coucher de soleil sur la plage de sani en grèce

La Péninsule de Sani, un petit écrin de nature grecque au sud de Thessalonique

5 minutes de lecture 128 vues

Dans la partie sud de Thessalonique, sur la péninsule de Chalcidique (Kassandra en grec), il existe un territoire d'une beauté incroyable. Non seulement pour les jeunes et les couples, mais aussi pour les familles : la réserve naturelle des marais de Sani, aux abords du resort éponyme.

Une région qui rapproche de la nature, pour des escapades courtes ou longues, ponctuées de découvertes culturelles et musicales.

Un resort éco-touristique entre Nature et traditions

Cette zone est visitée chaque année par des milliers de voyageurs et d'amoureux de la nature, car elle allie le luxe et la fourniture d'excellents services touristiques à un paysage exceptionnel.

La région se caractérise par une grande beauté naturelle, offrant des plages de sable aux eaux cristallines, ainsi que la possibilité de se promener à pied ou à vélo dans la forêt de pins voisine sur des sentiers qui resteront gravés dans les souvenirs.

En outre, les hôtes du resort peuvent apprendre à connaître les coutumes et les traditions locales en visitant les fermes locales, ou grâce aux événements des Eco Days. Ces événements se déroulent très régulièrement, avec diverses activités auxquelles participent les associations culturelles et écologiques de la région.

marécages de sani en grèce
Les marécages de Sani, au coeur de la péninsule. © Denis Kelly

Le must de la région est bien sûr la zone humide de Sani, où l'on peut observer les oiseaux. Le lac Gerani et le lac Stavronikita, situés sur le côté vert de la station, élèveront l'esprit des visiteurs. Il est conseillé de visiter la péninsule d'avril à octobre, avec des jumelles, en bonne compagnie et avec le guide de la station qui connaît parfaitement le territoire.

Pour toutes ces initiatives, le Sani's Resort a reçu les certifications internationales "Green Key" (Clé Verte, synonyme de tourisme durable) et "Travelife Gold".

Observer une exceptionnelle biodiversité

Vous souhaitez découvrir une étonnante variété d'oiseaux lors d'une excursion dans la zone humide de Sani ? Des guides expérimentés vous emmèneront 2 fois par semaine sur un étonnant sentier de 2,5 km, car cet endroit abrite près de la moitié des espèces d'oiseaux qui vivent en Grèce.

La zone humide de Sani accueille plus de 200 espèces d'oiseaux et abrite de nombreuses espèces menacées. En observant les oiseaux avec l'aide d'ornithologues, vous ne verrez pas seulement des espèces rares, mais vous contribuerez également à protéger la biodiversité de la région.

La société "Sani" a entrepris une importante initiative environnementale - dans le cadre d'une étude - pour la protection des populations d'oiseaux dans la zone humide de Sani. L'étude a révélé des données particulièrement importantes pour la zone humide, confirmant la valeur particulièrement élevée de la biodiversité dans la région.

Les espèces présentes à Sani, et incluses dans le "Livre Rouge" des animaux menacés de Grèce, sont au nombre de 67. Soit 31% du total des espèces ! Car la zone humide de Sani abrite des espèces de toutes les catégories d'oiseaux, des prédateurs diurnes et nocturnes, des espèces aquatiques comme les canards, les oies, des herbivores comme les cormorans ou les pélicans, des espèces marines, des mouettes et des goélands... et bien d'autres encore.

plage de glarokavos en chalcidique, grèce
La magnifique plage de Glarokavos à proximité de Sani. © Mariusz Pietranek

Koutsoupia - Siviri : une randonnée pour les infatigables

Dans l'un des plus beaux itinéraires de la péninsule de Sani, vous suivrez un sentier qui traverse la zone humide et qui vous donnera l'occasion de déambuler au sommet des pentes montagneuses entre Sani Resort et le village de Siviri. Votre marche vous offrira une vue imprenable de la forêt à la mer.

La vallée de Koutsoupia abrite une grande variété de flore, comme des chênes et d'autres plantes rares en Chalcidique.

Ceux qui souhaitent une promenade plus courte peuvent s'arrêter sur le site des fouilles antiques (environ 5 km) entre Sani et Siviri.

Sinon, si vous continuez sur toute sa longueur, il est conseillé de réfléchir à deux fois à votre retour ; car il fait environ 20 km. Il faut être très prudent et garder constamment ses distances avec les pentes de la colline, car le parcours de randonnée est accidenté par endroits. 

village de Koutsoupia - Siviri
Vue sur Koutsoupia depuis le chemin de randonnée entre Sani et Siviri. © Mboesch

Les festivals musicaux et gastronomiques de Sani

Chaque année, au Festival de Sani, vous pourrez apprécier, admirer et danser aux rythmes de certains des musiciens et interprètes contemporains les plus talentueux. En particulier, chaque été, de juillet à août, le festival de Sani rassemble des artistes grecs et internationaux, renforçant ainsi le lien culturel entre les habitants et les visiteurs. 

Le premier festival a eu lieu en 1992 et il était consacré à la musique jazz. Depuis, le programme s'est diversifié et les lieux se sont étendus pour accueillir un large éventail de musiques et d'arts du spectacle, de la musique classique à la danse contemporaine et même aux comédies musicales.

D'autre part, il y a la célébration Sani Gourmet, qui réunit des chefs de la Grèce et du monde entier dans le courant du mois de mai. Alors préparez-vous pour une délicieuse expérience gastronomique...

"Sani Green", un programme engagé pour la faune et la flore

Grâce au programme monté par la société gestionnaire du resort, en collaboration avec la société ornithologique pour les zones humides de Sani, 10 000 arbres dans la région de Kassandra ont été replantés dans les zones brûlées. Certains le sont directement dans les cours d'école de la région, afin que les enfants puissent jouer dans un environnement plus "vert". 

Ajoutez à ce programme le "Sani Animal Rescue", un dispositif de stérilisation et d'adoption des animaux abandonnés. Des dizaines d'animaux malheureux ont trouvé un foyer en Grèce et à l'étranger. Ainsi, les touristes et visiteurs de la péninsule de Sani contribuent indirectement au programme "Sani Green", ce qui est d'une grande importance.

Apiculture et Oléiculture pour tou(te)s

Il y a aussi l'apiculture... pour que vous ne quittiez pas cet endroit. Faire connaissance avec la tradition apicole de la Chalcidique, vieille de 2 500 ans, est une bonne occasion d'en apprendre davantage sur les abeilles dans leur habitat naturel, sur leur incroyable durée de vie et de goûter quelques-uns des nombreux produits locaux à base de miel grec, qui sont alléchants !

Et quoi de mieux que de l'huile d'olive vierge pure ? Les visiteurs sont invités à s'informer sur les différentes variétés d'huile d'olive, tout en découvrant l'importance des olives dans la culture et la tradition grecques, de la culture des olives à leur production.

En outre, les visiteurs peuvent en goûter différentes variétés, et il y a une cerise sur le gâteau... À la fin de la visite, vous aurez l'occasion de planter un olivier et de participer à la création de la première oliveraie de Sani.

Les monuments pour les amateurs d'Histoire

Dans la région, on trouve également des vestiges de l'Antiquité, comme le cimetière paléochrétien dont la tombe est visible sur la plage, ou la ferme romaine datant des 3ème et 4ème siècles. 

Un autre point d'intérêt incontournable de l'endroit est la tour byzantine. Ici se trouvait l'établissement préhistorique qui a évolué en ville de Sani au cours de l'époque classique : la ville a survécu jusqu'à la période hellénistique, au nord de la tour.

tour byzantine sani nea fokea
La fameuse tour byzantine de Nea Fokea. © Stoyan Haytov

Ses sanctuaires devaient être situés sur le site de l'actuelle marina, qui était la partie côtière du marécage. Lors des fouilles pour la création de la ville de Sani, les sanctuaires et les offrandes votives ont été malheureusement détruits.

Il y avait aussi, au centre de la zone humide, un site préhistorique à l'endroit désormais appelé Mesonisi (qui signifie "île du milieu" en grec).

Je pourrais continuer d'énumérer les raisons de venir dans cette région... Mais il est clair, si vous m'avez lu jusqu'ici, que la station Sani a à offrir à ses visiteurs non seulement un endroit pour se reposer et se rapprocher de la nature et des animaux, mais aussi une délicieuse alchimie de gastronomie, de musique et de divertissement lors de leurs événements, combinant culture et tourisme.

Emilia Brachou
Emilia Brachou

Fille d'Athènes, diplômée d'un Master en Digital Media et engagée dans le domaine social, Emilia occupe une partie de son temps libre à écrire, voyager, s'évader en musique... En se laissant inspirer par les gens, les endroits et les trésors culinaires des pays qu'elle traverse.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Grèce

fleuve de l'alcantara
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Suivez-nous en Méditerranée