Vue sur la colline de Filopappou tout près d'Athènes

5 spots de randonnée mémorables à Athènes et dans les environs de la capitale grecque

5 minutes de lecture 380 vues

La randonnée n'est peut-être pas la première chose qui vous vient à l'esprit lorsque vous pensez à Athènes. Pourtant, la capitale de la Grèce se trouve à proximité de certains des plus beaux et des plus mémorables sites de randonnée de Grèce. 

Après tout, les Athéniens de l'Antiquité ont construit la ville dans la riche et verte vallée de l'Attique, entre la mer Égée et une série de montagnes qui offraient une protection naturelle et de magnifiques itinéraires de randonnée. Depuis, la ville s'est étendue, mais la nature sauvage et la beauté de la région sont toujours au rendez-vous. 

Continuez à lire pour découvrir 5 des lieux de randonnée les plus mémorables autour d'Athènes. 

Le mont Parnitha (Parnès) : pour les randonneurs aventureux

La plus haute et la plus imposante des montagnes entourant Athènes est le Parnitha, situé à quinze kilomètres au nord du centre-ville. Si vous parvenez au sommet, vous vous dresserez fièrement à 1413 mètres, profitant d'une vue inégalée sur toute la région de l'Attique. De là, la capitale grecque et ses 4 millions d'habitants paraîtront minuscules à vos yeux.

Même si vous ne souhaitez pas monter au sommet, Parnitha dispose de nombreux sentiers de randonnée pittoresques que vous pouvez emprunter.

Ce qui rend Parnitha si unique, c'est son paysage. Vous parcourrez des forêts denses et escaladerez des pentes rocheuses tout en explorant des sites défensifs et d'anciennes forteresses. Vous n'en reviendrez pas qu'un tel cadre alpin se trouve si près de la plus grande ville de Grèce. 

Panorama sur le mont Parnitha près d'Athènes
Panorama sur le mont Parnitha près d'Athènes © Sterphotography

En plus, des sources naturelles, une faune riche et des forêts anciennes créent un cadre unique pour l'exploration et la randonnée. Choisissez l'un des innombrables itinéraires disponibles et perdez-vous dans la majesté de Parnitha. 

Heureusement, Parnitha est facilement accessible depuis le centre ville. Il faut environ 1h de route pour aller de Syntagma au refuge Bafi, le cœur de la montagne. Vous pouvez également prendre le métro, puis le bus public pour vous rendre au même endroit en 1h30. Oui, vous avez bien entendu !

Parnitha est si proche d'Athènes et pourtant si éloignée en termes d'ambiance et de vibration.

Forêt et palais de Tatoï : le meilleur pour les amateurs d'histoire 

Juste en dessous de la montagne de Parnitha se trouve la forêt de pins de Tatoi. Là, le palais de Tatoi se dresse de manière impressionnante au milieu d'une végétation luxuriante. La famille royale grecque a utilisé ce grand domaine comme résidence d'été pour la première fois en 1871. Aujourd'hui, les bâtiments historiques désaffectés et la nature sauvage des environs font de Tatoi l'une des forêts les plus intéressantes de la région de l'Attique. 

Toute l'histoire et la gloire royale de la Grèce moderne se trouvent ici. Sur ses 10 000 acres, la forêt de Tatoi abrite d'anciens châteaux, des manoirs royaux et des palais de pierre. Si vous considérez également l'abondance des sentiers de randonnée, vous commencez à comprendre pourquoi ce domaine est un lieu de randonnée unique près d'Athènes. 

Le Palais de Tatoï dans la forêt du même nom
Le Palais de Tatoï dans la forêt du même nom © Vasilofron

Une fois sur place, vous tomberez amoureux des imposants pins, des oliveraies et des collines herbeuses. De plus, la verdure, les ruisseaux qui coulent et l'altitude de la zone font de "Pine Forest" un lieu de randonnée idéal qui reste frais même pendant les jours les plus chauds de l'été. Après tout, les rois et les aristocrates qui passaient l'été à Tatoi savaient ce qu'ils faisaient.

Pour rejoindre Tatoi, vous pouvez prendre le bus du centre ville et arriver à Mesonycni en 1h. Ensuite, un taxi peut vous emmener à Tatoi en 25 minutes. Vous pouvez également vous rendre en voiture du centre ville à ce lieu de randonnée unique en 50 minutes. 

Le mont Kaisariani : idéal pour un pique-nique

À seulement 20 minutes du centre-ville, le mont Kaisariani (ou mont Hemytus) entoure Athènes par l'est et constitue une escapade idéale loin de l'agitation de la capitale grecque. Ce petit paradis regorge de découvertes archéologiques protégées. De ce fait, la montagne est restée verte malgré l'industrialisation de la région voisine. 

Des arbres imposants, des fleurs colorées et des herbes rares font de Kaisariani une option idéale pour un pique-nique. Plus vous vous enfoncez dans la montagne, plus vous avez de chances de trouver l'endroit idéal pour pique-niquer, avec une ombre naturelle et une vue panoramique sur le bassin d'Athènes à l'ouest et la baie de Saronikos au sud. En vous promenant, vous pourrez aussi tomber sur une tortue ; la montagne en est peuplée. 

Caché derrière les arbres, le monastère du mont Kaisariani
Caché derrière les arbres, le monastère du mont Kaisariani © Jim-Roberts

Sur le chemin du retour, n'hésitez pas à visiter le monastère de Kaisariani, l'une des chapelles les plus populaires et les plus pittoresques d'Athènes. Si vous y êtes, assurez-vous de voir l'intérieur et d'admirer les fresques colorées et les peintures historiques. Vous pouvez également vous détendre et vous offrir un café dans la cantine voisine. 

En bref, Kaisariani est une option pratique pour une randonnée détendue à proximité d'Athènes. Même les habitants sont souvent surpris de découvrir cette forêt d'émeraude sur le pas de leur porte.

Le parc national du Sounion : hors des sentiers battus

À environ 1h15 de route du centre ville, Sounion abrite le plus petit parc national de Grèce. Ce qui manque à ce parc en termes de taille est doublement compensé par sa beauté naturelle et sa nature sauvage épique. Les arbustes, les herbes sauvages, les mines et sa géologie unique font de cette destination de randonnée un endroit à part.

Cependant, la plupart des visiteurs de Sounion ignorent l'existence de ce paradis caché, situé à quelques kilomètres seulement au nord du célèbre temple de Poséidon et du cap Sounion. Les rares personnes qui choisissent de faire de la randonnée dans la région peuvent explorer des collines boisées, des grottes anciennes, des parois rocheuses et d'autres sites archéologiques datant de l'époque des hommes des cavernes qui vivaient à Sounion il y a 40 000 ans. 

Le célèbre ravin de Chaos en forme de coeur
Le célèbre ravin de Chaos en forme de coeur © C messier

Le point fort du parc n'est autre que le ravin de Chaos en forme de cœur, une cavité terrestre créée par l'effondrement d'une grotte souterraine. Bien que cet endroit soit difficile à trouver, vous ne manquerez pas les vues spectaculaires sur la mer des deux côtés de la péninsule. 

Le parc naturel du Sounion n'étant pas bien indiqué, il peut être difficile à trouver. Pourtant, si vous vous dirigez vers le nord à partir du temple de Poséidon, vous tomberez sur l'église d'Agia Varvara. De là, une route asphaltée peut vous conduire directement à l'entrée du parc. Lorsque vous commencez à remarquer des étendues sauvages hors du commun, vous savez que vous êtes entré dans le parc national de Sounion.

La colline de Filopappou : idéale pour un passage rapide

Si vous n'avez pas le temps ou les moyens de vous rendre en voiture vers l'un des lieux de randonnée ou l'une des montagnes des environs d'Athènes, n'ayez crainte. Athènes est l'une des rares capitales à posséder une imposante colline verdoyante juste à côté de son centre-ville.

La colline Filopappou est l'une des 7 collines d'Athènes, un choix parfait pour une escapade rapide loin de l'agitation du centre ville voisin.

Après avoir marché moins de 15 minutes depuis la place Syntagma, le ciment et le bourdonnement des voitures de la ville laisseront place aux pins et aux sons de la nature. Vous aurez l'impression d'être à des kilomètres d'un centre urbain, alors qu'en réalité, le centre de la capitale est juste au coin de la rue.

Vue sur la colline de Filopappou tout près d'Athènes
Vue sur la colline de Filopappou tout près d'Athènes © Raul Hernandez Balbuena

Les collines de Filopappou sont étonnamment peu fréquentées pour ce qu'elles offrent. Tout au long de votre randonnée jusqu'au sommet, vous aurez de splendides vues à 360 degrés sur la ville, la colline Lykavittos et le Parthénon lui-même. On ne peut pas demander mieux. Et encore : si vous faites votre randonnée en fin d'après-midi, le coucher de soleil sur la ville sera à couper le souffle.

Outre la beauté naturelle et les vues, la colline regorge de découvertes et d'attractions archéologiques, comme le monument Filopappou, vieux de 2000 ans. Vous pouvez commencer à comprendre pourquoi cette colline est l'un des lieux de randonnée les plus méconnus d'Athènes.

Bonne promenade à Athènes !

Dimitrios Tsevremes
Dimitrios Tsevremes

Voyageur dans l'âme, passionné de randonnée et habitant de Thassos, une petite île au nord de la Grèce, Dimitrios a vécu quelques années en Espagne et en Italie. Il se spécialise dans l'écriture pour le Web.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Grèce

Le port de Limeni dans le Magne, Grèce.
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Suivez-nous en Méditerranée