sanctuaire de tindari et lacs de marinello

A Tindari, arpenter l’Histoire et la sublime Réserve Naturelle des Lacs de Marinello

4 minutes de lecture 531 vues

Le village de Tindari, en Sicile, bénéficie d'une renommée internationale grâce à son célèbre Sanctuaire de la Vierge Noire et à la fabuleuse réserve naturelle des Lacs de Marinello. Cette petite ville juchée sur les hauteurs de la province de Messine mérite d'y passer quelques jours pour découvrir son passé glorieux et ses points d'intérêts historiques et culturels.

Si vous avec la bonne idée de passer quelques jours à Tindari et dans ses environs, voici ce que vous devez savoir pour profiter pleinement de votre passage dans la belle cité aux racines grecques. 

Tindari, une ancienne colonie grecque

Tindari était autrefois connu sous le nom de Tyndaris. Son nom originel qui lui fut donné en l'honneur de Tindaro, le roi de Sparte. Car Tindari a été fondée par une colonie grecque en 396 av JC.

La ville a vécu durant 400 ans sous l'influence grecque, laissant de multiples vestiges de ce passé, à commencer par le Théâtre Grec.

la cité antique de tindari
Les vestiges de la cité antique de Tindari. © Maurizio Distefano

Il s'agit d'ailleurs de l'un des passages obligatoires de toute visite de la ville. Il faut dire que le théâtre en impose sérieusement avec son imposante arène et ses gradins qui pouvaient accueillir plusieurs milliers de personnes. L'endroit demeure encore en bel état de conservation et a même été réhabilité pour accueillir encore aujourd'hui divers événements et spectacles culturels. 

Si l'identité grecque de Tindari fait partie intégrante de son ADN, la ville a vu passer au cours des siècles d'autres civilisations méditerranéennes tout aussi significatives, telles que les romaines et les byzantins. A l'instar de la Sicile toute entière, me direz-vous.

Le moins que l'on puisse dire est que Tindari revient de loin. Car un glissement de terrain et deux tremblements de terre, il y a plus de 1500 ans, ont bien failli la rayer complètement de la carte. Tout un pan de la falaise sur laquelle la ville s'appuyait est alors parti à la mer.

Les importants travaux de fouilles archéologiques qui ont été menés à compter du 19ème siècle ont permis de mettre à jour d'innombrables vestiges de son passé : des mosaïques romaines, ainsi que des céramiques et des sculptures qui sont depuis exposés au musée de la ville.

Visiter le coeur historique de Tindari, du sanctuaire au site antique

Avant de vous lancer dans la découverte de l'ancienne ville de Tindari, prenez le temps d'admirer le panorama qui s'offre à vous. La position tout en hauteur de la ville est une occasion unique de contempler la Méditerranée avec en prime une vue superbe sur les célèbres îles Eoliennes. 

Revigoré(e) par l'air du large, le temps est venu pour vous d'aller arpenter les ruelles de cette petite ville qui se découvre à pieds. Si la place centrale est un incontournable de l'endroit, le site le plus connu est sans contestation la Basilique nommée "Sanctuaire de la Vierge Noire".

sanctuaire de tindari et lacs de marinello
Le sanctuaire surplombe les lacs de Marinello. © Elxeneize

Il s'agit même d'un lieu de pèlerinage où se rendent chaque année des dizaines de milliers de personnes. Le Sanctuaire est situé sur la partie la plus haute de la ville, installé en position dominante sur un promontoire surplombant la Méditerranée. Appelé également "Sanctuaire de la Madone Noire", il doit son nom à la majestueuse statue sculptée dans du cèdre qui se trouve à l'intérieur du Sanctuaire.

Les historiens situent son origine aux alentours du 12è siècle. La basilique a par ailleurs ceci de particulier qu'elle aurait été bâtie sur ce qui était autrefois le gymnase grec puis un lieu de marché. Détruit en 1544 puis reconstruit quelques décennies plus tard, l'édifice a été finalement achevé en 1979.

Depuis, chaque année en septembre, la Fête du Sanctuaire y est célébrée. L'architecture du lieu est impressionnante de finesse avec ses murs et ses plafonds peints, les colonnes de marbre et les innombrables vitraux qui baignent l'intérieur d'une lumière aux mille couleurs. 

dans le musée archéologique de Tindari
A l'intérieur du musée archéologique de Tindari. © Massimiliano Finzi

Le site archéologique de Tindari compte parmi les points d'intérêts de la ville. Pour y accéder, il vous suffit de marcher quelques centaines de mètres depuis la place principale. Cette déambulation vous conduira jusqu'au Théâtre Grec construit entre le 4ème et le 3ème siècle avant J.-C. sur un promontoire qui domine la mer tyrrhénienne. 

Tout au long de votre parcours, vous pourrez voir les ruines de l'ancienne cité grecque : des imposants remparts qui s'étalaient sur plus de 3 km à l'époque (et sur 7m de hauteur), ponctués par de hautes tours carrées destinées à se défendre contre les envahisseurs. Une partie des escaliers qui permettaient d'y accéder est d'ailleurs encore visible.

S'évader dans la sublime Réserve Naturelle des Lacs de Marinello

Si les visiteurs viennent en nombre chaque année à Tindari pour découvrir son passé glorieux et le fameux Sanctuaire de la Vierge noire, les lacs de Marinello - laghetti di marinello - participent grandement à la renommée de la ville. 

Ce long banc de sable qui semble couper la mer en deux, connu localement sous le nom de linguette di sabia (littéralement "langue de sable"), est une splendeur de la nature qui attire de nombreuses personnes venues chercher de la quiétude, tranquillement installées sur le sable, face à la mer.

lacs de marinello
La réserve des Lacs de Marinello est d'une beauté fascinante. © Pavlinec
coucher de soleil sur tindari
Les lacs de Marinello au coucher du soleil. © Diego Fiore

La réserve naturelle des lacs de Marinello vaut le détour tant par la beauté intacte de l'endroit que par le plaisir que vous prendrez à vous y détendre. Bain de soleil, baignade et promenade les pieds dans le sable... voilà le programme des réjouissances qui vous attend ! 

Car Tindari est à l'image du reste de la Sicile : une ville résolument et naturellement tournée vers la mer, vers les plaisirs méditerranéens, à commencer par le farniente. La réserve naturelle de Tindari offre en cela un cadre idyllique avec ses longues plages de sable blanc, son eau de baignade chaude et limpide et ses trois petits lacs d'eau salée qui jalonnent cette impressionnante langue de sable.    

Pour vous rendre sur la plage, il est possible de laisser sa voiture sur un parking réservé, puis de marcher à travers un sentier aménagé dans la réserve. Autre possibilité : prendre un bateau, qui vous sera facturé 5€ par personne, ou bien marcher depuis la plage à proximité.

Comment se rendre à Tindari ?

L'avantage de cette belle cité sicilienne est qu'elle se situe à proximité immédiate de Messine, et à portée de route si vous arrivez en avion à Catania (2h15 de trajet) ou Palerme (2h30 de trajet).

Vous avez donc la possibilité de vous rendre à Tindari soit par une traversée depuis la botte italienne, soit en vous posant dans l'une des deux grandes villes de l'île. Immanquable donc, surtout pour le panorama plus que célèbre que vous offriront les lacs de Marinello

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Amoureux de Syracuse mais originaire de l'Ile de Beauté, Ange coordonne notre équipe éditoriale en Méditerranée et gère les relations avec nos partenaires locaux (artisans, acteurs du tourisme...).

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Sicile

fleuve de l'alcantara
Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Suivez-nous en Méditerranée