sentier de randonnée en sardaigne

Au nord de la Sardaigne, 10 parcours de randonnée pour s’immerger dans la nature insulaire

8 minutes de lecture 441 vues

Dans le nord de la Sardaigne, il n'y a pas seulement des plages enchanteresses et une mer cristalline, mais aussi des sommets à explorer, des églises de campagne et des paysages à admirer... Autant de lieux à découvrir lors d'une belle randonnée.

Dans ma région natale, au nord de l'île, il existe de nombreux sentiers de trekking, de difficultés variables et pour tous les âges. Beaucoup d'entre elles sont très accessibles, d'autres nécessitent un certain entraînement ; à mon avis, il est toujours bon d'être accompagné(e) d'un guide expérimenté qui connaît l'endroit et le chemin à suivre.

Voici ma sélection des meilleurs sentiers pédestres à emprunter dans le nord de la Sardaigne.

Randonnée sur le Monte Limbara

Niveau de difficulté : facile
Durée du parcours aller-retour : 4h

Le massif du Mont Limbara, au cœur de la Gallura, compte plusieurs sentiers balisés. Il est possible de partir des pentes de la montagne pour atteindre les sommets ou de se déplacer sur le plat vers les plus hautes altitudes.

Parmi les itinéraires de trekking les plus praticables, je vous recommande le parcours qui part de la suggestive forêt de séquoias de Vallicciola et mène aux sommets de Punta Balistreri et Punta Giogantinu. Le parcours dure environ 4h avec un dénivelé de 300 mètres, permettant d'atteindre d'abord la Punta Sa Berritta (1335 m d'altitude).

Le sentier commence au milieu de la forêt, à partir des localités de Oltu di li Pomi, Caccaeddu et Bucaticci, en montant entre des plateaux rocheux jusqu'à Punta Bandiera.

mont limbara en sardaigne
Depuis les hauteurs du Monte Limbara, à proximité de Tempio Pausania. © Rodolfo Baldussi

Sur le chemin du retour, vous pourrez passer devant l'église de la Madonna della Neve Punta Giugantinu, Albutu Nieddu et Frati Mendula. Le paysage récompense l'effort car il s'ouvre lentement entre les arbres au fur et à mesure de la montée. Depuis les sommets de Limbara, vous pouvez admirer une vue magnifique sur les collines de Gallura et, par temps clair, même sur la côte de la Corse.

Si vous passez par le Mont Limbara, je vous conseille également une promenade vers les piscines naturelles de Rio Pisciaroni, que l'on peut atteindre par un petit sentier depuis la station Anas de Curadoreddu. D'ici aussi, vous pouvez commencer un itinéraire de trekking qui longe le ruisseau et traverse la forêt pour rejoindre Vallicciola.

Sentiers pédestres de San Pantaleo

Niveau de difficulté : intermediaire
Temps de parcours aller-retour : 3h

Ceux de San Pantaleo sont les montagnes les plus caractéristiques de la Gallura. Ce petit village situé à quelques minutes des plages de la Costa Smeralda est également connu comme le village des artistes qui y ont leurs galeries et pour le marché hebdomadaire du jeudi matin, ainsi que les boutiques de souvenirs et d'apéritifs.

église de san pantaleo en sardaigne
Les montagnes dominent l'arrière-plan de San Pantaleo. © Elisa Locci

D'intéressantes excursions de trekking sont également possibles sur ces sommets. Parmi les itinéraires de trekking que je recommande à San Pantaleo, l'un d'entre eux est le parcours en anneau autour du sommet de l'Arathena, parmi des rochers multiformes, qui permet une vue à 360 degrés sur la Costa Smeralda et l'archipel de La Maddalena. La promenade fait environ 10 km de long avec 200 mètres de dénivelé.

Grâce à d'autres itinéraires qui partent tous du centre du village, il est également possible d'atteindre les sommets de Punta Cugnana et Punta Balbachiana.

Promenade côtière de Portisco à Liscia Ruja

Niveau de difficulté : facile
Durée du parcours aller-retour : 4h

Il s'agit d'un itinéraire de randonnée inhabituel qui consiste à explorer les plages de la côte nord entre Olbia et la Costa Smeralda. En partant de la plage de Portisco, en effet, un sentier côtier relie les plages de Rena Bianca, Razza di Juncu, Cala Petra Ruja, Liscia Ruja, Li Itricceddi.

portisco sentier littoral en sardaigne
Sur le littoral de Portisco, au nord de la Sardaigne. © Bernard Bialorucki

Le sentier, plutôt plat, à l'exception de la descente entre Razza di Juncu et Cala Petra Ruja, est adapté aux promenades en mi-saison et en hiver, lorsque vous voulez admirer les plages sans la foule des baigneurs. Il fait environ 6 km et dure environ 2h dans un sens. On se déplace facilement entre les rochers, à travers de petites criques ou des sections où le chemin passe à travers la végétation.

Parcours de santé de Pevero

Niveau de difficulté : facile
Temps de parcours aller-retour : 3h (selon itinéraire)

Il s'agit d'une série de sentiers, aménagés il y a quelques années seulement, qui relient les magnifiques plages de Romazzino et de Grande Pevero sur la Costa Smeralda.

Le parcours de santé du Pevero permet de découvrir ce fascinant promontoire composé de petites falaises et de criques enchanteresses, mais aussi de découvrir l'histoire récente du territoire. Le long du sentier, il est possible de visiter "Lu stazzu", une ancienne maison de campagne, et les enclos faits de murs de pierres sèches où l'on gardait les animaux.

Il y a aussi une "conca fraicata" (signifiant "rocher construit") qui offre une belle vue sur le golfe de Romazzino. Pour l'anecdote, la Corse compte aussi des édifices troglodytes dans ce genre, que l'on appelle là-bas les "orii".

littoral et bateau à pevero en sardaigne
Depuis le sentier de randonnée, la crique de Pevero et ses bateaux apparaissent entre les arbres. © Massimo Campanari

L'itinéraire comporte quelques sections accidentées qui peuvent être décourageantes, mais la vue vaut bien l'effort. Il est conseillé de faire le parcours tard le soir ou en mi-saison. Les sentiers sont également équipés d'appareils d'exercice.

L'un des sentiers du parcours de santé de Pevero mène à la petite plage de Cervo, que l'on ne peut atteindre qu'à pied ou en bateau.

Trekking au sommet de l'île de Tavolara

Niveau de difficulté : intermédiaire à difficile
Temps de parcours aller-retour : 4h

Atteindre Punta Cannone sur l'île de Tavolara est l'une des expériences les plus excitantes que l'on puisse vivre dans le nord de la Sardaigne. Ce n'est pas souvent que l'on se retrouve sur une montagne au milieu de la mer !

Il est important de faire précéder cette excursion des conseils d'un guide de randonnée expérimenté et de ne pas s'aventurer seul. Ce chemin présente en effet une difficulté moyenne, un dénivelé important, et surtout, une partie de via ferrata qui nécessite l'utilisation d'un casque et d'un baudrier. Le guide organisera également le transfert de Porto San Paolo à l'île.

ile de tavolara
L'île de Tavolara se dessine face à la plage. © Bernard Bialorucki

L'excursion se fait généralement au printemps et en été. Pendant la saison chaude, il est toutefois nécessaire de partir le matin à l'aube afin de marcher pendant les heures les plus fraîches de la journée.
Le parcours de trekking, plutôt exigeant pour les non-entraînés, ne dure que 2h : il part du port de plaisance de Tavolara et se fraie rapidement un chemin parmi les roches dolomitiques de l'île à travers les genévriers, les arbousiers et autres plantes typiques.

En montant, on admire le merveilleux panorama de la plage de Spalmatore di Terra et de toute la côte nord de la Sardaigne, du promontoire de Golfo Aranci à Budoni.

La partie la plus difficile est la section finale, qui implique l'utilisation de câbles d'acier et de marches.
La sensation est celle d'être dans les Dolomites mais avec la particularité d'avoir sur ses pentes la mer merveilleuse de l'Aire Marine Protégée.

Le spectacle du sommet, sur lequel se trouve la désormais célèbre petite madonnina blanche, protagoniste de nombreuses photos partagées sur les réseaux sociaux, et une croix, vous laissera bouche bée.

Randonnée dans les montagnes d'Aggius

Niveau de difficulté : intermédiaire
Temps de parcours aller-retour : 3h

Dans le petit village d'Aggius, au cœur de la Gallura, plusieurs sentiers vous permettent de découvrir les magnifiques montagnes environnantes, où fut tourné le film "Il Muto di Gallura" (un bandit sanguinaire de la région). Michela vous parle d'ailleurs de son histoire dans son reportage sur le pays des bandits sardes.

aggius en sardaigne
Vue aérienne d'Aggius, niché dans la Gallura. © Michela Peddis

Les sentiers permettent de suivre des parcours en boucle depuis le centre ville et de découvrir le parc de Santa Degna, le Nuraghe Izzana, la fascinante Valle della Luna et les différents sommets tels que Monti Tiniterra, Monte et Mezu.

Chemin de Cala Moresca à Capo Figari

Niveau de difficulté : intermédiaire
Temps de parcours aller-retour : 4h

Il existe un promontoire souvent méconnu au nord de la Sardaigne. Dans la région de Golfo Aranci, Capo Figari est un lieu à découvrir, caractérisé par des étendues de falaises calcaires, rares dans le nord de la Sardaigne, et de petites criques.

cala moresca en sardaigne, dans le golfo di aranci
Les eaux turquoises de Cala Moresca, en Gallura. © Fabio Gargiulo

Un itinéraire de trekking de difficulté moyenne mène de la petite plage de Cala Moresca, l'une des plus charmantes de la région, au point le plus élevé du promontoire. Vous y trouverez l'ancien phare où Guglielmo Marconi a mené ses premières expériences avec les ondes radio ; puis vous profiterez d'un large panorama sur le Golfe.

En chemin, vous rencontrerez les ruines de fours à chaux, sur la plage de Cala Moresca, les ruines d'une ancienne batterie militaire et le cimetière anglais, où sont enterrés les morts d'un naufrage à la fin du 19ème siècle.

Sentier de Saint-Jacques, Sant'Antonio di Gallura

Niveau de difficulté : intermédiaire
Temps de parcours aller-retour : 6h

Voilà un chemin pédestre récemment amélioré : c'est le "Cammino di San Giacomo" (Santu Jacu), qui mène du petit village de Sant'Antonio di Gallura à l'église de campagne de San Giacomo, datant de la fin du 19ème siècle.

Le parcours, d'une bonne douzaine de kilomètres (avec un dénivelé total d'environ 400 m au-dessus du niveau de la mer), fait partie des itinéraires touristiques, culturels et religieux de la Région de Sardaigne. Il s'agit d'une promenade composée d'un chemin de terre et d'un sentier à travers les collines de la région de Sant'Antonio di Gallura, riches en arbres de liège, myrtes, arbousiers et genévriers.

Promenade le long de l'ancienne ligne ferroviaire Tempio Pausania - Monti

Niveau de difficulté : facile
Temps de parcours aller-retour : selon votre rythme

Sur les pentes des montagnes de Limbara, dans le territoire de Calangianus, se trouve un itinéraire de trekking intéressant, essentiellement plat. La route qui abritait autrefois les rails du chemin de fer qui reliait Tempio Pausania à Monti est aujourd'hui un sentier naturel adapté aux promenades légères, aux courses et aux excursions en VTT. D'une longueur de 26 km, vous pouvez choisir de n'en parcourir que certaines sections.

Le parcours traverse une zone de forêts de liège denses et de roches granitiques, mais on peut également apercevoir les sommets du versant nord des Monti del Limbara. En chemin, on rencontre d'anciennes gares et des bâtiments ferroviaires en blocs de granit. Les sections dans lesquelles le chemin passe à travers de hauts rochers de granit sont frappantes.

dans un tunnel de train en sardaigne
Le petit train vert s'engouffre dans les profondeurs de la Sardaigne. © Michela Peddis

Sentier pédestre à Monti Pulchiana

Niveau de difficulté : facile
Durée du parcours aller-retour : 1h30

Saviez-vous que la Gallura abrite le plus grand monolithe de toute la Sardaigne ? Sur le territoire du Tempio Pausania, en effet, en visitant Monti Pulchiana, vous découvrirez un paysage rocheux fascinant.

Pour atteindre ce monolithe, il faut prendre la route de Palau à Tempio Pausania et, peu après le carrefour vers Luras, suivre le panneau indiquant le monolithe. La promenade est courte, environ 20 minutes, mais il est conseillé de suivre l'un des itinéraires en boucle.

La plus facile (indiquée par des panneaux verts) dure environ 1h30. Il vous permet d'admirer le magnifique paysage des collines de Gallura et les villages de Luras, Calangianus et Tempio Pausania.

Attention : on ne doit pas monter au sommet du monolithe, seulement s'en approcher. Atteindre le sommet n'est possible que pour ceux qui ont une expérience de l'escalade.

Bonne marche !

Daniele Pipitone
Daniele Pipitone

Auteur d'un des blogs les plus populaires en Sardaigne, "Un Sardo in Giro", Daniele nous parle ici de son île natale et plus particulièrement de la Gallura, à travers son patrimoine naturel et culturel.

Newsletter

Chaque mois, recevez nos plus beaux reportages en Méditerranée par email. Et c'est gratuit.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Sardaigne

La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Le port de Limeni dans le Magne, Grèce.
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
Suivez-nous en Méditerranée