L’antique « Villa Romana del Tellaro » risque fort de vous décevoir

1 minute de lecture 422 vues

En Sicile, on a droit à des vestiges grecs et romains exceptionnels. La plupart valent le détour, et le prix (Neapolis, La Vallée des Temples...). Mais la Villa Romana, située entre Noto et la Réserve Naturelle de Vendicari, m’a fait l’effet d’une sur-promesse. Même si on y découvre de superbes fresques au sol, avec un aperçu sur les restes d’une grande villa romaine, c’est cher payé pour 15 minutes de parcours.

Une villa romaine à l’entrée d’une réserve naturelle

Et pourtant tout donne envie de découvrir cette « Villa Romana del Tellaro » : une immense maison de l’antiquité dont les ruines ont été révélées en 1971, avec des sols complètement recouverts de fresques composées de faïences, aux motifs géométriques et multicolores. Des vestiges artistiques exceptionnels il faut le reconnaître.

Sauf que l’on reste sur sa faim, et que la visite est malheureusement très rapide. Une fois passé un couloir présentant un historique – non traduit en Anglais et Français – des lieux, on accède à la zone réellement intéressante, à savoir des mosaïques recomposées quasi-intégralement. La richesse des scènes illustrées du IVème siècle vous captivera un moment, puis…

C’est la sortie.

Heureusement, nous n’étions pas venus que pour cette visite, puisque nous avons immédiatement repris la route vers la plage de Cala Mosche.

Mes conseils

Première chose à savoir – absolument : ils ne prennent pas la carte bleue ! Et quand on sait qu’il faut 20 minutes de route pour trouver un distributeur, ça peut franchement énerver. D’autant que le prix de l’entrée pour 4 personnes dépasse les 25 euros.

Enfin, si je devais vous donner un avis personnel – mais vous l’aurez compris en lisant cet article – c’est bel et bien de ne pas dépenser votre argent ici. Je suis désolé pour ceux qui oeuvrent à la conservation du lieu, mais c’est cher payé pour l’expérience vécue.

Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Amoureux de Syracuse mais originaire de l'Ile de Beauté, Ange coordonne notre équipe éditoriale en Méditerranée et gère les relations avec nos partenaires locaux (artisans, acteurs du tourisme...).

2 commentaires
Renuccio 2b Le 15 octobre 2022 à 10:23

Ange, tu es un peu sévère avec cette villa, je l'ai visité et beaucoup photographié, si seulement nous avions la même chose dans notre pays !

Le 15 octobre 2022 à 18:55

Bonjour Renuccio, j'avoue que je suis peut-être allé un peu vite et que les conditions n'étaient pas les meilleures. Merci d'avoir partagé ton ressenti. Et il est vrai que la Corse manque de ce genre de patrimoine antique...

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Sicile

Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
Porto Flavia en Sardaigne
Suivez-nous en Méditerranée