menhirs en sardaigne

Les 10 sites archéologiques majeurs en Sardaigne, un « musée à ciel ouvert »

4 minutes de lecture 37 vues

Entre les célèbres nuraghi, les menhirs, les tombes des Géants, les dolmens et les domus de Janas, les hauts-lieux archéologiques en Sardaigne ne manquent pas. A tel point que l'île s'apparente par endroit à un musée à ciel ouvert, ce qui rend d'autant plus passionnant un séjour dans ce petit coin de paradis, trop souvent cité pour la seule beauté de son littoral.

Si vous souhaitez ponctuer votre voyage d'explorations dans l'héritage historique de l'île, voici les 10 sites archéologiques incontournables en Sardaigne.  

1. Le village nuragique de Su Nuraxi

La civilisation nuragique est une spécificité sarde, ce peuple ayant été le premier à vivre en Sardaigne, du moins à y avoir laissé des traces de son existence. Véritables spécificités sardes, les nuraghi sont des constructions en pierre, des tours arrondies en forme de cône que vous ne trouverez nulle part ailleurs au monde. Ils témoignent de la présence de la civilisation nuragique, qui remonte à près de 2 000 avant JC, et leurs fonctions varient selon les interprétations : funéraire, militaire, astronomique... 

Nuraghe de su nuraxi en sardaigne
Le célèbre site nuragique de Su Nuraxi en Sardaigne. © Wirestock

Ces constructions mégalithiques sont implantées sur tout le territoire sarde mais si vous ne deviez ne retenir qu'un seul site, alors celui de Su Nuraxi est le plus remarquable. Le village nuragique de Su Nuraxi se trouve à proximité de Barumini, à moins d'1 km de la ville de Tulli. 

2. Le site de Pranu Mattedu 

Il n'y a pas qu'en Bretagne ni en Grande-Bretagne que vous pourrez admirer des dolmens et des menhirs. Aussi étonnant que cela puisse paraître, les Celtes ont bien l'air de s'être aventurés en Sardaigne, comme en témoignent les nombreux dolmens et menhirs de l'île. 

Le site préhistorique de Pranu Mattedu est de loin le plus important de Sardaigne, celui où vous pourrez voir la plus forte concentration de ces installations mégalithiques mystérieuses. Entre culte des vivants et lieux de repos des défunts, les menhirs et dolmens sardes n'ont pas encore révélé tous leurs secrets. Le site se trouve dans la province de Cagliari. 

3. Santa Cristina et les Puits sacrés

La civilisation antique sarde vouait un culte à l'eau, ressource aussi rare que précieuse synonyme de vie. De nombreux puits remontant à l'ère nuragique sont encore visibles sur tout le territoire. 

Le site de Santa Cristina est un site archéologique incontournable remontant à l'âge de Bronze. Il est même l'un des plus connus de l'île. Pour le visiter, vous devrez vous rendre dans la ville de Paulilatio puis vous hisser tout en haut de la colline d'Abbassanta. Les puits ont fait l'objet d'une très belle restauration qui vous permettront comprendre lors d'une visite guidée comment il servait à recueillir l'eau de source.  

Un puit sacré à santa cristina
Un puit sacré de Santa Cristina. © Patrizio Martorana

4. Le site archéologique d'Aghelu Ruju

Remontant à plus de 3 500 ans en arrière, le site archéologique d'Aghelu Ruju réunit plusieurs dizaines de domus de Janas, ces maisons des défunts où l'histoire et la légende se mêlent. Le site est même l'une des nécropoles antiques comptant parmi les plus remarquables de Sardaigne. Pour une immersion dans l'histoire de la civilisation antique sarde, rendez-vous dans la commune d'I Piani, située dans la province de Sassari, dans le nord-ouest de l'île.

5. La cité antique de Tharros

A Cabras, dans la province d'Oristano, le site archéologique antique de Tharros vous offre une immersion dans la culture phénicienne et romaine de l'île. Les Phéniciens comme les Romains ont profité de leur proximité géographique avec la Sardaigne pour occuper le lieu durant plusieurs siècles.

La cité antique de Tharros est un immanquable, d'autant que sa position surélevée offre un panorama époustouflant sur le golfe d'Oristano situé en contrebas. Les vestiges de la cité sont encore bien visibles. 

Les colonnes du temple de tharros en sardaigne
Du temple de Tharros, il ne reste que ces deux colonnes face à la mer. © Daboost

6. Le site archéologique de Laconi

Non loin d'Oristano, dans la ville de Laconi, vous aurez l'occasion de visiter un site archéologique saisissant qui concentre plus d'une centaine de menhirs. Ils s'apparentent fortement aux alignements de menhirs que nous connaissons en Bretagne. L'une des singularités du lieu réside dans le fait que ces menhirs comptent parmi les seuls à être qualifiés d'anthropomorphes, leur forme faisant en effet penser à une silhouette humaine.  

7. Nécropole de Sant'Andrea Priu

La nécropole de Sant'Andrea Priu est l'un des sites archéologiques de Sardaigne de tout premier plan. L'endroit concentre plusieurs dizaines de domus de Janas, ces constructions troglodytes remontant à plus de 4 000 avant notre époque et dont la fonction était de servir de tombeaux aux défunts. Le site de Sant'Andrea Priu est perché en haut d'une colline. Le lieux est à visiter coûte que coûte car il révèle également la présence byzantine plusieurs milliers d'années plus tard, une église ayant été installée dans l'une des salles funéraires du lieu.

8. Nécropole de Santu Pedru

Si vous souhaitez poursuivre vos découvertes de domus de Janas, vous avez alors tout intérêt à vous rendre sur le site de Santu Pedru. Vous y trouverez plus d'une dizaine de domus de Janas ayant été creusés dans la colline de Santu Pedru. Cette grande nécropole se trouve dans la ville d'Alghero et invite au plus grand des respects car l'ouvrage semble être celui d'un sculpteur de génie. 

nécropole domus de janas en sardaigne
Un domus de janas au cœur d'une nécropole en Sardaigne. © Mirko Maier

9. Site archéologique de Sa Testa

Dans la province de Sassari, au nord de la Sardaigne, le site archéologique de Sa Testa présente une belle collection de dolmens et de menhirs. Le lieu se trouve tout près de la commune de Mores et fait penser à Stonehenge tant il y a des dolmens. L'endroit est unique car les vestiges de nombreux puits sacrés, servant à récupérer et conserver l'eau, sont encore bien visibles. 

10. Les tombes des Géants

Les tombes des Géants sont d'immenses tombeaux remontant à l'ère nuragique, des monuments funéraires semblant être taillés pour des colosses, d'où leur surnom. La légende raconte même que des os de dimensions gigantesques y ont été retrouvés. La Sardaigne en dénombre plus de 300, tous ayant fait l'objet d'une classement au Patrimoine mondial de l'Unesco.  

tombe de géant à Arzachena
Des édifices préhistoriques impressionnants, ici à Arzachena. © Bernard Bialorucki
tombes des géants en sardaigne
Les mégalithes massifs que les sardes appellent "tombes des géants". © Massimo Campanari

Parmi les nombreux sites où vous aurez l'occasion de voir des tombes des Géants, l'un des plus spectaculaires est sans nul doute celui situé à proximité de la ville d'Olbia. Les tombes des Géants appelés Li Lolghi, Capichera et  Coddu Vecchiu sont tout simplement saisissants.

Mais ne vous arrêtez pas à cette liste sélective... Plus qu'une île, et à l'instar de sa sœur sicilienne, la Sardaigne est une invitation au voyage temporel !

Olivier Djebali
Olivier Djebali

Installé dans le sud de la France, Olivier a mené des études de commerce international et longuement voyagé avant d'orienter sa carrière vers la rédaction. Il contribue notamment à des revues d'actualité internationale et de voyage.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
fleuve de l'alcantara
Suivez-nous en Méditerranée