Stintino et la plage de la pelosa au nord de la sardaigne

Weekend ressourçant dans la péninsule de Stintino et à l’île aux ânes

6 minutes de lecture 28 vues

Au nord-ouest de la Sardaigne, un petit coin de paradis vous tend les bras : la péninsule de Stintino. Ce petit bijou est considéré à juste titre comme l'un des plus beaux endroits de toute l'île de par la beauté du littoral, le charme du village et la douceur des paysages.

Située à proximité de Stintino, la plage de La Pelosa n'est pas en reste. Elle s'adjuge également une place de choix sur le podium des plus belles criques de Sardaigne, et en prenant quelque peu le large, vous aurez la chance de découvrir un havre de paix pas comme les autres : l'île de l'Asinara - l'île aux ânes.

Bonne nouvelle, vous avez la possibilité de découvrir et de profiter de ces trois endroits d'exception lors d'une escapade de quelques jours. Voici le programme de votre prochaine aventure...

Stintino, village de charme à la pointe de la Sardaigne

Ancien village de pêcheurs en bord de Méditerranée, Stintino a conservé son authenticité, son charme et son côté pittoresque. Pour vous y rendre, le mieux est d'emprunter la route panoramique (suivez le panneau) en passant d'ailleurs par le charmant petit hameau de Pischina Salida.

Si nous vous conseillons de suivre cet itinéraire, c'est en raison du fait que les points de vue sur la Méditerranée sont absolument fabuleux. Cette belle route sinueuse sillonne à travers une nature méditerranéenne de toute beauté que vous aurez la chance de contempler en vous arrêtant de temps à autre sur les petites aires de stationnement situées sur le bas côté.

Plusieurs petites criques ponctuent la route, à l'image de la spiaggia dell'Isolotto avec sa belle étendue de sable gris clair. L'endroit est idéal pour piquer une tête en cas de forte chaleur ; l'eau y est douce, translucide et calme. 

Cette petite balade bien agréable se termine en beauté en plein cœur du village de Stintino. Vous pouvez vous garer, couper le moteur de votre voiture car Stintino se découvre tranquillement à pied, en flânant le nez au vent.

Vous voilà arrivé dans la plus ancienne partie de la ville, celle où vivent les pêcheurs, dans leurs jolies petites maisons colorées aux tons pastels. Le petit port de Stintino fait à présent la part belle aux bateaux de plaisance même si quelques pêcheurs locaux ont conservé leur activité. Une marina y a été installée au fil du temps, regroupant trois petits ports : Porto Minore, Porto Manu et Porto d'Ancora.

village de stintino en sardaigne
Stintino a conservé son authenticité, son charme et son côté pittoresque. © Alkan2011

Porto Manu est le port principal ; vous y accéderez facilement en passant par la via Sassari qui longe le front de mer. Si la faim vous tenaille, aucun problème : de nombreux petits restaurants vous accueillent pour vous servir une bonne cuisine locale, composée de produits du terroir bien entendu.

La Piazza dei 45 est un autre haut lieu du village, une grande et large place sur laquelle sont organisés différents événements durant la haute saison. Plusieurs fois par semaine s'y tient d'ailleurs le marché de la commune.

Les amoureux des "vieilles pierres" trouveront leur bonheur en découvrant l'église l'Immaculée Conception (Chiesa dell'Immacolata Concezione).  

Après avoir arpenté le village à pied, vous vient certainement besoin de vous rafraîchir quelque peu... Pourquoi ne pas aller prendre un bain iodé sur l'une des plages du coin ? La plage d'Ezzi Manu est idéale pour cela, avec son eau translucide et sa plage de sable blanc immaculé.

Mais si vous cherchez une pépite parmi les pépites, alors vous n'avez plus qu'une seule chose à faire : vous rendre sur la plage de La Pelosa.

Goûter le temps qui passe sur le sable de La Pelosa

Ceux qui connaissent la merveilleuse plage de la Pelosa savent à quel point il est important de la préserver. Car La Pelosa elle peut se vanter à juste titre de compter parmi les plus belles dans le monde entier. Il faut dire que tout y réunit pour donner forme à un chef d'œuvre de Dame Nature : étendue sablonneuse et argileuse à la blancheur incroyable, eau peu profonde et d'un bleu turquoise irréelle... le tout préservé dans une petite crique splendide ponctuée du vert tendre de la végétation environnante et de petites falaises oscillant entre le gris clair et le plus foncé. Un tableau de maître.

La plage de la pelosa
La Pelosa est une plage très encadrée, dans un décor paradisiaque. © Francesco Riccardo Iacomino

Abritée du vent, la plage de La Pelosa est idéale pour les familles et les couples venus chercher du repos et du calme. Prenez tout votre temps, car comme bien d'autres visiteurs, une fois parti, vous n'aurez qu'une seule envie : y revenir. Si vous prélasser sur le sable fin de la plage est un réel plaisir, que dire de la baignade ? Un régal tant l'eau est à la fois peu profonde et chaude. 

Comme vous pourrez vous en apercevoir immédiatement, un petit îlot flotte à quelques centaines de mètres à peine de la plage avec en son centre la Torre della Pelosa. Cette tour de défense construite à la fin du 16e siècle par les Aragonais peut être atteinte en traversant la petite crique. Elle constitue en somme la porte d'entrée et de sortie de la plage. 

Pour vous rendre à la plage de la Pelosa, rien de bien compliqué puisqu'elle se trouve à seulement 2km du centre de Stintino. Des places de parking se trouvent en bord de route, et vous devrez rejoindre la crique en passant par un petit chemin pédestre. Mais attention, la plage est très réglementée depuis 2 ans (horaires restreints, entrée payante...), suite aux décisions du gouvernement visant à préserver cette belle portion de littoral.

L'île des ânes (Isola dell'Asinara), la nature dans toute sa splendeur

Depuis Stintino, ne ratez pas l'occasion de partir à la découverte d'un autre petit coin de paradis : l'île des ânes, appelée par les locaux Isola dell'Asinara. Plusieurs trajets quotidiens sont assurés depuis le port de Stintino, pour quelques euros seulement. 

Plus qu'une île, il s'agit d'un Parc Naturel préservé et totalement inhabité. Un lieu de rêve où la nature est omniprésente et où vivent également les gardiens du lieu : des ânes. Ceux et celles qui connaissent déjà l'endroit savent ô combien il compte parmi les plus beaux de toute la Méditerranée.

ânes sur l'isola dell'asinara en sardaigne
Les ânes se promènent en liberté sur l'île des ânes. © Elisa Locci
isola dell'asinara iles des anes en sardaigne
Une tour de guet sur l'île des ânes. © Stefano Zaccaria

Ce qui est aujourd'hui un endroit calme et préservé du tumulte du reste du monde était autrefois une prison de haute sécurité, comparée parfois à Alcatraz. Mais tout cela appartient désormais au passé ; l'île de l'Asinara est à présent un le parc national de l'Asinara, espace protégé.

Vous vous régalerez de la douceur des paysages et ne saurez plus où donner de la tête tant les points de vue le long des 110 km de côtes sont merveilleux. Les petites criques sont légion, et offrent toutes un cadre naturel incroyable dont les couleurs balancent entre le bleu de la mer, le blanc grisé du sable et les teintes du maquis. 

Chaussez vos chaussures de randonnée ou montez sur votre vélo (voire même sur un cheval) et partez sillonner les petits sentiers qui parcourent l'île. Au fil de votre balade, vous profiterez d'une flore généreuse et d'une faune qui vit tranquillement, à l'image de la star du lieu : l'âne blanc albinos.  Dans le cas d'une première visite, le mieux est certainement d'opter pour une visite guidée, sur terre comme sur mer. De nombreux chanceux ont même eu l'occasion de croiser des dauphins lors de leur sortie en bateau !

L'île de l'Asinara est également un spot de plongée de premier plan, les fonds marins y sont tout simplement exceptionnels. Si vous n'êtes pas aguerris en plongée, pas de problème puisque un masque et un tuba suffisent amplement pour profiter du spectacle. 

Sur l'île des ânes, plusieurs criques valent bien une halte. C'est de la cas de la crique de l'Arena, dans la partie nord de l'île. Son sable rose vous surprendra à coup sûr. Mais vous pouvez tout aussi bien choisir de vous installer dans la crique de Sabina, la plus populaire de l'île.

La crique Sant'Andrea vaut aussi le détour. Elle se découvre uniquement par la mer et si vous êtes accompagné par des guides touristiques accrédités. Il est en effet impossible d'y aller seul car elle se trouve dans une zone protégée. 

Nous vous conseillons vivement de prévoir une sortie d'une journée entière pour explorer l'île des ânes. L'endroit est magique, avec les ruines du château, ses criques préservées, sa nature généreuse et sa faune sauvage. Vous comprendrez mieux pourquoi on le considère comme l'un des plus beaux de tout le nord de la Sardaigne.

Olivier Djebali
Olivier Djebali

Installé dans le sud de la France, Olivier a mené des études de commerce international et longuement voyagé avant d'orienter sa carrière vers la rédaction. Il contribue notamment à des revues d'actualité internationale et de voyage.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Porto Flavia en Sardaigne
Suivez-nous en Méditerranée