jour, le pope orthodoxe bénit la mer. Si vous en êtes capable, ce dernier va également jeter une croix chrétienne à l’eau : à vous de la récupérer en vous y jetant. Attention, à cette époque, elle risque d’être assez fraîche et vous aurez de la concurrence car celui qui rapporte l’objet est béni par le religieux.

Avant d’entamer la période de privation qu’est le carême, la Grèce tout entière vit 2 semaines au rythme du carnaval que l’on appelle “Apokries”, une sorte d’ancêtre des Dionysies. Pendant les week-ends vous pourrez assister à des danses et des chants traditionnels. Les plus beaux et les plus impressionnants carnavals se trouvent à Patras, Athènes et Kozani (fête des lumières).

célébration orthodoxe de pâques en grèce
Une célébration de Pâques avec les grecs orthodoxes. © Dimaberkut

Pour finir, la célébration la plus illustre du pays est bien “la Pâque” orthodoxe, annonçant la résurrection du christ (“christos anesti”). Durant cette fête, les grecs peignent les œufs en rouge pour symboliser le sang du seigneur. Ils décorent également l'Épitaphe (le tombeau du Christ) et le font circuler auprès des fidèles. C’est un moment très fort et très impressionnant pour tous.

Les grecs sont très friands de ces festivités locales et nationales. Elles rassemblent les plus jeunes et les plus vieux autour de délicieux plats d’hiver. C’est, par exemple, l’occasion de goûter au Melomakarona, une spécialité de Noël au miel ou les fameux Kourabiedes aux amandes.

Se rapprocher des locaux

En hiver, vous serez sûrement plus à même de rencontrer et discuter avec les grecs. C’est l'occasion parfaite d’échanger sur la culture grecque, les coutumes, les traditions. Vous vous apercevrez de l’incroyable amicalité et hospitalité du peuple hellénique qui vous proposera peut-être de venir déguster un plat ou un alcool local.

Dans les villages, le calme règne. Pour apercevoir plus de vie, faites un tour dans les Kafeneions, les petits cafés-restaurants au centre du village. Vous entrerez en contact avec d’authentiques grecs, cafés ou Komboloï à la main. En bonus, si vous parlez un petit peu la langue grecque, vous serez à coup sûr bien accueilli(e) par les habitants et ce sera l’occasion de parfaire votre vocabulaire, car la majorité des plus âgés ne parlent que la langue du pays.

des hommes grecs discutent en terrasse
Des amis se retrouvent sur une terrasse en Grèce. © Brian Scantlebury

Goûter à la gastronomie grecque autrement…

Vous avez certainement pu goûter aux délicieux mets que propose le pays pendant l’été : des salades rafraîchissantes, des fruits et légumes charnus, de la feta et j’en passe. Le régime méditerranéen vous a sans doute conquis. 

Lors des mois d’hiver, c’est un autre type de gastronomie, plus chaude et plus revigorante, qui s’invite aux tables des grecs : des soupes, des compotées de légumes… 

Vous ne pourrez pas non plus passer à côté d’une petite dégustation des meilleurs alcools grecs locaux que l’on peut vous servir pendant et en fin de repas pour faciliter la digestion et émerveiller les papilles : le raki (tsikoudia), l’ouzo ou bien le tsipouro.

En conclusion, la Grèce en hiver, contrairement à ce que l'on pourrait penser, offre énormément de possibilités aux voyageurs entre randonnées, découvertes culturelles et historiques ou bien simplement détente. C'est un voyage inédit qui restera gravé en vous.

Alexandre Prizac
Alexandre Prizac

Voyageur dans l'âme, Alexandre alterne sa mission entre reportages et suivi de projets digitaux. Son cœur se tourne surtout vers la Crète, où réside une partie de sa famille depuis plusieurs années.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Grèce

fleuve de l'alcantara
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Suivez-nous en Méditerranée