chateau de venus erice

Partir à l’assaut des monuments d’Erice, « la ville aux cent églises » du Nord-Ouest sicilien

3 minutes de lecture 1237 vues

Ceux et celles qui ont eu la chance de passer par Erice lors de leur séjour en Sicile le considèrent comme l'un des villages les plus charmants de toute l'île. Ce village du nord-ouest de la Sicile est perché à près de 800m d'altitude et surplombe majestueusement le littoral entre Trapani et les îles Egades d'un côté, et la péninsule de San Vito Lo Capo de l'autre.

Si vous envisagez de découvrir cette partie de la Sicile durant vos prochaines vacances, faites une halte à Erice pour y visiter les immanquables. 

Erice, village de charme aux origines légendaires

Si la commune d'Erice compte près de 25 000 habitants dans son ensemble, la majeure partie de la population vit au cœur du village, soit à peine 500 habitants tout au plus. C'est ce côté confidentiel et préservé qui participe grandement au charme de ce village authentique situé à quelques encablures de Trapani.

Depuis son promontoire rocheux, Erice offre une vue imprenable sur la vallée verdoyante en contrebas et une vue toute aussi spectaculaire sur le superbe littoral méditerranéen. 

chateau et tour d'erice en sicile
Erice domine les environs de Trapani avec son château et sa tour emblématique. © Maurizio Distefano

Tandis que l'on pourrait avoir tendance à le considérer comme un énième village sans grand intérêt, Erice a en réalité plus d'un tour dans son sac. Car le fait est que le village reflète l'histoire de la Sicile avec un grand H.

Peuplé depuis l'Antiquité par les Grecs, Erice doit son nom à Eryx, le fils légendaire de Boutès et d'Aphrodite. Il sera durant plusieurs siècles un centre religieux d'importance en lien direct avec le culte d'Aphrodite.

Puis sous l'influence des civilisations Romaines et Byzantines venues successivement occuper la Sicile, Erice conservera une place de choix dans le système économique, politique et religieux. Les Normands, les Aragonais et les Espagnols s'installent ensuite à leur tour dans le village avant que le pouvoir politique italien ne prenne l'ascendant. 

Derrière les murailles cyclopéennes, les hauts lieux d'Erice

Les traces de ce brassage historique et culturel sont encore bien présentes dans tout le cœur du village. A commencer par les murailles cyclopéennes qui entourent encore l'endroit. Elles constituent, avec les tours et les trois portes qui les ponctuent, la principale voie d'accès au village. Attention, d'ailleurs, à bien vous garer à l'extérieur et d'être prêt(e) à marcher.

Ces immenses murs de protection remontent à l'époque grecque, avant que les Romains et les Normands ne les consolident et les utilisent à des fins militaires. Une fois ces antiques remparts franchis, plusieurs itinéraires de découverte sont proposés à travers des rues et ruelles pavées qui confèrent au lieu un côté village de conte de fées.

L'ancien quartier espagnol constitue un immanquable des visites, tout comme le château de Vénus. Le château de Vénus a été édifié durant l'occupation normande, en l'honneur du culte païen dédié à Vénus. Il offre un point de vue remarquable sur la campagne alentour que vous pourrez contempler, tranquillement installé sur la terrasse du café situé juste à proximité. 

vue sur erice en sicile
La vue majestueuse qu'offre Erice et son urbanisme médiéval. © Dmitrijs Mihejevs
facade de palazzo sicilien à erice
Prenez le temps de lever les yeux pour admirer les façades des palazzi d'Erice. © Francesca Sciarra

Vous aurez également tout intérêt à prendre le temps de visiter d'autres monuments incontournables tels que la Tour de Balio, le château de Pepoli - un palace construit au 19e siècle - ou encore les nombreux édifices religieux.

Erice est en effet connue dans la région comme étant "la ville au cent églises". La très belle église Mère (Duomo dell'Assunta) qui date du 14ème siècle, de même que l'église San Pietro ou encore l'église di San Giovanni comptent parmi les plus belles constructions religieuses du village. 

Erice surprend également par ses somptueux palaces, signe de la haute importance politique et économique accordée au village au fil des siècles. Le palazzo Ventimiglia (14ème siècle), le palazzo Sales et le palazzo Burgarella (18ème siècle) ainsi que le palazzo Coppola (19ème siècle) méritent plusieurs heures de visite. 

église erice san michele arcangelo
L'église San Michele Arcangelo apparaît au détour d'une ruelle d'Erice. © Alvaro German Vilela
boutique d'artisan à erice en sicile
L'une des nombreuses boutiques d'artisans céramistes à Erice. © Fotokon

Et quoi de mieux que de s'offrir une pause sur les hauteurs de la ville après toutes ces découvertes ? Avec ses nombreuses places et terrasses, Erice permet en effet de profiter d'un panorama exceptionnel sur les collines, la vallée et la mer en contrebas.

Par temps clair et dégagé - ce qui est plutôt la norme d'ailleurs - vous pourrez laisser votre regard se perdre sur la péninsule de San Vito Lo Capo, les îles Egades au large et le splendide Monte Cofano. 

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Secrètement amoureux de Syracuse, mais originaire de l'Ile de Beauté, Ange coordonne notre équipe éditoriale et gère les relations avec nos partenaires locaux (artisans, acteurs du tourisme...).

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Sicile

fleuve de l'alcantara
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Suivez-nous en Méditerranée