Les cheveux au vent en Méditerranée

Au gré des vents méditerranéens, de Marseille à Athènes

5 minutes de lecture 27 vues

Avec le célèbre Mistral, la Tramontane, le Libeccio, le Grec, le Levant, le Ponant ou encore le Sirocco et le Grec, les vents en Méditerranée participent à façonner l'identité (et l'art de vivre) du pourtour méditerranéen. Chacun d'entre eux a ses propres caractéristiques, voire même son caractère et sa personnalité. Voici les 8 grands vents de Méditerranée.

Le Mistral, le maître vent

Commençons notre tour d'horizon des vents de Méditerranée par celui qui est certainement le plus connu de tous : le Mistral. Signifiant en provençal "maître vent", le mistral est un vent puissant, soufflant en rafale de 50km/h à plus de 100km/h. Il est réputé pour faire descendre les températures extérieures lorsqu'il souffle des jours durant pendant l'hiver et il est craint au cours de l'été car il participe à entretenir les incendies. 

Vent froid et sec, le mistral n'a pas que des inconvénients car il confère à la masse d'air une transparence de haut niveau, une pureté incroyable en hiver comme au printemps et à l'automne. En été, il rafraîchit l'air ambiant car il souffle en fortes rafales. Notez que l'on parle par ailleurs de mistral noir lorsqu'il s'accompagne de fortes pluies. 

Le mistral peut par ailleurs souffler durant plusieurs jours d'affilée, sans discontinuer, avec des rafales puissantes. On le surnomme même le vent qui rend fou. Vent mythique et presque mystique, le mistral répondrait à un cycle précis selon les anciens, car il soufflerait selon une cadence précise : trois, six ou neufs jours. 

Des éoliennes captent le vent méditerranéen
Le Mistral est l'un des vents les plus harassants de Méditerranée.

La Tramontane

La tramontane, le vent qui traverse la montagne, compte également parmi les vents de Méditerranée les plus connus. A l'instar du mistral, le tramontane est un vent puissant, qui balaye tout sur son passage, venant du nord à nord-ouest. Il se crée dans les Pyrénées ainsi que le long du Massif Central, ce qui explique pourquoi il est à la fois si sec et rafraîchissant. Vent puissant voire violent selon les saisons, la tramontane souffle en rafales avec une vitesse qui dépasse souvent la barre des 100km/h. 

Des conditions particulières doivent être réunies pour qu'il se forme : un anticyclone aux abord de l'Espagne et du sud-ouest de la France et un flux d'air froid en provenance du nord descendant vers le sud. Le tramontane porte par ailleurs un autre nom en fonction des spécificités régionales; il est ainsi connu sous le terme de "cers" - vent du nord-ouest -, dans la région de Nîmes ou en Catalogne notamment. 

Le Marin

Le marin est un vent de sud-est qui n'est pas en reste niveau puissance car il ne s'agit pas d'une petite brise marine mais d'un vent qui peut souffler à des vitesses quasi record de plus de 150km/h. Mais il s'agit dans ce cas d'épisodes de tempêtes relativement courts, en hiver principalement.

Durant le printemps et l'été qui sont les deux saisons au cours lesquelles il est le plus présent, le marin est un vent plutôt fort et régulier; doux et très humide. Il amène sur les côtes des pluies abondantes, on parle dans ce cas de marin blanc. Par temps clair, le marin souffle au-dessus de la Méditerranée et se charge d'humidité qu'il restitue sous forme de brumes, de brouillards et de nuages bas. 

Le Grec

Vend froid et sec, le grec balaye de nombreux pays méditerranéens, de la Sicile en passant par l'Italie, la Corse, la Grèce bien entendu et les côtes sud de la France. Le grec est un vent qui souffle au-dessus de la Méditerranée, à l'image du marin, et qui se charge d'humidité tout au long de son parcours. Il contribue ainsi à former d'épaisses couches de brouillards, de la fine pluie dans les plaines voire même de la neige sur les massifs montagneux où il finit sa course.

Dans certaines zones comme en Corse, le grec est un vent bien plus sec mais qui est également à l'origine d'épisodes orageux et de gelées printanières. 

Le Levant

Portant son nom à merveille, le levant est un vent d'est qui balaye le littoral de Méditerranée à des vitesses généralement modérées à faibles. Le levant est un vent très doux et souvent humide que l'on observe la plupart du temps lorsque la météo est à la pluie ou aux nuages. C'est pour cette raison que le levant est principalement actif durant l'automne, l'hiver et au début du printemps pour se calmer lorsque vient l'été.

Reste qu'il arrive qu'il souffle au cours de la belle saison. On le nomme dans ce cas le levant blanc. Il provient généralement de la rencontre entre une dépression se formant sur le Golfe de Gascogne et d'un anticyclone provenant d'Europe de l'Est. C'est le mariage de ces deux phénomènes météorologiques qui crée le levant. 

Le Libeccio

Parmi les vents de Méditerranée réputés être violents, le libeccio figure en bonne place. Ce vend du sud-ouest s'abat en puissantes bourrasques sur les côtes de plusieurs pays : France, Italie, Sardaigne... Il est sec et froid durant l'été et à contrario humide au cours de l'hiver, amenant avec lui son lot de pluies et d'orages. 

Lorsqu'il arrive sur les côtes de Corse, le libeccio se reconnaît car il souffle fort depuis l'ouest. Il provient par ailleurs de la rencontre entre un anticyclone présent sur le golfe de Gascogne et une dépression située généralement vers le golfe de Gênes. Il s'agit donc d'un vent plutôt localisé sur les côtes méditerranées françaises principalement et surtout en Corse. Sur l'île de Beauté, il atteint des vitesses souvent record de plus de 180km/h sur le Cap Corse. A Bastia par exemple, il combine deux aspects semblant contradictoires : une forte puissance mais aussi une belle chaleur proche de 25°C.  

Le Sirocco 

Avec le mistral et la tramontane, le sirocco est bien connu en France comme partout en Méditerranée. Vend de sud, chaud et puissant, le sirocco traverse le Sahara pour terminer sa course sur les côtes méditerranéennes. Il est reconnaissable à la fois par le direction dont il provient mais aussi car il transporte avec lui du sable en provenance direct du fameux désert africain.

Le sirocco a comme autre caractéristique de se faire plutôt rare car il souffle quelques heures d'affilée le plus généralement. Il participe à assécher la masse d'air de façon spectaculaire durant l'été et s'accompagne généralement de températures caniculaires. Il provient d'une dépression allant du golfe de Gascogne à l'Espagne et au Maghreb qui rencontre de fortes pressions atmosphériques venant d'Italie. 

La Lombarde

Difficile de ne pas comprendre l'origine du vent la lombarde, portant le nom de la fameuse région du nord de l'Italie. Outre son nom, l'autre caractéristique de la lombarde est à n'en point douter sa puissance puisqu'il souffle en fortes rafales, souvent violentes. Mais la lombarde surprend également par sa direction changeante, tantôt nord-est, tantôt sud-est. Dans le premier cas, il froid et sec tandis que lorsqu'il provient du sud-est, il est alors un vent tiède qui rend l'air sec. 

Bon vent !

Olivier Djebali
Olivier Djebali

Installé dans le sud de la France, Olivier a mené des études de commerce international et longuement voyagé avant d'orienter sa carrière vers la rédaction. Il contribue notamment à des revues d'actualité internationale et de voyage.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
Le port de Limeni dans le Magne, Grèce.
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
Suivez-nous en Méditerranée