Le climat en Sicile : quand et où partir pour profiter du beau temps ?

1 minute de lecture 21 vues

La Sicile, comme la Sardaigne, bénéficie d’un climat méditerranéen, donc aux températures hivernales très modérées et inversement très élevées durant la phase estivale. Pour ceux qui apprécient les UV et un climat sec, la Sicile est une destination idéale. Explications…

Moyennes des températures en Sicile

Le mercure ne descend pas bien bas dans cette île ! Le tableau ci-dessous vous montre l’évolution du climat tout au long de l’année, avec les moyennes des pluies et des températures.

Tableau du climat en Sicile - Source du tableau : RayburnTours

Quand profiter du soleil en Sicile ?

Chaud et sec : c’est ainsi qu’est l’été en Sicile. Entre avril et septembre, le soleil est très présent, renforcé par le scirocco (vent africain).

Attention, les 2 mois d’été, Juillet et Août, peuvent être assez violents pour ceux qui ne sont pas habitués au climat des îles du sud de la Méditerranée. A cette période, l’île souffre du manque de précipitations et se voit envahie par les touristes. Les plages manquent terriblement d’ombre, et il n’est pas rare de prendre un coup de soleil après 16h…

Quand pleut-il le plus ?

Entre octobre et février, vous risquez évidemment de passer quelques journées sous la pluie. Évitez donc de partir en Sicile à cette période, sauf si vous avez prévu des activités d’intérieur, à but culturel, gastronomique… Néanmoins, on profite pendant l’hiver de journées bien ensoleillées, contrairement au climat que vous devez connaître en France.

Sachez aussi que c’est surtout au nord-est et au nord-ouest de la Sicile que l’on subit le plus de précipitations, autour de l’Etna, mais aussi dans une moindre mesure dans la région de Syracuse. Comme en témoigne le tableau ci-dessous…

Tableau des pluies en Sicile - Source du tableau : SIAS
Ange Pozzo di Borgo
Ange Pozzo di Borgo

Secrètement amoureux de Syracuse, originaire de l'Ile de Beauté, Ange a fondé plusieurs sites éditoriaux et e-commerce spécialisés dans les voyages et le patrimoine gastronomique méditerranéens.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire
La cité médiévale de Monemvasia et son dédale de ruelles à flanc de mer, Grèce.
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
Le Ponte-Vecchio qui enjambe le Temo à Bosa
Suivez-nous en Méditerranée