balade à cheval chez élise en camargue

Le jour où j’ai traversé les marais à dos de cheval camarguais

5 minutes de lecture 30 vues

Si la première image que vous évoque la Camargue est un cheval blanc galopant devant des marais, alors cette aventure devrait vous faire rêver. Car je vous emmène aujourd’hui en balade à cheval avec un parcours exclusif : une guide, ma compagne et moi, chevauchant des véritables montures camarguaises à travers un domaine privé dans les environs des Saintes-Maries de la Mer.

Faire du cheval en Camargue, une expérience immanquable

C’est à l’occasion de l’anniversaire de ma compagne, cavalière régulière, que j’ai eu l’idée de réserver une expérience authentique et mémorable en prévision de notre voyage en Camargue (planifié en septembre). Pourquoi pas une balade à cheval ? Mais quelque chose de plus exceptionnel, d’unique…

Pas difficile de trouver un centre ou une propriété qui propose des promenades de ce type, surtout dans la région. Le cheval, en Camargue, c’est une institution, au même titre que le taureau.

Après un tour sur Google, et un temps assez long à décortiquer les avis de voyageurs, c’est sur « Chez Elise » que mon attention s’est arrêtée. Ses excellentes notes et ses différentes offres de balades faisaient la différence ; car je ne voulais surtout pas d’une « usine à touristes » et d’un tour groupé sans intérêt, encore moins d’un centre qui ne prendrait pas soin de ses chevaux.

J’ai donc appelé Elise pour réserver une balade guidée en couple sur un domaine privé, d’une durée de 2h, avec accès aux marais et à la plage. Budget : 150€. Vous vous doutez que le cadeau d’anniversaire a fait son effet.

Les particularités du cheval camarguais

Celui qui jouait le personnage principal de Crin-Blanc est devenu au fil des siècles une icône de liberté et de tradition. Le Camargue se reconnaît à sa petite taille et à sa robe grise ; on le croise largement dans le sud de l’hexagone, et plus particulièrement, bien sûr, dans sa région d’origine.

Les chevaux camarguais ont la réputation d’être de bons chevaux de selle, d’où leur présence nombreuse dans les haras et manade de la région. Les nôtres se sont avérés parfaits pour la promenade.

Chez Elise, nous avons eu droit à deux montures au caractère placide : Doudou et Pierrot. Le premier, que je montais, m’a tout de même offert une petite frayeur quand, tout excité par la perspective d’un galop sur le sable, Doudou s’est emballé en sautant sur place. Impressionnant mais sans grand danger. Juste de quoi rire de la cascade inopinée !

Une balade à cheval entre marais salants et plage privée

Après nous avoir convoyés une quinzaine de minutes avec nos chevaux sur des routes cahotantes, du haras au domaine, nous avons pu enfourcher nos montures dans le plus grand des calmes, aux abords d’un sentier longé de marécages et de haute végétation. Ici, seuls les camarguais ont l’autorisation de pénétrer ; avantage précieux des habitants.  

Par chance, l’accompagnatrice appréciait visiblement la discussion et le partage d’expérience avec ses clients ; l’occasion pour nous de découvrir la Camargue avec l’éclairage enjoué d’une locale. Chapeau bas à Chez Elise et à son équipe : nous avons adoré les conversations et anecdotes distillées tout au long de la promenade.

Et quelle promenade !

Imaginez un paysage changeant, d’abord brut et salé, se muant en maquis méditerranéen dense et odorant, puis en plage sablonneuse quasi-déserte. Voilà l’excursion privée qui nous attendait.

Dès la sortie du sentier, l’horizon s’est ouvert à nous avec ses premières images à couper le souffle. Des marais aux eaux rases et miroitantes sous le soleil, piqués de plaques de sel séché çà et là, sur plusieurs centaines de mètres. Une toile lunaire, sauvage, dépaysante au-delà de nos espérances.

promenade à cheval dans les marais en camargue
Soleil éblouissant et vol de flamands pour cette promenade dans le marais. © Maison Pozzo di Borgo

Nos trois chevaux, tantôt en ligne, tantôt côte à côte, ont traversé les marais au pas, tandis que nous plissions les yeux, aveuglés par les reflets ondulants. Au loin, l’envol d’un groupe de flamands nous a rappelé l’escapade du matin dans le parc ornithologique. Mais cette fois, le spectacle n’était que pour nous.

Après la traversée du marais, un maquis broussailleux et aux multiples senteurs a remplacé la plaine salée. Plus étroit, jusqu’à nous accrocher de ses branches, le chemin s’est mué pendant une quinzaine de minutes en parcours de randonnée équestre typiquement méditerranéen, comme on peut en traverser sur les côtes corses. Une particularité du domaine que s’est chargée de souligner notre monitrice, amoureuse des lieux.

promenade à cheval dans le maquis camarguais
Le parcours de la promenade à cheval, dans les sentiers du maquis camarguais. © Maison Pozzo di Borgo

Derrière cette flore luxuriante nous attendait la plage. Vaste, peu peuplée. A notre droite, près des rochers, un pick-up endormi sur le sable.

« Allez, on va faire un tour dans l’eau ; j’y vais d’abord, et vous me suivez. » Plus facile à dire qu’à faire : Doudou a soudain décidé qu’il n’était pas d’accord, résistant à mes ordres pendant 5 minutes… Jusqu’à céder et tremper ses sabots pour un bref instant. Facile, Doudou ? Presque.

faire du cheval en camargue, dans l'eau
Pas toujours facile de convaincre les chevaux d'entrer dans l'eau. © Maison Pozzo di Borgo

Par contre, il n’était pas contre une petite course dans la brise camarguaise…

En prime, un petit galop d'initiation

Comme je le disais un peu plus tôt, il y a une grosse différence de niveau entre ma compagne et moi. Elle possède son cheval depuis plusieurs années et maîtrise parfaitement la pratique ; j’apprécie quant à moi une balade à cheval de temps en temps, mais toujours au pas ou au trot.

Dès la réservation avec Elise, j’avais précisé mes capacités. Aucun souci pour notre guide le jour J… Mais elle m’a quand même glissé, avec le sourire, que « doudou n’avait pas galopé depuis des mois et que ça lui ferait du bien », et qu’elle sentait que j’étais apte à un petit galop d’essai. D’autant que le fameux doudou était un camarguais facile à guider et peu vif.

Encouragé par ma compagne et la monitrice, visiblement confiante, j’ai suivi leurs conseils pour tenter l’expérience sur la plage. Une belle bande de sable bien ferme, large et étendue.

Et nous sommes partis au trot, avant d’enchaîner au galop, les mains enfouies solidement dans la crinière de nos camarguais. Du pur plaisir. Avec en prime les félicitations de ma compagne et de notre guide, heureuse de voir Doudou se défouler un peu en plein air.

Après cette cavalcade d’initiation, le chemin du retour s’est fait dans le plus grand calme, le corps un peu fatigué et tanné par l’air chaud et salé… mais les yeux pleins de souvenirs indélébiles.

Avant ou après la promenade à cheval, visitez une manade

Autre expérience à vivre dans les environs, la visite d’une manade fait résolument partie de la tradition touristique camarguaise.

Là-bas, on élève des taureaux et/ou des chevaux en troupeaux, pour les préparer aux fameuses courses et fêtes taurines camarguaises ou pour leur viande. Ce sont pour la grande majorité d’entre elles des exploitations aux activités diversifiées – car comme nous l’avons appris lors de notre visite, les gardians (nom donné aux éleveurs qui guident les troupeaux) vivent rarement des courses.

manade jullian en camargue
Promenade au pas au cœur de la manade Jullian. © Maison Pozzo di Borgo

Notre choix s’est porté sur la manade Jullian. De bonne réputation, cette manade implantée à Aigues-Mortes propose de nombreuses prestations : visite classique à cheval ou en calèche, soirées camarguaises, centre équestre ou encore découverte du travail du bétail.

taureaux de manade
Des taureaux placides entouraient nos chevaux. © Maison Pozzo di Borgo

Si vous cherchez une bonne entrée en matière, il ne vous reste plus qu’à les contacter pour une réservation. L’expérience reste accessible même aux débutants.

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Secrètement amoureux de Syracuse, originaire de l'Ile de Beauté, Ange a fondé plusieurs sites éditoriaux et e-commerce spécialisés dans les voyages et le patrimoine gastronomique méditerranéens.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
Suivez-nous en Méditerranée