© Elisa Locci
plage de calasetta à sant'antioco

Sant'Antioco, péninsule aux trésors : 2 jours d'excursions dans la "corne d'abondance" sarde

Par Selene 14 min. de lecture
5/5

Aucun doute, si vous choisissez la Sardaigne pour votre prochaine destination, vous serez comblé(e) à tous points de vue. Mais si vous voulez concentrer toutes vos activités historiques, gastronomiques et balnéaires le temps d'un week-end, je connais l'endroit idéal : l'île de Sant'Antioco. Avec son âme millénaire, l'île est riche d'un patrimoine archéologique qui en fait un véritable musée à ciel ouvert. Là-bas, les ruines se nichent sur un littoral exceptionnel, au coeur d'une nature ressourçante. Et le petit plus, c'est qu'on y mange très bien.

Au sommaire
  • Sant'Antioco, la péninsule aux trésors
  • 1. Circuit du patrimoine à Sant'Antioco
  • 2. Circuit gastronomique à Sant'Antioco et Calasetta
  • 3. Circuit nature à Sant'Antioco

Sant'Antioco, la péninsule aux trésors

Cette abondance culturelle s'accompagne d'un autre trésor qui fait de Sant'Antioco une destination si populaire : sa gastronomie. Une table dressée avec du poisson pêché quotidiennement, des pâtes faites maison, du pain fraîchement cuit et du vin corsé est une étape incontournable de vos vacances en Sardaigne.

Et après avoir enrichi votre bagage culturel avec des témoignages historiques et avoir restauré votre corps avec des gourmandises réconfortantes, il est temps de remplir vos yeux avec les merveilles naturelles de Sant'Antioco. Non seulement les eaux claires et les couchers de soleil à couper le souffle sur la mer, mais aussi les nombreux parfums du maquis méditerranéen, la lagune avec ses flamants roses emblématiques, ainsi que les sentiers aventureux traversant une zone naturelle protégée luxuriante.

En un mot, vous ne pouvez pas vous tromper en choisissant Sant'Antioco pour votre prochain week-end "touch-and-go" en Sardaigne.

1. Circuit du patrimoine à Sant'Antioco

L'histoire de Sant'Antioco remonte à la nuit des temps. Visiter l'île en mettant l'accent sur son patrimoine historique vous permettra de faire un voyage de la préhistoire au 19ème siècle, en retraçant les chemins empruntés par les marins venus de toute la Méditerranée.

Pour votre escapade de 2 jours, j'ai conçu un itinéraire riche en ruines anciennes, en artefacts précieux et en monuments étonnants. Prêt(e) à lever l'ancre ?

phare de mangiabarche à sant antioco © Francesco Riccardo Iacomino
Le phare isolé de Sant'Antioco, au sud de la Sardaigne.
Un tour des 4 quartiers historiques de Cagliari
Guide de voyage Un tour des 4 quartiers historiques de Cagliari Découvrir le guide PDF

Jour 1 - Le Sud

Le premier jour de notre itinéraire, nous allons découvrir les témoignages des habitants préhistoriques de Sant'Antioco, principalement situés dans la partie sud de l'île. Nous allons visiter la tour de guet de Cannai et ensuite, en retournant vers le centre ville, les ruines de la nécropole phénicienne et de l'acropole romaine.

Les nuraghi de Sant'Antioco

Une trentaine de nuraghi, d'immenses constructions en forme de cône constituées de pierres géantes, nous confirment que l'île est habitée depuis la préhistoire. L'un des plus majestueux est S'Ega de Marteddu, un nuraghe impressionnant construit sur une colline à quelques minutes seulement de la plage de Maladroxia.

Un autre site magnifique est le complexe nuragique de Grutti 'e Acqua : cette zone archéologique offre à ses visiteurs non seulement un village de huttes construit autour du nuraghe mais aussi un étang naturel, un puits sacré, et la Tombe des Géants, un exemple intéressant des traditions funéraires de l'époque nuragique.

tour cannai sant'antioco © Pecci Roberto
La tour Cannai guette l'horizon depuis Sant'Antioco.

La tour Cannai

Puisque nous ne restons sur l'île que deux jours et que nous sommes déjà dans le sud de l'île, nous devons profiter de notre emplacement et faire un bon en avant dans le temps pour visiter la tour Cannai.

Construite en 1757, elle a été érigée pour défendre l'île contre les envahisseurs, à commencer par les révolutionnaires français en 1793, puis les dernières vagues de pirates sarrasins au début du 19ème siècle. Après avoir servi de bâtiment défensif, elle a été abandonnée en 1815 et ce n'est que récemment que la tour Cannai a été rendue à la communauté, accueillant des expositions de photos et d'autres événements culturels.

Enfin, depuis la Piazza d'Armi, vous pouvez également profiter d'une vue imprenable sur le Golfe de Palmas.

La Nécropole et l'Acropole

Après avoir exploré ces sites de fond en comble, il est temps de revenir au centre-ville pour la prochaine étape de la chronique de Sant'Antioco : l'époque phénico-punique. Nous nous dirigeons vers la Nécropole d'Is Pirixeddus, une zone funéraire étendue de 6 hectares.

nécropole de sant'antioco © Ithaque
Nous entrons dans la nécropole de Sant'Antioco.
nécropole de sant'antioco © Ithaque
Les vastes pièces souterraines de la nécropole de Sant'Antioco.

Elle était utilisée par les anciens habitants de Sulky, le nom phénicien de l'actuel Sant'Antioco, et plus tard par les Romains, pour enterrer leurs morts. En plus de la Nécropole, ne manquez pas l'Acropole romaine où vous pouvez encore admirer un tronçon des murs défensifs de la ville et un temple.

Jour 2 - Le Nord et le centre ville

Notre deuxième journée à Sant'Antioco nous fera découvrir les monuments religieux et l'histoire plus récente de l'île, situés dans le centre ville pittoresque et coloré, où l'on trouve également ses deux musées incontournables. Sachez juste que pour avoir passé plusieurs jours dans la péninsule, on fait vite le tour de la ville de Sant'Antioco en elle-même (une journée suffit).

La basilique de St. Antioco

L'île et la ville tirent leur nom de Sant'Antioco, le saint patron de la Sardaigne, auquel la basilique est dédiée. La première pierre de cette église a été posée à l'époque byzantine, vers la fin du 5ème siècle.

basilique de sant antioco en sardaigne © Toldiu74
Une basilique chargée d'histoire à Sant'Antioco.

Mais ce n'est que plus tard, en 1089, que nous trouvons la première référence à cette église, lorsque les moines de Saint-Victor furent envoyés de Marseille pour éradiquer les traditions et les cultes byzantins. Ils ont également changé le plan original de la croix grecque en une croix latine avec trois nefs, tandis que l'autel, les planchers et l'ambon n'ont été remplacés que récemment.

Le Fort de Su Pisu

Dominant la ville de Sant'Antioco du haut de ses 60 mètres, le fort Su Pisu est une structure militaire fortifiée construite en 1815. Son objectif premier était de défendre l'île contre les incursions barbares, menées principalement par les Turcs, et contre les raids des pirates.

Le fort a été restauré à la fin du 20ème siècle et peut être visité, offrant également une vue panoramique sur le village en contrebas. Mais ne comptez pas y rester plus de 10 minutes, c'est tout petit.

fort de su pisu sant'antioco © Giuseppe Oppo
Le petit Fort de Su Pisu à Sant'Antioco.

Le Musée Archéologique de Sant'Antioco

Maintenant que nous avons marché sur la même terre que nos ancêtres, il est temps d'admirer les nombreux témoignages de leur savoir-faire. Le musée archéologique de Sant'Antioco "Ferruccio Barreca" expose une grande collection de pièces culturelles qui ont été remises au jour lors des nombreuses fouilles qui ont eu lieu sur l'île.

Parmi tous les outils, vases, masques, bijoux et autres objets conservés dans le musée, il faut citer l'Archer de Sant'Antioco, l'un des nombreux "bronzetti" sardes (statues miniatures en bronze datant de l'époque nuragique) qui vient de retrouver sa patrie.

villaggio ipogeo sant'antioco sardaigne © Ithaque
Une chambre de la ville souterraine de Sant'Antioco.

Le "Villaggio Ipogeo", une ville souterraine

Si personne ne vous le en parle, vous passerez complètement à côté de ce lieu étonnant. Et encore, étonnant n'est pas le mot le plus approprié : car Sant'Antioco vit aussi sous terre. C'est ce que l'on appelle le "Villaggio Ipogeo", une version "underground" de la cité, bâtie sous les maisons de la vieille ville.

Les habitants s'y réfugiaient au temps des attaques barbaresques (notamment), tandis que les plus pauvres en faisaient - plus tard - leur habitat. On peut aujourd'hui visiter le village souterrain de Sant'Antioco, qui garde les vestiges des vies passées sous ses voûtes humides et fraîches - même en plein été !

Le MuMa

Nous clôturons notre escapade de deux jours à San'Antioco parmi les trésors historiques de l'île en visitant le Musée de la mer et des charpentiers de marine (MuMa), situé sur la promenade Cristoforo Colombo.

muma musée sant'antioco © OT Sant'Antioco
Le MuMa de Sant'Antioco.

Ce joyau préserve l'artisanat traditionnel de la charpenterie navale à Sant'Antioco, en exposant les outils de travail des maîtres et des navires authentiques. Le bâtiment qui abrite le musée abrite également une auberge, qui organise également des excursions en canoë, et une cafétéria, où vous pourrez prendre un délicieux goûter ou un apéritif tout en admirant le coucher du soleil.

2. Circuit gastronomique à Sant'Antioco et Calasetta

En visitant la Sardaigne, vous pouvez encore respirer l'histoire ancienne de cette terre, non seulement dans les nombreux témoignages historiques disséminés sur l'île, mais aussi à travers les délicieuses traditions gastronomiques qui sont encore maintenues vivantes par ses habitants.

Pendant ce voyage de 2 jours, nous allons nous immerger complètement dans les parfums et les saveurs de la cuisine typique de Sant'Antioco et Calasetta, ses recettes clés et ses adresses gourmandes qui rendront votre visite inoubliable.

Mais avant tout, voilà mes deux tables préférées : Calabro pour un déjeuner rapide et à petit prix dans le centre de Sant'Antioco, et Ca Taborka, une taverne typique au coeur de la ville voisine de Calasetta.

restaurant calabro à sant'antioco © Ithaque
Pour un déjeuner sur le pouce, Calabro est parfait.
restaurant ca taborka à calasetta © Ithaque
A Calasetta, le très bon restaurant Ca Taborka.

Jour 1 - Menù di Mare

La Sardaigne est entourée d'une mer généreuse qui offre à ses habitants de nombreux cadeaux merveilleux. Ces produits sont capturés par les mains tenaces des pêcheurs et transformés ensuite en plats succulents par des cuisiniers compétents, offrant ainsi une multitude de recettes savoureuses, toutes à essayer pendant vos vacances.

Le premier jour de ce voyage gastronomique, nous allons nous laisser tenter par les bienfaits de la mer, qui sont pêchés quotidiennement et servis dans tous les restaurants de la ville. Voici les plats que vous ne pouvez pas manquer.

un pécheur à Sant'Antioco © Robby Fontanesi
Un vieil homme pêche dans les eaux de Sant'Antioco.

Un Pani con Tamatiga et un verre de Vermentino

Une table sarde ne saurait être dressée correctement sans une corbeille de pain et un verre de vin. Pour vous mettre en appétit, essayez le "pani con tamatiga", une délicieuse sorte de pain rempli de tomates mûres, d'ail et de basilic : parfait pour être partagé... si vous vous sentez généreux !

Et quelle est la meilleure façon d'ouvrir son palais pour un repas à base de fruits de mer ? Mais avec un verre de vin blanc, bien sûr. Un Vermentino bien frais se marie parfaitement avec les plats de poisson et c'est la bouteille incontournable lorsque vous avez besoin d'un compagnon frais et aromatique pour votre repas. Salude !

Les Bocconi

Le fruit de mer typique que vous pouvez déguster à Sant'Antioco est le "bocconi", également appelé escargot de mer. Ce mollusque à la forme incomparable a une saveur forte et distinctive très appréciée. Vous pouvez trouver les bocconi en entrée, simplement bouillis avec leur coquille et des gousses d'ail, ou en plat principal dans des soupes ou avec de la sauce tomate.

Fregola et Pilau

Les pâtes sont les protagonistes de la cuisine italienne ; et lorsqu'on est en Sardaigne, la plus caractéristique des pâtes fraîches est la "fregola". Cette préparation typique a une origine exotique, semblable au couscous. Sa forme sphérique particulière est obtenue en roulant la pâte de semoule de blé dur à la main et ensuite dans une bassine de terre.

La fregola sarda : une variété de pâte traditionnellement connue et appréciée des Sardes © Evi Skoura
La fregola sarda : une variété de pâte traditionnellement connue et appréciée des Sardes

La fregola est généralement servie avec des fruits de mer comme les palourdes et la poutargue, mais elle est également un ingrédient clé du "pilau", une spécialité typique de Calasetta, située dans la partie nord de l'île de Sant'Antioco. Une recette traditionnelle de la fregola sarda aux fruits de mer est d'ailleurs disponible sur notre magazine In-Bocca.fr.

Le pilau vient du mot turc "pilaou" qui signifie "riz bouilli". C'est une recette héritée de la cuisine ligure. Le pilau est préparé avec de la fregola, des crustacés tels que le homard, les moules, les crevettes et l'araignée de mer, de la sauce tomate, du persil et du safran. La fregola cuit directement à l'intérieur de ce triomphe d'arômes et de saveurs, ce qui donne une assiette crémeuse et délicieuse garnie de fruits de mer savoureux.

Thon rouge et Poutargue

Le thon rouge est l'un des poissons typiques que l'on trouve en Sardaigne et, grâce à leur tonnara, Sant'Antioco et San Pietro sont les deux principales îles où l'on peut déguster ce délice. A Carloforte, sur l'île de San Pietro, c'est même un trésor mondialement réputé.

La poutargue est une autre délicatesse dont vous devez vous régaler lorsque vous visitez Sant'Antioco : elle est généralement râpée sur des spaghettis ou servie en fines tranches avec un filet d'huile d'olive.

thon sarde san pietro carloforte © Patrizio Martorana
Le thon exceptionnel de l'île voisine de San Pietro.

Ces deux produits, ainsi que de nombreux autres souvenirs gourmands, sont disponibles sur la promenade Cristoforo Colombo de Sant'Antioco, dans la boutique Salis Efisio bien achalandée. Un must pour tous les gourmets de la ville qui veulent ramener chez eux un peu de Sardaigne. Mais attention, c'est du luxe !

Jour 2 - Menù di Terra

Outre les bienfaits de la mer, la Sardaigne est riche en produits de la terre : viande, fromages et légumes sont combinés dans des recettes intemporelles et délicieuses depuis la nuit des temps.
Le deuxième jour de notre voyage, nous allons déguster les plats traditionnels provenant de l'arrière-pays et de la campagne sarde, à la recherche des saveurs simples et authentiques de cette île.

Le typique antipasto sardo

Pour vous accueillir à table, nous commençons par l'antipasto sardo typique - généralement une planche en bois garnie de fromage de brebis, de fromage de chèvre, de salami, de saucisse, de guanciale, de jambon, de légumes marinés et de champignons. Dans certains bars du bord de mer, on vous offre littéralement la planche avec vos boissons.

Ces saveurs rustiques et audacieuses sont associées à l'omniprésente corbeille à pain : les plus courants sont le "pane carasau", fin et léger, et "su coccoi", le pain traditionnel de Sant'Antioco, à la croûte croustillante et à l'intérieur moelleux.

Des malloreddus à toutes les sauces

Comme pour les fregola, les malloreddus sont un autre type de pâtes fraîches typiques de la Sardaigne, avec une forme de coquille fine et nervurée et faites de farine de semoule et d'eau. Également appelées gnocchetti sardi, ces pâtes sont souvent associées à de riches sauces à la viande : essayez le ragù de sanglier ou de mouton et garnissez votre malloreddus d'une généreuse quantité de pecorino fraîchement râpé pour lui donner du goût !

Des pasta stars de l'île, qui pourraient être comparées à juste titre aux gnocchis © Evi Skoura
Des pasta stars de l'île, qui pourraient être comparées à juste titre aux gnocchis

Si vous êtes à la recherche non seulement d'une délicieuse assiette de malloredus mais aussi d'une expérience gastronomique inoubliable, essayez "Da Achille", un restaurant gastronomique de Sant'Antioco figurant dans le prestigieux guide Michelin, où vous goûterez à des associations étonnantes et à des ingrédients uniques.

Porceddu et mouton

La viande est à l'honneur dans un menu basé sur les recettes typiques de l'arrière-pays sarde. Le Porceddu, littéralement "cochon de lait", est le protagoniste incontournable des célébrations et des occasions spéciales. Il est cuit pendant des heures, aromatisé avec des feuilles de myrte, et il est constamment retourné pour une cuisson uniforme : le résultat est une couenne croustillante et une viande tendre qui fond dans la bouche.

Le mouton est une autre viande populaire à la saveur forte et inimitable. Elle est généralement cuite au barbecue, en ragoût ou rôtie avec les artichauts typiques de la Sardaigne pour une saveur beaucoup plus délicate et sophistiquée.

Un verre de Carignano del Sulcis DOC

Un menu caractérisé par des saveurs fermes et décisives nécessite un vin aussi audacieux que les plats qu'il accompagne : Le Carignano del Sulcis DOC est un choix parfait. Typique de Sant'Antioco, le Carignano doit ses extraordinaires qualités organoleptiques au sol et aux conditions climatiques de l'île sur laquelle il pousse. Ce nectar rouge et corsé renferme dans chaque verre l'intensité et la force de ses producteurs, qui élaborent fièrement ce vin depuis des générations.

pardulas ou formagelles sardes © Evi Skoura
Les savoureuses "pardulas" ou "formagelles" sardes.

Les Pardulas en dessert

Nous terminons notre dégustation en beauté, en dégustant des "pardulas". Ces friandises typiques des festivités de Pâques sont de petits paniers faits d'une pâte feuilletée fine et croustillante remplie d'une riche crème à base de ricotta, de safran et de zeste de citron.

Avec leur couleur jaune vibrante, les pardulas constituent un dessert qui attire l'œil, qui fera exploser votre compte social et qui est la manière idéale de clôturer un repas.

3. Circuit nature à Sant'Antioco

Sant'Antioco est la destination parfaite pour une escapade régénératrice : 2 jours immergés dans une nature luxuriante, entourés de senteurs anciennes et d'air pur feront que votre corps et votre esprit se rafraîchiront tout en émerveillant vos yeux.

L'île abrite de nombreux écosystèmes, chacun ayant sa propre vie végétale et animale. Tout au long de notre expérience de 2 jours, nous découvrirons ces différents paysages et les meilleures randonnées possibles. Prenons la route !

Jour 1 - Randonnée dans le maquis méditerranéen

Nous commençons notre première journée avec les parfums enivrants et les couleurs vibrantes du maquis méditerranéen en traversant la Serra is Tres Portus, un espace naturel protégé qui mène à Coaquaddus, une plage aux eaux peu profondes et au sable blanc, parfaite pour un après-midi paisible.

Située dans la partie sud-est de l'île, la zone de Serra is Tres Portus s'étend sur environ 260 hectares. Le site abrite le palmier nain et, grâce à sa riche biodiversité, il est inclus dans la zone spéciale de conservation et parmi les zones d'intérêt communautaire.

La municipalité de Sant'Antioco a récemment ouvert un sentier aménagé d'environ 1,5 km de long, adapté à tous les types de randonneurs. Partant de la plage de Maladroxia, il mène au site de Serra is Tres Portus en suivant un sentier immergé dans le maquis méditerranéen. Le long de ce sentier, vous pourrez non seulement vous enivrer des senteurs de la lavande sauvage, du myrte, du lentisque et de l'hélichrysum mais aussi admirer les vestiges des témoignages nuragiques et profiter de la vue sur le golfe.

plage de coaquaddus à sant'antioco en sardaigne © Pecci Roberto
La superbe plage de Coaquaddus à Sant'Antioco.

Les nombreux panneaux d'information situés sur le chemin décrivent les qualités et les caractéristiques de ce territoire. Des bancs et des tables sont à votre disposition pour déguster votre panier repas ou faire une pause rapide.

Si vous voulez vous pousser un peu plus loin, vous pouvez faire une randonnée jusqu'à la plage de Coaquaddus, qui est entourée de collines verdoyantes d'où vous pourrez admirer une vue enchanteresse. Les eaux turquoises, le sable blanc et un snack-bar vous offriront toute la détente dont vous avez besoin et vous laisseront des souvenirs inoubliables.

balades en mer sant'antioco © Ithaque
Et si vous vous offriez une sortie en mer depuis Sant'Antioco... Avec des pêcheurs ?

Jour 2 - Le Lagon et les Salines

Le deuxième jour de notre voyage nous mène à l'étang de Santa Caterina et à la saline, deux des environnements les plus précieux de l'île, pour les nombreuses formes de vie différentes qu'ils accueillent et pour la beauté de leur nature. N'oubliez pas d'apporter vos jumelles pour ne pas manquer d'observer !

Sentiero delle Saline et étang de Santa Caterina

L'un des écosystèmes les plus uniques que vous pouvez visiter sur l'île de Sant'Antioco est la lagune, où vit l'emblématique et bien-aimé flamant rose. Pour admirer ce magnifique oiseau et de nombreuses autres espèces, il faut se rendre dans la zone de l'étang de Santa Caterina et des salines, deux zones d'une merveilleuse beauté qui se prêtent bien à une excursion d'une journée.

L'étang de Santa Caterina est un environnement sauvage et préservé qui abrite de nombreuses formes de vie, des oiseaux aux amphibiens et aux reptiles. Non loin de l'étang de Santa Caterina se trouve la saline de Sant'Antioco, l'une des plus importantes d'Italie, qui s'étend sur 1550 hectares.

Donnant sur le golfe de Palmas, les salines sont importantes pour la production de sel destiné à des fins industrielles. Outre son importance pour la production de sel, la Salina est également un habitat essentiel pour de nombreux oiseaux qui s'y reposent et y hivernent avant de migrer. La lagune et les salines sont chères aux ornithologues et aux amoureux de la nature, non seulement pour leurs habitants emblématiques rose vif, mais aussi pour la présence de grues, d'avocettes, de balbuzards pêcheurs, d'échasses parmi les animaux ailés, et de nombreuses autres créatures comme le crapaud émeraude et les tortues d'eau.

Lors de la visite de l'étang et des salines, il faut essayer de rester jusqu'au coucher du soleil : à cette heure de la journée, les rayons du soleil se reflètent sur l'eau, offrant un spectacle de couleurs suggestif et magique.

promenade à cheval en sardaigne à sant'antioco avec meurreddus a cuaddu © Ithaque
Un passage dans l'eau, au plaisir des chevaux comme des cavaliers.

Et je terminerai ce beau séjour en vous proposant de vivre une expérience incroyable sur la rive "continentale" sarde face à la péninsule : une balade à cheval dans la lagune, avec le centre hippique Meureddus a Cuaddu. A condition d'aimer les chevaux bien sûr !

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
Selene Aroldi

Foodie, voyageuse passionnée et curieuse de nature, Selene vit en Italie où elle travaille comme traductrice et écrivain. Sa mission est de captiver ses lecteurs avec les senteurs savoureuses et parfumées de sa patrie.

Instagram
Commenter cet article*
Noter cet article* Si vous avez précédemment commenté et noté cet article, seule votre dernière note sera prise en compte.

Tous les trésors de la Méditerranée dans une newsletter.

Chaque mois, nous vous enverrons un condensé de nos plus belles découvertes par email. Gratuitement.

Le port de Limeni dans le Magne, Grèce. Église San Michele de Murato, Corse. Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.

Suivez-nous en Méditerranée

Cookies et confidentialité

Notre site utilise des cookies. Les cookies sont des petits fichiers déposés par votre navigateur internet, permettant de stocker des informations relatives à votre navigation sur un site internet.

Ces informations nous permettent de mesurer notre audience, entretenir la relation avec vous et vous adresser de temps à autre du contenu qualitif ainsi que de la publicité.

Vous pouvez sélectionner ici ceux que vous autorisez à rester ici. Vous pouvez aussi continuer sans accepter.

Votre choix sera enregistré pour une durée de 13 mois.

Accepter les cookies publicitaires
Accepter les cookies analytics sociaux