réserve des monts d'azur chevaux de Przewalski

En safari dans la Réserve des Monts d’Azur, au contact d’animaux ancestraux

5 minutes de lecture 257 vues

Un voyage dans le temps de 30 000 ans en arrière : c’est l’expérience que nous offre la Réserve des Monts d’Azur, véritable "monde perdu" situé à peine une heure de Nice. 

Il ne faut en effet pas aller bien loin - seulement 50 km en partant de Nice et 30 km depuis Grasse - pour tomber sur cette réserve coupée du monde où se côtoient en liberté des espèces ancestrales européennes ! Bison d’Europe, cerf, sanglier, cheval de Przewalski, chevreuil, chamois, aigle royal, vautour fauve, loup et bien d’autres encore…

Je vous emmène arpenter les chemins de cette réserve méconnue, nichée au cœur du Parc Naturel Régional des Préalpes d’Azur. 

Peut-être le seul endroit où croiser des animaux "disparus" 

Entre les vastes plaines s’étendant à perte de vue, les troupeaux de bisons et de chevaux sauvages galopant à l'horizon, et le cri haut perché des aigles dans le ciel : je me suis sentie instantanément transportée dans l’immensité d’une steppe du néolithique. 

Mon impression a aussi été renforcée par le spectacle des calèches, tractées par deux robustes chevaux de trait, qui bercent les visiteurs ayant choisi ce mode de déplacement pour explorer la Réserve. On est vraiment dans l’ambiance des films de cowboys. 

réserve des monts d'azur
Vous pouvez opter pour un safari guidé à pied ou pour une visite en calèche. © Ithaque

Mais ici les bisons ne viennent pas d’Amérique, mais bel et bien d’Europe. C’est en effet au vétérinaire Patrice Longour, soutenu par son épouse Alena, que l’on doit leur présence dans la Réserve depuis date. Même chose pour le magnifique cheval de Przewalski, peint par les hommes préhistoriques dans les grottes de France, d’Italie ou d’Espagne. 

réserve des monts d'azur bison
Ici les bisons ne viennent pas d’Amérique, mais bel et bien d’Europe. © Ithaque
réserve des monts d'azur bisons
L’immersion est totale et on vit une expérience rare de communion avec la faune. © Ithaque

Aujourd’hui ces espèces en voie de disparition, vivant pour la plupart dans des zoos, ont donc perdu leur culture sauvage. D’où l’idée de créer une réserve animalière qui a permis de les extraire de leur captivité pour les réintroduire dans leur habitat naturel.

Avec plus ou moins de facilité selon les espèces, les animaux ont dû apprendre à retrouver leur place dans ce vaste espace, qui plus est, peuplé d'autres animaux… Comme entre les humains, la cohabitation n’est pas forcément de tout repos ! 

Voilà pour l’histoire de la réserve. Maintenant, partons à l’aventure, au plus près des animaux. La réserve étant située en altitude, je vous conseille de prévoir de quoi vous couvrir là-haut car la température chute d’une bonne dizaine de degrés par rapport à celle de la côte. Ça peut surprendre en plein été. 

Dans la Réserve des Monts d’Azur, l’homme n’est qu’un invité 

Pour visiter cette réserve unique, vous pouvez opter pour un safari guidé à pied ou pour une visite en calèche ; néanmoins le parcours diffère selon l’heure et le jour pour s’adapter aux déplacements des animaux. 

réserve des monts d'azur
L’immersion dans la réserve est guidée par des experts naturalistes confirmés. © Ithaque

Que l’on marche ou que l’on se fasse tracter, l’immersion dans la réserve est guidée par des experts naturalistes confirmés. Ceux-ci agrémentent la visite d’informations passionnantes sur le comportement des animaux et leur impact sur leur nouvel environnement naturel. On apprend par exemple que la réintroduction des bêtes dans ce parc a permis l’apparition de nouvelles plantes, preuve de l’harmonie des espèces quand l’Homme ne s’en mêle pas. 

Si vous souhaitez une réelle plongée dans la vie sauvage, inutile de dire que la randonnée pédestre est la meilleure option. Accompagné(e) par deux guides, vous sillonnerez les différents chemins traversant la grande mosaïque de paysages constituant la Réserve : plaines, forêts, reliefs montagneux… Le safari prend environ 2 heures,  alors prévoyez de bonnes chaussures de marche, même si les chemins restent aménagés - les adultes comme les  enfants sont les bienvenus. 

Entre vous et les animaux, pas d’enclos, pas de barreaux                              

La visite guidée est ponctuée de pauses d’observation durant lesquelles le temps paraît suspendu. En silence, le groupe peut s’approcher des animaux, doit parfois même se faire discret derrière la végétation pour ne pas perturber la quiétude de la petite colonie. Nous ne sommes parfois qu'à une vingtaine de mètres des bêtes.

Ainsi, l’immersion est totale et on vit une expérience rare de communion avec la faune : en devenant un animal parmi les animaux, on change totalement notre rapport au sauvage. On a le sentiment de n’être qu’un invité dans le royaume des animaux. Et encore plus quand on a la chance de venir aux périodes de l’année où les animaux nous livrent des spectacles impressionnants. 

réserve des monts d'azur
Les biches s'attroupent face à nous, tandis que nous approchons du groupe. © Ithaque

Par exemple, à la mi-septembre à la réserve, débute le brame des cerfs : le cri qu’ils poussent pour attirer les femelles ou pour intimider les autres mâles pendant la saison des amours. Les visiteurs non habitués présents à ce moment-là peuvent alors se sentir tout petits face à leur mugissement impressionnant qui s'accompagne généralement de bruits assourdissants de bois qui s'entrechoquent. Une scène digne d’un spectaculaire documentaire animalier… Mais  en vrai et en France. 

Et si vous dormiez en pleine Réserve ? 

A tous les aventuriers dans l’âme : la Réserve des Monts d’Azur vous offre la possibilité de dormir sur place, au milieu des animaux -  comme lors d’un vrai safari. Depuis votre “lodge” (une cabane surélevée faite de bois et de toile), vous contemplerez ces herbivores ancestraux dans la lumière de l’aube et du crépuscule. 

Et si vous êtes chanceux, ils s'approcheront de votre petite terrasse en bois - qu’il est bien difficile de quitter pour aller dormir, tant l’immersion dans l’intimité de ces animaux préhistoriques est une expérience qui se produit rarement dans une vie. 

Pour le dîner, un barbecue en compagnie des guides est proposé aux hôtes. L’occasion de poursuivre les discussions autour de la Réserve tout en profitant d’un moment convivial dans la douceur d’une soirée d’été étoilée. 

réserve des monts d'azur
Cette réserve animalière est nichée au cœur du Parc Naturel Régional des Préalpes d’Azur.  © Ithaque

L’éco-tourisme au coeur de la Réserve des Monts d’Azur

Les fondateurs de la Réserve des Monts d’Azur portent en eux la vocation de développer un projet d’écotourisme, à la fois ludique et pédagogique. Cela passe d’abord par le fait de pouvoir vivre une expérience de safari en France sans faire exploser son empreinte carbone en prenant l’avion. 

Mais la Réserve, en proposant une expérience immersive - donc marquante - cherche aussi à faire (re)découvrir aux visiteurs une biodiversité encore trop méconnue. Une nécessité pour sensibiliser efficacement enfants comme adultes, aux enjeux autour de sa préservation. 

L’éco-tourisme passe aussi par la volonté de minimiser l’impact humain sur la Réserve. Les lodges dont je parlais précédemment sont conçues en ce sens.

Par exemple, afin de réduire la consommation d’eau et l’émission des déchets, chaque éco-lodge dispose d’un cabinet de toilette rudimentaire (un arrosoir de 10 litres d’eau et une bassine à l’ancienne), ainsi que de savons bio pour se débarbouiller. Pour aller aux toilettes, il faudra utiliser des toilettes sèches à partir desquelles est obtenu un compost végétal utile pour les différentes cultures dans la Réserve. 

Bien sûr, même si la démarche est louable, les fondateurs ont anticipé que tout le monde ne serait pas emballé par ces conditions “authentiques” ;) Les chambres d'hôtes seront une douce alternative. 

Infos pratiques 

Adresse : 2651 route des châteaux - 06750 THORENC

Tarif : 25€ par adulte, 15€ par enfant. A noter que le safari à pied est interdit aux enfants de moins de 5 ans. 

Site web : https://www.reserve-biologique.com/

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Amoureux de Syracuse mais originaire de l'Ile de Beauté, Ange coordonne notre équipe éditoriale en Méditerranée et gère les relations avec nos partenaires locaux (artisans, acteurs du tourisme...).

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Provence

Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
Porto Flavia en Sardaigne
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Suivez-nous en Méditerranée