Un spectacle traditionnel sicilien à Noto

Comment connaître vraiment la Sicile authentique, au-delà des clichés touristiques ?

7 minutes de lecture 34 vues

Lorsqu’on cherche à décrire la Sicile, le mot « authentique » surgit bien souvent. Car outre la qualité panoramique et gastronomique incontestable de cette destination très prisée, il suggère une grande diversité d’expériences, de découvertes et d’ambiances…

L’authenticité est synonyme de réalité pure, de « vrai » et « sincère », de ce qui est profondément au-delà de tout conformisme social. La Sicile détient sans nul doute ce précieux trait de caractère qui la rend si différente, si originale. Tous ceux qui s’y sont rendus s’accordent sur ce point. Alors découvrons ensemble comment trouver cette authenticité lors d’un séjour dans l’île. 

Une authenticité immédiate, surgissant de la culture et des paysages

Durant nos différents voyages, nous découvrons de nouveaux lieux, des paysages atypiques, des cultures différentes et des modes de vie particuliers. Mais connaître vraiment la Sicile authentique implique pour le voyageur un effort particulier ; cela requiert de se plonger dans la vie locale, régulière, et en découvrir les multiples facettes.

Lorsqu’on arrive en Sicile, on se sent immédiatement immergé au sein des habitudes de la population. A peine avons-nous récupéré les valises que le hall d’arrivée déborde d’énergie !

De l’accueil d’une famille entière présente pour embrasser ce fils qui leur a tant manqué, à la dégustation d’un « arancino » car « tu dois avoir faim après ce long voyage, mange un peu… » au traditionnel café au comptoir avant de rejoindre la destination de résidence, l’arrivée en Sicile est seulement un échantillon de ce qui vous y attend là-bas. 

Café à Marzamemi en Sicile
Marzamemi et ses terrasses typiques, idéales pour prendre un verre ensemble.

Vous commencerez sans doute par repérer les lieux, les bonnes adresses et les excursions à ne pas manquer.

Vous aurez envie de découvrir un des nombreux sites archéologiques ou monuments patrimoines mondiaux de l’Unesco. La Sicile en compte plus d’une vingtaine, vous aurez donc un choix immense afin de retrouver l’authenticité de cette île.

Vous visiterez Syracuse ou Palerme, peut-être même la Villa Romana de Piazza Armerina. Vous pousserez jusqu’à choisir des endroits moins touristiques comme le village médiéval Erice, ou bien Corleone, ou les plages de la province de Raguse, pensant ainsi être plus à même de comprendre la culture sicilienne plus ancrée.

joueur d'accordéon dans les rues siciliennes
Un joueur d'accordéon sicilien.

Vous serez émerveillés lors de vos trajets sur ces routes cabossées par le temps qui vous emporteront dans un parcours sinueux durant lequel vous devrez sans doute vous arrêter un instant pour laisser traverser un troupeau de brebis et leur berger.

Si vous vous rendez dans les petits villages de l’entre-terre, plus montagneux, vous croiserez probablement un sicilien coiffé d’un béret chevauchant sa mule pour porter le grain à peine récolté auprès de la boulangerie, où le propriétaire vous proposera certainement de goûter un morceau de « focaccia » ou un mini cannolo à la ricotta. 

boutique de produits siciliens
Prenez le temps de flâner dans les innombrables boutiques de produits typiques.
testa di moro sicilien
Les "testa di moro" font partie du patrimoine décoratif sicilien.

Que ce soit dans la gastronomie, le paysage, l’architecture ou la culture, vous parcourrez les traces laissées par les précédentes colonisations depuis la nuit des temps, des sicules aux grecs, des romains aux arabes, en passant par les bourbons, les angevins et les espagnols – pour n’en citer que quelques-unes -, desquelles la Sicile a tiré une personnalité exclusive, locale et mondiale à la fois.

Ce passé se retrouve dans chaque élément qui la compose. Chaque plat aura une légende qui en explique la recette. Chaque œuvre d’art ou d’architecture symbolisera un événement passé ou un mythe. Chaque province vous emportera vers une autre époque. Chaque mot de leur langue vers une autre culture.

pupi siciliens, théâtre de marionnettes
Les fameux "pupi", marionnettes de théâtre siciliennes.

Alors il devient presque évident de penser qu’après de telles découvertes, on aura bel et bien rencontré l’authenticité de cette île. Et pourtant…

Une authenticité plus profonde, âme de la vie locale et des traditions 

C’est bien là ce que plusieurs écrivains ont essayé de décrire, de transmettre, à maintes reprises et à toutes les époques. Cette magie qui vous entoure le cœur lorsque vous y êtes, ce changement qui opère en vous sans que vous ne le compreniez vraiment. Mais il est des sensations que seul le vécu peut expliquer.

Essayons néanmoins d’en déterminer les points primordiaux. Oscar Brenifier explique que l’authenticité est une "affirmation de l'individu face au tout, à l'opacité de l'être, dans son heurt avec les obstacles et l'adversité" ; c’est reconnaître et assumer ses atouts comme ses difficultés, et s’épanouir grâce à eux. L’authenticité est l’être vrai, hors des considérations et jugements. Peu importe les conséquences. C’est le naturel, la liberté d’être soi-même, et d’être accepté précisément pour ce point. Les faux semblants n’existent plus.

une rue de Noto avec une fiat 500 en sicile
Une véritable carte postale : Noto et ses longues rues pavées.

Les habitants de la Sicile ont toujours été confrontés aux plus grands problèmes de l’humanité, comme le développement agricole et industriel et la protection de leur terre. Ils ont connu des périodes de grande pauvreté et aujourd’hui encore ils combattent contre un certain « abandon » de la part du gouvernement italien. Ils ont l’art et la manière de s’adapter, d’évoluer avec leur époque tout en conservant leurs traditions dans un étrange fatalisme.

On le note dans leurs actions, leur entraide. Lorsque vous intégrez une famille sicilienne, vous le comprenez immédiatement. Vous ne pourrez d’ailleurs pas repartir sans avoir emporté avec vous le petit panier de provisions généreusement préparé par la maîtresse de maison ; vous ne pourrez pas avoir une minute à vous car la solitude est intolérable, car en Sicile, on ne laisse personne de côté, on reste unis. On le constate au sein de leurs nombreux bed & breakfast ou agritourisme.

un chien dort dans une rue de Marzamemi
Farniente dans les ruelles de Marzamemi, en Sicile.

La Sicile authentique se retrouve chez ses habitants, dans leur naturelle joie de vivre et dans leur manière de partager leur culture et leur simplicité. Oui, leur simplicité. Ils donnent énormément même en ayant peu. Ils ne jugent pas, car ils ont assez de vécu pour comprendre n’importe quelle situation ou caractère. Ils ne se cachent pas derrière des biens matériels ou des apparences, car ils savent que les vrais sentiments ne peuvent s’acheter.

Ils partagent leur sensibilité et vous invitent à observer la vôtre et à l’accepter. Il suffit de vous rendre au marché hebdomadaire du village pour le constater par vous-même.

Ils vous séduisent, lorsque vous voyez leurs enfants improviser une partie de football dans la rue ou courir vers une botte de foin et respirer le grand air en riant, lorsque vous observez leurs anciens assis tranquillement sur un banc à l’ombre d’un olivier...

partie de foot avec enfants siciliens
Partie de foot improvisée pour ces adolescents siciliens.
Une fanfare sicilienne
Une fanfare déambule dans les rues de Cefalù.

Ils vous apprennent à les connaître, grâce à leurs traditions constantes comme les fêtes religieuses où vous les verrez soulever sur leurs épaules des statues d’or pesant des tonnes et leur faire traverser la ville en imitant le son du cheval avant de les ramener vers leurs somptueuses églises vives et joyeuses, comme lors de la célébration de Saint Georges à Ragusa Ibla le dernier dimanche du mois de mai, ou celle de Sainte Agathe à Catane chaque 5 février qui accueille des millions de touristes du monde entier...

Ou bien grâce encore à leurs animations folkloriques telles que le "Palio des Normands" à Piazza Armerina ou le Carnaval d’Acireale. Vous serez aussi emporté(e) par Ibla Buskers en septembre avec ses artistes de rue donnant une nouvelle vie aux arts du Cirque, au cours desquels vous entendrez une musique au rythme enchanteur qui vous transportera dans un décor de film et dont vous ne pourrez faire autrement que rejoindre la danse.

La foire du cheval en sicile
La "fiera del cavallo", en octobre.

Courant Octobre, le voyageur profitera des foires en tout genre, à l'image de la foire de la châtaigne, de l’olive, du champignon et tant d’autres innombrables où vous y retrouverez tous les habitants du village prêts à vous faire savourer leurs recettes ancestrales…

Des familles composées d’au moins 4 générations, unis tous ensemble pour célébrer les enseignements du passé afin de se rappeler d’où l’on vient et savourer le présent - sans jamais penser au futur. Comme si ces ambiances avaient le pouvoir de pénétrer vos souvenirs les plus anciens et ceux de vos ancêtres.

Tout à coup, vous comprenez ce que voulait vous signifier votre grand-père lorsqu’il disait que "c’était un autre temps". Un temps qui, en Sicile en tout cas, existe encore.

Une authenticité sicilienne hors du temps

Jean HOUEL écrivait :

"J'étais fasciné par leur apparence ; la pureté du ciel, la beauté des champs. Le fait de voir toutes ces choses intéressantes les glorifiaient un peu dans mon esprit. Je me souvenais de périodes où les Dieux se rencontraient sur Terre."

Des Dieux sur Terre, qui ont su renaître à plusieurs reprises des cendres de leur destruction et qui réussissent encore à préserver leur héritage si précieux, l’héritage de l’humanité toute entière... L’héritage des Dieux. Alors si vous souhaitez connaitre vraiment la Sicile authentique, l’âme de ses habitants, de ses monuments, de ses montagnes, de ses mers et ses volcans, vous recevrez l’honneur de rencontrer une âme divine, hors des règles sociales. Vous entrerez dans un monde à part.

terrasse dans les rues de Syracuse
Marquez une pause en terrasse à Syracuse.

Alors avant de repartir, arrêtez-vous acheter encore quelques savoureuses oranges au petit camion à l’angle de la rue. Renvoyez la balle aux bambins pour un dernier salut. Sifflotez en buvant votre dernier café avant de reprendre l’avion. Embrassez chaleureusement et sans retenue les personnes que vous y aurez rencontré car elles portent en elles un échantillon de nous tous, de nos histoires, de notre monde, de notre nature profonde.

Et à votre retour, si vous vous sentez différent(e), comme ressourcé(e), aimé(e) et libre, si vous percevez un changement dans votre manière de poser votre regard sur les choses qui vous entourent, alors, vous aurez des difficultés à expliquer précisément aux autres votre expérience mais vous pourrez leur assurer que vous avez connu la Sicile la plus authentique qui soit.

Céline Alcala

Expatriée en Sicile, Céline vous raconte la terre qui a conquis son cœur au travers de son blog « Céline en Sicile ». Retrouvez l’authentique vie sicilienne en direct sur son compte Instagram.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Le port de Limeni dans le Magne, Grèce.
Porto Flavia en Sardaigne
Suivez-nous en Méditerranée