Le port de sète

Visiter Sète, la cité marine nichée entre étang et Méditerranée

4 minutes de lecture 37 vues

Ville portuaire de l'Hérault, Sète est notamment célèbre pour avoir vu naître Georges Brassens. Dans cette commune d'un peu plus de 40 000 habitants, la nature côtoie la culture et l'Histoire avec un grand H. Bordée par le fameux étang de Thau, ce lagon d'eau salée qui abrite force d'espèces animales, la ville est également ouverte sur la Méditerranée avec de très belles plages qui n'attendent que vous. 

Mais Sète est également réputée pour ses nombreux canaux - qui lui valent à juste titre le surnom de Venise du Languedoc - et le Mont Saint-Clair qui offre une vue des plus belles sur toute la cité. Si vous envisagez de passer quelques jours à Sète, voici les immanquables.   

Sillonner le cœur historique de Sète

Toute découverte de Sète qui se respecte débute nécessairement par une visite de son centre-ville où il y flotte une ambiance de petite cité portuaire des plus charmantes avec son port de pêche. Mais ne vous y trompez pas, car en dépit des apparences Sète est encore est toujours le plus grand port de pêche de la Méditerranée française. 

barques joutes sète
Les célèbres barques utilisées pour les joutes de Sète. © Maison Pozzo di Borgo

Sillonner le cœur de la ville vous plongera immédiatement dans l'atmosphère à la fois authentique et historique de la cité fondée au 17e siècle par un certain Louis XIV, qui désirait alors créer un débouché maritime pour le Canal du Midi. 

Le centre historique de Sète est charmant avec ses nombreux canaux, les ruelles et placettes en nombre. Le canal Royal est un incontournable tout comme le quai Charles Lemaresquier et le Palais consulaire qui contribuent largement à la réputation de la ville. Les immeubles qui le bordent sont de toute beauté et le canal qui le traverse n'est pas sans rappeler Venise avec ses jolies gondoles. 

L'église de Sète
Une petite église domine la ville de Sète. © Maison Pozzo di Borgo

Mais d'autres lieux sont tout aussi remarquables tels que le Vieux Port et le Quai de la Marine. En prenant le temps de vous promener tranquillement dans cet hyper-centre, vous aurez également l'occasion d'admirer l'architecture de la ville, un subtil mélange réussi de façades colorées façon Italie et Espagne mais aussi d'immeubles bourgeois typiques de l'influence Haussmannienne bâtis par de riches négociants.  

Si vous êtes subitement pris d'une fringale incontrôlable provoquée par autant de marche, alors faites une halte dans l'un des restaurants de qualité de la Promenade Marty. Les produits de la mer y sont bien sûr à l'honneur et vous pourrez en prime profiter des effluves en provenance directe de la Méditerranée.

Les halles de sète
L'entrée des halles de Sète, en plein cœur de la cité. © Maison Pozzo di Borgo
Halles de Sète
Prenez le temps d'une pause gourmande aux halles de Sète. © Maison Pozzo di Borgo

Poursuivez ensuite votre découverte gastronomique de Sète en vous rendant aux fameuses Halles de la ville, haut-lieu de la vie locale édifié à la fin du 19ème siècle. J'y ai personnellement savouré de délicieuses tapas méditerranéennes et huîtres de Bouzigues accompagnées d'un verre de blanc.

Prendre de la hauteur au Mont Saint-Clair et au Quartier Haut

Point culminant de Sète, le Mont Saint-Clair offre un belvédère haut de 183 mètres. Un panorama incroyable sur la ville et les alentours vous y attend après avoir crapahuté quelques minutes tout de même ! Mais vous serez récompensé(e) de vos efforts car la vue sur la Méditerranée, la cité parsemée de canaux et l'étang de Thau en épate plus d'un.

Tant que vous y êtes, poussez la porte de la Chapelle Notre-Dame de la Salette, construite en 1861. L'intérêt majeur étant d'y contempler les magnifiques fresques intérieures. 

Panorama sur l'étang de Thau et la ville de sète depuis le Mont Clair.
Vue imprenable sur Sète depuis le Mont Saint-Clair. © Photoprofi30
Chapelle notre dame de la salette à sète
La chapelle Notre-Dame de la Salette domine la ville de Sète. © Clement Mantion - Pierre Olivier

Autre arrêt incontournable, le Quartier Haut qui porte évidemment bien son nom puisqu'il domine le port de pêche en contrebas. C'est le plus vieux quartier de Sète surnommé "Le Petit Naples" en raison du fait que les pêcheurs qui s'y sont installés autrefois venaient d'Italie. Ce quartier coloré et animé sent bon l'authenticité avec ses bâtisses d'époque, ses "jouteurs" qui s'y retrouvent nombreux et les ateliers d'artistes qui donne la touche finale à ce tableau d'exception. 

L'Archipel de Thau et les plages de Sète

L'étang de Thau fait partie intégrante de l'ADN de la ville qui au côté de 14 communes proches forme l'archipel de Thau. Le long de l'étang, vous trouverez de nombreux producteurs d'huîtres et de fruits de mer mais vous pourrez également déguster les crus locaux tels que muscats et picpoul, un vin blanc frais et gouleyant à souhait.

Thau est par ailleurs un lieu naturel préservé que vous découvrirez avec un réel plaisir, la végétation, le vignes, les massifs calcaires, les plans d'eau et la faune sauvage créant une atmosphère reposante et ressourçante.    

Laissez quelques temps la ville derrière vous et partez à la conquête des plages de Sète, à l'ouest. Elles sont non moins de 11 au total bordant la Méditerranée :  crique de la Nau, crique de la Vigie, plage du Lazaret, plage de la Corniche, plage de la Fontaine, plage du Lido, plage de la Baleine, plage des Trois Digues, plage du Jalabert, plage du Castellas et plage du Vassal.

plage de sète
Les longues plages de sable blanc à la sortie de Sète. © Maison Pozzo di Borgo

Elles s'étendent toute le long d'un long cordon de sable et 7 d'entre elles offrent un point de vue imprenable sur le Mont Saint-Clair. 

Parenthèse botanique au jardin antique méditerranéen de Balaruc-les-Bains

A quelques minutes seulement en voiture, je vous recommande de faire un saut au JAM (Jardin Antique Méditerranéen) qui s'étend à l'entrée de Balaruc-les-Bains. Si la station balnéaire n'offre rien de véritablement attirant de mon point de vue, son petit parc botanique est une halte enchanteresse et rafraîchissante pour les voyageurs, avec ou sans enfant(s). L'art et la nature s'y mêlent pour nous faire contempler le savoir-faire paysager et l'herboristerie des peuples des grandes civilisations antiques, romains en tête.

Jardin antique méditerranéen de Balaruc les Bains
Un havre de fraîcheur au cœur du jardin antique méditerranéen. © Maison Pozzo di Borgo
Jardin antique méditerranéen de balaruc les bains
Le JAM, entre art antique et botanique romaine. © Maison Pozzo di Borgo

Vous n'aurez plus envie de sortir de cette oasis... Mais si une bonne faim vous prend après cette belle escapade à Sète, je vous recommande de réserver une table à La Senne : ce restaurant aux bord des canaux propose une cuisine savoureuse et raffinée, pour un budget un peu élevé mais mérité.

Olivier Djebali
Olivier Djebali

Installé dans le sud de la France, Olivier a mené des études de commerce international et longuement voyagé avant d'orienter sa carrière vers la rédaction. Il contribue notamment à des revues d'actualité internationale et de voyage.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
Porto Flavia en Sardaigne
Le port de Limeni dans le Magne, Grèce.
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Suivez-nous en Méditerranée