A Modica, une plongée urbaine dans la Sicile baroque

2 minutes de lecture 14 vues

Plongez dans la Sicile baroque avec une escapade de plusieurs jours à Modica, ville haute en couleurs, et ville accrochée à flanc de montagne dans laquelle les efforts des marcheurs sont récompensés à leur juste valeur. Les bâtiments et les églises érigés à même la roche offrent un panorama inspirant et fascinant avec en contrebas une vue reposante sur la nature alentour.

Modica renaît de ses cendres alors qu'un puissant séisme l'avait totalement mise à sac au 20ième siècle. Mais Modica n'a pas dit son dernier mot, loin de là même. Une ville au caractère bien trempé à l'image des Siciliens, une ville qui vaut vraiment le détour. Que faire et que voir à Modica ?

Randonnée dans le centre historique de Modica

On vous prévient tout de suite : Modica est réservée à ceux et celles qui ne sont pas effrayés par une bonne marche car il faut dire que Modica se mérite ! La ville est tout en hauteur, verticale à souhait, avec d'innombrables escaliers qui parsèment le centre historique de la cité.

Les rues de Modica en soirée, après la pluie.

Mais rien de tel qu'une escapade dans les rues et ruelles de la ville pour en ressentir l'âme et l'énergie, pour découvrir et explorer les coins cachés. Et comme le dit l'adage "à chaque jour suffit sa peine", aussi en fin de journée partez admirer le coucher de soleil sur la ville et la vallée depuis le Belvédère de Modica. Sensations garanties !

Si la marche vous fatigue et que vous avez une voiture à disposition, bonne nouvelle : les plages de Donnalucata vous attendent à 25 minutes de route vers la côte. Rien de particulier à voir dans cette station balnéaire, mais les plages sont superbes.

La Cathédrale Saint-Georges et l'église San Pietro

Edifiée dans le pur style baroque entre le 18e et le 19e siècle, la Cathédrale Saint-Georges est un lieu immanquable de Modica, un petit trésor même pour les habitants de la ville. Sa façade a de quoi ravir le visiteur venu pour la première fois dans la ville tant elle accroche l'œil et capte l'attention. En rechaussant vos chaussures de randonnée, vous pourrez gravir les 164 marches qui mènent jusqu'à l'entrée de l'édifice et admirer la vue qui s'offre à vous sur les rues en contrebas.

La superbe cathédrale de San Giorgio à Modica. Photo de Digne sur Wikipedia.

Après avoir pris le temps de découvrir l'intérieur de la cathédrale, poursuivez ensuite votre découverte des hauts lieux de la ville avec la visite de l'église San Pietro. Parmi toutes les églises que compte Modica, celle-ci est de loin la plus importante et la plus imposante.

L'escalier monumental orné de fines sculptures représentant les apôtres est une œuvre d'art à part entière qui mérite bien de lui accorder plusieurs longues minutes de contemplation. Et si l'extérieur du bâtiment est déjà une très belle découverte, l'intérieur vous réserve d'autres surprises, notamment avec les trois splendides nefs de cette église pas comme les autres.

Quand Modica rime avec chocolat... et Cava d'Ispica

Etonnant et pourtant, Modica est la capitale insulaire du chocolat, ce qui ne gâchera rien au plaisir de nombreux visiteurs qui auront la chance de se régaler des spécialités locales.

Mais avant d'assouvir vos envies de gourmandise, partez visiter le Musée du chocolat, installé dans le Palais de la Culture de la ville. Vous y apprendrez comment, pourquoi et quand le chocolat s'est imposé comme une spécialité de la cité. Une fois passée l'étape culture, passez ensuite par la case dégustation en découvrant les pâtisseries et friandises chocolatées vendues dans les pâtisseries locales. 

La Cava d'Ispica est un autre lieu immanquable. Ces anciennes grottes de l'ère néolithique sont des habitations troglodytiques situées entre Modica et la ville d'Ispica. Le site est admirable en tout point avec ses falaises de belle hauteur, ses grottes, tombeaux et catacombes qui témoignent d'une activité humaine datant de plusieurs centaines de milliers d'années.

L'entrée est payante mais des plus abordables à quelques quatre euros, et le site mérite bien une découverte de plusieurs heures.  

Olivier Djebali
Olivier Djebali

Installé dans le sud de la France, Olivier a mené des études de commerce international et longuement voyagé avant d'orienter sa carrière vers la rédaction. Il contribue notamment à des revues d'actualité internationale et de voyage.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
fleuve de l'alcantara
Porto Flavia en Sardaigne
Suivez-nous en Méditerranée