complexe nuragique de su nuraxi en sardaigne

Pourquoi Su Nuraxi (Barumini) est devenu LE symbole de l’archéologie sarde

6 minutes de lecture 396 vues

Au Centre-Sud de la Sardaigne, à quelques kilomètres seulement du village de Barumini, se dévoile le site archéologique de Su Nuraxi. Si beaucoup de visiteurs restent sans voix au premier abord, ceux qui sont capables de le décrire utilisent généralement un mot : impressionnant. Dans une zone enclavée se trouvent 30 vestiges nuragiques ; impossible donc de ne pas se sentir entouré d'une histoire vivante.

Rejoignez-moi dans ce bref voyage pour découvrir pourquoi ces ruines anciennes sont devenues un symbole pour toute la Sardaigne.

Les Nuraghi, l'âme de la Sardaigne

Avant de nous plonger dans Su Nuraxi et son statut de merveille archéologique, il faut nous intéresser à la civilisation à l'origine d'un tel site. Parlons un instant de cette culture fascinante.

Bien qu'une grande partie de la civilisation nuragique reste encore un mystère, elle est lentement mais sûrement devenue une partie de la culture centrale de la Sardaigne. Aucun texte écrit de cette civilisation n'a jamais été retrouvé... Donc l'essentiel de ce que nous savons sur cette ancienne population sarde provient d'artefacts et de récits écrits par les Grecs et les Romains qui ont visité l'île.

Les Romains, par exemple, ont écrit sur différentes tribus au nord, au milieu et au sud de l'île. Au fil du temps, ces différentes populations se sont mises à coexister et à assimiler diverses cultures pour renforcer leur emprise sur la Sardaigne et se protéger des envahisseurs. C'est ainsi que sont nés les Nuraghi.

intérieur d'une tour nuragique à su nuraxi, barumini
A l'intérieur d'une des tours nuragiques de Su Nuraxi, à Barumini. © Robert Nawrocki

L'indépendance patrimoniale de la Sardaigne

Bien que la Sardaigne fasse partie des 20 régions qui composent l'Italie, elle a toujours été plus indépendante que le reste du pays. Comme c'est une île, elle est semi-autonome. Cela signifie que le gouvernement sarde est en mesure de prendre davantage de décisions pour la région.

Le dialecte local, aux formes variées, est tellement ancré dans la population que beaucoup l'apprennent avant d'apprendre la langue italienne.

C'est peut-être cette indépendance même qui a permis à la civilisation nuragique de rayonner si profondément dans la région. Après tout, toute la culture italienne a une histoire riche en populations anciennes ; et pourtant la civilisation romaine est le symbole archéologique le plus célèbre de la nation.

Les Nuraghi, néanmoins, appartiennent à la Sardaigne. Ils montrent que l'île s'est toujours distinguée du reste des régions italiennes. Il n'est donc pas étonnant que cette ancienne civilisation soit devenue un symbole de la région insulaire.

Pourquoi Su Nuraxi attire-t-il autant les visiteurs ?

Il est clair que les Nuraghi sont une partie importante de l'histoire de la Sardaigne. Cependant, il existe des structures nuraghes tout autour de l'île. En réalité, plus de 7000 ruines de structures ont été découvertes avec potentiellement d'innombrables autres qui ont été perdues au fil du temps - ou qui attendent encore d'être révélées.

La question reste donc posée : pourquoi Su Nuraxi était-il destiné à devenir un symbole aussi connu et protégé ?

Origines et rôles des structures nuragiques

Les structures Nuraghe sont de grandes structures mégalithiques en pierre que l'on ne trouve qu'en Sardaigne. Elles sont donc exclusives aux Nuraghi et sont à l'origine du nom de cette civilisation. Les structures étaient construites comme des cônes de pierre en tours courtes ; on pense généralement qu'elles étaient utilisées comme structures défensives et comme entrepôts pour la nourriture et les fournitures.

Si le chef du village dormait probablement aussi dans le complexe nuraghe selon certaines découvertes archéologiques, il est probable que les villageois ordinaires vivaient dans des bâtiments séparés à l'extérieur du périmètre du complexe. Cependant, en temps de guerre, ils ont pu être autorisés à utiliser les tours comme forteresse pour s'abriter.

Les historiens ont daté la construction de la plupart des Nuraghi entre 1900 et 730 avant J.-C.

Ce qui signifie que certains ont probablement été construits initialement avant que les clans Nuraghi ne s'unissent pour former une civilisation plus cohérente. C'est parfaitement logique : avant que les clans ne se réunissent en un front uni, ils devaient probablement se défendre les uns contre les autres pour éviter d'être envahis.

Après que les Nuraghi aient conclu une sorte de trêve culturelle, ils ont alors tourné toute leur attention vers la défense contre d'autres armées telles que les Carthaginois et les Romains. Souvent, les forteresses, les entrepôts et les structures défensives étaient construits pour être les bâtiments les plus sûrs d'un village. Il est évident que vous voulez que votre défense soit solide et que vos réserves de nourriture soient protégées, car ce sont elles qui subiront le plus gros de l'attaque des autres forces.

Cependant, cela signifie également que ces structures ont subi les dommages les plus répétés... Le fait que tant d'entre elles aient encore survécu, même à l'état de ruines, pendant des milliers d'années, est un exploit merveilleux.

Pourtant, cela nous ramène une fois de plus à notre question… S'il y a tant de ruines nuragiques en Sardaigne, qu'est-ce qui rend Su Nuraxi si "spécial" ?

Si vous avez un peu de temps et souhaitez approfondir le sujet en vidéo, voilà un excellent reportage réalisé par Arcana sur YouTube :

Les profonds changements en Sardaigne à l'Age du Bronze

L'Age du Bronze a marqué un tournant décisif pour l'Humanité à de multiples égards. Cette période a vu l'Humanité commencer réellement à exploiter les métaux pour fabriquer des outils qui faciliteraient la formation et la croissance de civilisations florissantes.

Avec l'invention d'outils rudimentaires et quotidiens, est également apparue l'invention des armes. Tout comme la croissance des civilisations a augmenté l'intensité des attaques, des invasions et des guerres pour vaincre et conquérir d'autres populations. Ainsi, les gens ont dû s'adapter afin de se protéger.

Comme je le disais avant, les structures nuraghe ont probablement été construites à proximité de zones habitées sous la forme de complexes défensifs de tours, toutes construites à l'Age du Bronze. Mais... Si toutes les ruines de ce type sont un formidable exemple d'ingéniosité architecturale, Su Nuraxi parvient toujours à se démarquer des autres.

Les ruines de su nuraxi en sardaigne
Les ruines de Su Nuraxi, en Sardaigne, sont restées intactes à un degré honnêtement surprenant. © Bisonov

Une brève histoire de Su Nuraxi

Su Nuraxi a été daté du 17ème siècle avant Jésus-Christ. Après son abandon aux alentours du 6ème siècle avant J.-C., il a été laissé seul, enfoui par le temps et presque oublié. Ce n'est que dans les années 50, lorsque des fouilles ont commencé à déterrer l'histoire de l'île, que Su Nuraxi a été redécouvert dans toute sa gloire.

Pendant 7 ans, les archéologues ont travaillé pour mettre à jour le complexe longtemps abandonné. Et ce qu'ils ont trouvé les a laissés sans voix. Les ruines d'une trentaine de tours ont été découvertes, toutes construites à proximité les unes des autres. Les structures étaient disposées en une formation circulaire basée sur la hauteur, la tour centrale s'élevant actuellement à environ 19 mètres de hauteur ; celles qui l'entouraient étant plus courtes.

En 1997, le reste du monde ayant appris l'importance de cette zone remarquable, Su Nuraxi a été reconnu comme site du Patrimoine Mondial par l'UNESCO.

Cela nous amène à aujourd'hui, alors que Su Nuraxi reste aussi intriguant qu'il l'était il y a plus de 70 ans, lorsque des archéologues le découvrirent pour la première fois.

Une capsule temporelle pour les amateurs d'Archéologie

L'attrait de Su Nuraxi réside en partie dans le fait qu'il est remarquablement bien préservé malgré des milliers d'années d'abandon. Bien que les bâtiments soient, bien sûr, des ruines qui font écho à leur gloire passée, ils sont restés intacts à un degré honnêtement surprenant.

En tant que l'un des complexes de bâtiments les plus grands et les plus complets de la région pour cette période, Su Nuraxi a été d'une aide considérable pour reconstituer l'insaisissable culture Nuragique. En fait, les archéologues ont pu comprendre que ce complexe était également utilisé comme lieu de rassemblement de la communauté. Cela est dû en grande partie aux artefacts qui ont été trouvés dans l'un des bâtiments, maintenant communément appelé la "Hutte".

Il est très probable que d'autres complexes nuraghe aient été construits de manière similaire, leur taille variant en fonction de la surface du village environnant. Cependant, jusqu'à présent, aucun autre exemple d'ensemble nuragique aussi "complet" n'a été découvert en Sardaigne.

Ainsi, Su Nuraxi a offert aux historiens le meilleur aperçu d'un monde nimbé de mystère.

Vous planifiez une visite de Su Nuraxi lors de votre voyage en Sardaigne ? Je vous recommande une excursion guidée par un expert local, d'une demi-journée, via notre partenaire GetYourGuide :

Voir l'activité

Qui devrait visiter Su Nuraxi - et quand le faire ?

Les amateurs d'histoire et les personnes intriguées par les cultures mystérieuses sont les personnes idéales pour visiter Su Nuraxi. Dans un monde où nous sommes capables d'en apprendre tellement sur d'autres périodes et d'autres cultures, le fait que les Nuraghi soient encore si énigmatiques devrait exciter votre curiosité insatiable.

Le site archéologique est ouvert toute l'année, mais les horaires changent en fonction de la saison.
Il s'agit également d'un site entièrement en plein air, ce qu'il faut garder à l'esprit. Typiquement, les mois du printemps et d'été vous permettront de visiter Su Nuraxi avec la plus grande amplitude horaire dans la journée ; le printemps offrant le climat idéal, en général.

Mais si vous avez l'occasion de visiter ce site à tout moment de l'année, libre à vous !

Gabrielle Tomei
Gabrielle Tomei

Expatriée américaine, Gabrielle vit aujourd'hui en Italie. Passionnée par les voyages et ses racines italiennes, elle partage avec nous ses découvertes méditerranéennes.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Sardaigne

La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
Porto Flavia en Sardaigne
Suivez-nous en Méditerranée