Louer une voiture en Grèce pour se déplacer librement

Petit guide de la location de voiture en Grèce : les conseils, les prix et la conduite sur place

6 minutes de lecture 33 vues

A votre arrivée sur le continent grec ou dans les îles, la location d’une voiture est bien la première chose que je vous conseille de faire si votre projet est d’arpenter le pays. Si dans les grandes villes, il n'est pas nécessaire, voire presque stressant pour un voyageur de prendre la voiture (je vous garantis que conduire dans Athènes ou au Pirée… c’est du sport), elle s’avère bien utile pour se déplacer en dehors des grandes villes.

Si vous n’avez aucune idée de comment faire pour louer une voiture en Grèce, je vous propose de parcourir ensemble les différents points à aborder dans un guide pratique de la location de voiture.

Faut-il louer une voiture pour se déplacer en Grèce? 

A première vue dans les grandes villes, il ne semble pas nécessaire de louer une voiture étant donné la multiplicité des transports disponibles. Et si vous ne comptez pas trop vous déplacer, il en va de même dans les plus petites villes et villages. 

Cela représente un budget supplémentaire mais louer un véhicule est quand même très pratique en Grèce. Si votre envie est d’entamer un road trip exceptionnel dans le Péloponnèse ou dans les profondeurs du Magne… voire de partir vers le Nord du pays, louer votre propre moyen de déplacement vous permettra d’arriver facilement sur les lieux que vous envisagez de visiter.

Et ce sans devoir trop vous presser pour revenir à votre villégiature en fonction des horaires des transports et des sites à visiter. Car certains peuvent être relativement éloignés.

Sur les routes de Grèce on peut rencontrer d'étranges automobilistes
Sur les routes de Grèce on peut rencontrer d'étranges... automobilistes ! © Remus Grigore

Quelles sont les conditions de location d’une voiture en Grèce ? 

Il n'y a pas tant de conditions que ça pour être en capacité de louer une voiture en Grèce ; c'est plutôt standard dans les faits. Cela dit, il faut quand même respecter certaines règles. 

Tout d’abord, être en possession d’un permis de conduire valide. La France et la Grèce étant membres de l’Union Européenne, le permis national français suffit. Autrement, il est nécessaire de posséder un permis international. 

Plus spécifiquement, il faut être âgé de 21 ans révolu et d’avoir au moins 1 an de permis. Sachez qu’en général, des frais supplémentaires s'appliquent si vous avez moins de 25 ans et également sur certains modèles de voitures.

Où louer une voiture en Grèce ?

La Grèce est un haut lieu du tourisme européen pendant l’été. Elle met en place de nombreuses offres touristiques et notamment la possibilité de louer une voiture, ce dès votre arrivée à l'aéroport. Un conseil donc : veillez à réserver votre véhicule à l’avance via des comparateurs de prix de location par exemple, car en période estivale les compagnies de location auto sont littéralement prises d’assaut.

Une fil d'attente (parfois un peu longue) pour récupérer son véhicule de location
Une fil d'attente (parfois un peu longue) pour récupérer son véhicule de location © Zhbampton

Il existe de nombreuses compagnies de location dans tout le pays. Si vous arrivez par les airs via Athènes, vous aurez accès très rapidement aux agences de location classiques comme Hertz, Avis, Sixt, Thrifty ou encore Europcar. Autrement, près de vos lieux de vacances, il existe forcément une agence locale pour vous permettre de louer un véhicule (Flisvos ou Autoclub en Crète par exemple).

Dans tous les cas, vérifiez bien toutes les conditions de location avant de signer votre contrat : frais d’assurance, remboursement, garanties en cas de pépins… Et soyez très attentif au moindre détail lors de l’état des lieux du véhicule, avant qu’il ne vous soit remis.

Combien coûte une location de voiture en Grèce ?

Le prix d’une location de voiture sur le territoire grec varie en fonction de nombreux facteurs. Tout d’abord, les prix ne sont pas les mêmes selon la saison en cours. Durant l’été, attendez-vous à voir les prix gonfler de façon assez significative. Avec la très forte demande estivale, les agences de location en profitent.

En hiver, ou pendant les autres saisons, les prix deviennent plus raisonnables. Une raison de plus pour voyager en Grèce pendant l’hiver ou le printemps.

Les prix dépendent également de votre situation géographique. Vous paierez certainement plus cher à Athènes qu’à Sitia en Crète pour un même modèle par exemple.

Un autre critère évident qui agit sur le prix de votre location de voiture est le choix du modèle. Plus vous montez en gamme, plus cela vous coûtera cher - sans surprise. On parle de montant qui peuvent dépasser les 4 chiffres en haute-saison.

Prenons un exemple concret.

Pour une location de voiture de type citadine classique pendant 15 jours, entre le 15 et le 31 juillet, vous devrez débourser environ : 

  • Aéroport d’Athènes : 1300€
  • Aéroport Thessalonique : 980€
  • Rhodes : 830€

Pour une location de voiture de type citadine classique pendant 15 jours, entre le 1er et le 15 Août, vous devrez payer environ : 

  • Aéroport d’Athènes : 1370€
  • Aéroport Thessalonique : 980€
  • Rhodes : 850€

Il n’y a pas vraiment de solution magique pour louer un véhicule à faible prix ; à moins de bien fouiller via un comparateur, tout simplement.

Certains prestataires de location, notamment locaux, peuvent éventuellement agir à leur guise et vous proposer des ristournes moyennant une partie du paiement en liquide. Si vous choisissez cette option, faites vraiment très attention à votre contrat de location et ses différentes conditions pour éviter les ennuis.

A savoir sur les routes en Grèce 

Avant que vous ne preniez le volant en Grèce, j'aimerais vous donner quelques conseils utiles et personnels sur la conduite dans ce pays. Dimitrios a également écrit un article assez complet sur la conduite en Grèce, que je vous invite à lire attentivement.

Les stations services en Grèce

Élément important pour votre périple, les stations essence sont présentes un peu partout sur le territoire. Les horaires d’ouvertures peuvent changer: ouvert seulement en journée ou bien tout le temps.

Cela rappellera des souvenirs à certains, mais des pompistes sont encore présents afin de vous servir, que ce soit pour remplir votre réservoir ou laver votre véhicule qui doit sûrement être plein de poussière et de sable pendant votre escapade.

S’agissant des prix du carburant, ils sont relativement les mêmes qu’en France.

Les péages d’autoroutes en Grèce

Par la même occasion, durant votre voyage, vous serez sûrement amenés à rencontrer des péages pour emprunter les principales autoroutes de la zone continentale du pays : entre Patras, Athènes, Corinthe et Thessalonique.

Prévoyez un minimum de liquidité au cas où vous ne disposez pas de badge de télépéage ou bien qu’ils n’acceptent pas la carte.

Les radars de vitesse en Grèce

Attention aux radars de vitesse disposés sur toutes les routes du pays. Par chance, ces derniers sont en général plutôt bien indiqué en amont (150 mètres avant). Soyez prudent et respectez bien les limites de vitesse pour éviter les mauvaises surprises en rentrant de voyage.

Beaucoup de rumeurs circulent sur les radars en Grèce : ils ne fonctionnent pas, il n’y en a pas à l’intérieur… Même si vous avez lu quelque part ou que l’on vous assure que les radars ne fonctionnent pas, continuez de respecter les limitations.

Le code de la route en Grèce

Pas d’inquiétude pour le code de la route en Grèce. Il est identique à celui en France : circulation à droite, limitation de vitesse, ceinture et casque de sécurité ou encore alcoolémie. Les panneaux de signalisation peuvent être différents : il y a le nom grec du lieu (en jaune) et en dessous sa traduction anglophone. 

Également, même s’il est d’usage pour les grecs d’utiliser la bande d’arrêt d’urgence pour se faire dépasser par un véhicule plus rapide ou dépasser par la droite, n’oubliez pas que cette bande n’est pas une voie à part entière. Il est formellement interdit d’y circuler. 

Les grecs et la conduite

Pour terminer j’aimerais vous parler de la conduite des grecs. Rien de péjoratif, mais cela pourrait surprendre certains voyageurs qui n’ont pas l’habitude de circuler dans le pays.

Dans les petits villages, veillez à rouler au pas. Les rues étant étroites, vous serez certainement amenés à croiser de peu des véhicules venant d’en face ou même, parfois (c’est assez amusant), des troupeaux de moutons ou de chèvres qui passent par là.

Ensuite, il n’est pas rare que les grecs s'arrêtent en double file avec les clignotants pour aller chercher un produit dans un periptero ou dans une boutique sur la route. Ne collez donc pas trop les véhicules devant vous. 

Enfin, si vous ne voulez pas avoir d’ennuis, évitez de remercier les grecs comme vous le feriez en France... avec la main. C’est un signe local qui n’est pas très respectueux, qu'ils appellent “la moutza”. Même si les grecs reconnaissent les touristes en voiture, il ne serait pas souhaitable pour vous qu’ils le prennent mal.

Bonne route !

Alexandre Prizac
Alexandre Prizac

Voyageur dans l'âme, Alexandre alterne sa mission entre reportages et suivi de projets digitaux. Son cœur se tourne surtout vers la Crète, où réside une partie de sa famille depuis plusieurs années.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Grèce

La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
fleuve de l'alcantara
Suivez-nous en Méditerranée