la tonnara de vendicari

Immersion dans la réserve naturelle de Vendicari, une oasis préservée

4 minutes de lecture 27 vues

En partant de Syracuse vers la pointe sud-est de la Sicile, entre Noto et l'ancien village de pêcheurs de Marzamemi, se trouve l'oasis naturelle de Vendicari. La première chose qui me vient à l'esprit pour la décrire est : immense. Elle couvre environ 1300 hectares, essentiellement des marais qui accueillent les formes de vie les plus variées. Et surtout, de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs.

Suivez-moi dans ce havre de nature aisément accessible, à seulement 8 km de Noto.

Vendicari, un paradis pour la biodiversité

En effet, au cours de leur long voyage, lorsqu'ils aperçoivent une étendue d'eau depuis le ciel, ils se posent pour se reposer, se nourrir et se régénérer. C'est pourquoi des milliers de beaux spécimens des espèces les plus variées peuvent être observés dans les anciens salins de Vendicari. La réserve dispose de plusieurs points d'observation avec des cabanes récemment construites pour les ornithologues.

Des colonies entières d'échasses, de foulques, de canards colverts, de flamants roses, de hérons cendrés, de spatules, d'aigrettes, de cigognes et de petits échassiers comme les bécasseaux, les pluviers, les bécasseaux minuscules et les chevaliers gambettes s'y arrêtent chaque année.

canal réserve vendicari
Un canal creusé par l'homme à travers les salines. © Maurizio Formati

En se promenant le long des sentiers bien entretenus et bien définis de la réserve, avec un peu de chance, il est possible de faire de belles rencontres avec des crapauds, des serpents léopards (le plus beau serpent d'Europe), des tortues des marais, des lapins, des renards, des hérissons et des porcs-épics ; et chaque été, des centaines de Caretta Caretta, d'énormes tortues de mer qui choisissent ces plages pour pondre leurs œufs, arrivent de la mer.

Inutile de préciser qu'ici aussi, la mer se trouve dans une zone protégée ; riche en poissons, une eau bleu turquoise d'une biodiversité exceptionnelle, qui, en termes de beauté, n'a rien à envier à la mer des Caraïbes.

Un chemin de randonnée entre marais et Méditerranée

La réserve naturelle de Vendicari a été créée en 1984, mais n'est ouverte aux visiteurs que depuis 1989. Son entretien est totalement confié au corps forestier. Je dois dire que leur travail est excellent : ils surveillent tout et les chemins sont parfaitement ordonnés, de sorte qu'aucun visiteur distrait ne peut accidentellement quitter le chemin autorisé.

Nous ne devons jamais oublier que la réserve est un lieu de repos et de refuge pour les oiseaux migrateurs qui doivent affronter un long et fatigant voyage et que, pour cette raison, ils doivent être protégés, respectés et non dérangés.

Tout autour se trouvent des plages, des dunes et des falaises intactes. Se promener sur les sentiers de la réserve, c'est être totalement immergé dans la nature. Ce qui me fascine le plus, c'est le bruit des vagues et les vestiges de l'ancienne tonnara au loin.

tonnara réserve vendicari
Les vestiges de l'Homme sont toujours présents au coeur de la réserve. © Maurizio Formati

La Tonnara et les vestiges d'une longue occupation humaine

Vendicari offre également d'intéressantes perspectives historiques : l'ancienne pêcherie de thon du XIXe siècle qui a fonctionné pendant des millénaires, la tour souabe qui servait à scruter la mer et à repérer les ennemis potentiels, la petite église byzantine et les vestiges de la ville grecque d'Eloro qui marque la limite nord de la réserve.

Vendicari a également une histoire humaine importante. Elle était autrefois un lieu de débarquement essentiel pour les grecs qui transformaient le thon pêché dans les eaux poissonneuses situées devant elle. Cela explique la présence de grands réservoirs creusés dans la roche près de la Torre Sveva ; les byzantins y ont construit une petite ville fortifiée dont les traces ont aujourd'hui disparu à l'exception de la petite église de Trigona.

Mais le centre architectural reste la Tonnara, récemment restaurée. La haute cheminée et les colonnes qui soutenaient autrefois la structure sont parfaitement conservées, donnant une idée de sa taille et du nombre de personnes qui y travaillaient chaque jour.

vestiges tonnara sicilienne
Rien de tel que de visiter la tonnara au coucher du soleil. © Maurizio Formati

S'équiper et s'orienter dans la réserve de Vendicari

Marcher sur les sentiers n'est pas du tout difficile et aucun équipement ou vêtement spécial n'est nécessaire. Mais nous sommes dans une zone humide et marécageuse, riche en insectes et en moustiques. Je vous recommande donc d'emporter un spray répulsif, juste au cas où.

Quelques mètres avant l'entrée de la réserve, il y a deux endroits au milieu de la végétation où vous pouvez trouver un rafraîchissement lors des chaudes journées d'été. Il y a également un accès gratuit à la plage à l'intérieur de la réserve.

chemin réserve naturelle vendicari sicile
Les chemins de la réserve son très bien entretenus. © Maurizio Formati

Une fois l'entrée franchie, vous empruntez un court chemin. Au bout du chemin, une passerelle en bois mène directement à la plage naturelle de Vendicari. La côte est sablonneuse ; tant le rivage que les premiers mètres du fond marin sont couverts de posidonies, mais immédiatement après, la mer devient cristalline et le fond marin est clair.

En continuant vers le nord, on trouve une zone principalement rocheuse où les fonds marins deviennent légèrement plus profonds et sont particulièrement adaptés à la plongée en apnée. Et bien sûr, vous pouvez faire une halte sur le sable de la magnifique crique de Cala Mosche.

La réserve est ouverte toute l'année, l'entrée est gratuite et le paysage change en fonction de la période de l'année à laquelle vous vous rendez.

Les meilleures périodes pour l'observation des oiseaux sont l'automne et le printemps. Pour ceux qui décident de venir pendant la période estivale, ils auront également à leur disposition une mer enchanteresse, des eaux calmes et chaudes.

Chaque fois que je vais à Vendicari, je reste jusqu'à l'heure où le soleil se couche et je profite du spectacle parmi les vestiges de l'ancienne tonnara. C'est aussi le moment où les grands flamants roses reviennent dans leur refuge temporaire.

Vendicari est un endroit à apprécier comme il se doit ; de nombreux organismes vivants y vivent en harmonie, et l'homme peut certainement en profiter aussi. Mais il n'est pas le premier, pour une fois, dans l'ordre d'importance de la Vie.

En effet, les règles de la réserve doivent être respectées : vous devez vous garer à l'extérieur de la porte principale, dans un parking gardé et payant uniquement en été.

  • Vous ne devez pas quitter les sentiers
  • Vous ne devez pas déranger les animaux
  • Vous ne devez pas déraciner les plantes
  • Les animaux domestiques ne sont pas autorisés

En résumé, je crois qu'il suffit d'avoir du bon sens, de marcher sur la pointe des pieds et de se faire humble, pour profiter d'un joyau naturel et d'une mer inoubliable.

Maurizio Formati
Maurizio Formati

Véritable insulaire, amoureux de son île, Maurizio pratique la photographie depuis plusieurs années depuis la plus belle ville de Sicile : Syracuse. Il nous emmène à la découverte de ses coups de coeur en images, d'Ortigia à Trapani. Près de 6000 personnes suivent son compte Instagram.

Sommet de l'etna Sicile ~ Randonnée

Explorer l’Etna comme un local, de la côte au sommet de la Sicile

Lire l’article

Newsletter

Chaque mois, recevez nos plus beaux reportages par email. Inscription gratuite.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Sicile

Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
fleuve de l'alcantara
Suivez-nous en Méditerranée