littoral du zingaro

Aventure et farniente dans la Réserve Naturelle du Zingaro, sur la côte sauvage de la Sicile

7 minutes de lecture 741 vues

En Sicile, il existe un endroit où vous pouvez allier aventure et détente. Il s'agit de la Réserve du Zingaro, une oasis naturelle qui vit entre les pentes et les plages de l'île italienne. Ce petit parc naturel se situe à l'extrémité nord-ouest de la Sicile, presque en face de la Sardaigne et près de deux charmantes villes siciliennes : San Vito Lo Capo et Castellammare del Golfo.

Cette destination unique en son genre offre une perspective unique sur la vie, le paysage et la culture de la Sicile. Dans cette terre protégée, vous pourrez admirer la faune de l'île, faire des randonnées sur des sentiers paisibles et vous relaxer sur des plages d'une beauté rare. Bienvenue dans la Réserve du Zingaro.

Une réserve naturelle née de la mobilisation des siciliens

Cette destination se situe donc sur la côte nord de l'île, une partie de la Sicile qui est encore sauvage. La réserve de Zingaro, qui ne s'étend que sur 7 km, est tout aussi sauvage. Bien que 7 km ne soit pas une grande surface, cet endroit unique est rempli de choses à faire, à voir et de secrets à découvrir.

Un tel territoire a donc beaucoup à offrir. C'est la destination idéale pour découvrir des baies tranquilles, des plages préservées et des sentiers de randonnée. Car la meilleure façon d'explorer cette destination, c'est à pieds ou en bateau.

Cette zone située le long de la côte de Zingaro est devenue une réserve naturelle protégée dans les années 80, après que la communauté locale se soit battue avec acharnement contre le gouvernement. Plus de 3000 personnes ont manifesté pour défendre ce morceau de terre unique contre les nouvelles infrastructures et les vagues de ciment. En 1981, les siciliens ont finalement obtenu gain de cause.

Il s'agit donc d'un effort communautaire, alimenté par la volonté des insulaires. Au fil des décennies, différents projets ont commencé à offrir de plus en plus de choses aux visiteurs qui souhaitaient aller au-delà des plages. Aujourd'hui, on trouve dans la réserve des activités pour tous, et l'offre touristique s'élargit.

village de scopello en sicile
Scopello, un village emblématique de la Réserve du Zingaro. © Ellesi-

Les plages incontournables de la Réserve du Zingaro

Après tout, vous êtes en Sicile. Ne pas tremper son orteil dans la Méditerranée serait un péché. Mais, avant de partir, il est important de souligner que ce ne sont pas des plages de sable. Elles sont plutôt constituées de pierres et de galets, sous des falaises abruptes.

La plage appelée Tonnarella dell'Uzzo est la plus populaire, remplie par les foules estivales (à éviter donc en haute saison, si vous voulez mon avis). Elle est facile à atteindre à pieds et le parking est tout proche. Les visiteurs de cette plage apprécient les toilettes à proximité, les galets colorés et les excursions en bateau qui vous permettent de voir la Tonnarella sous un nouvel angle.

plage du zingaro
L'une des belles criques qui ponctuent la réserve du Zingaro. © Sabino Parente

Si vous n'avez pas peur de faire un peu plus d'efforts et si vous recherchez une plage plus tranquille, vous pouvez vous rendre dans l'une des autres petites baies de la réserve : Cala Torre dell'Uzzo, Cala Marinella, Cala Beretta et Cala Disa.

Parmi elles, Cala Marinella est la plus difficile à atteindre, car elle n'est accessible que par un sentier de randonnée. Mais ce détail qui pourrait sembler être un inconvénient, est ce qui rend cette plage unique. Seuls les voyageurs et les plagistes les plus courageux atteignent cette destination, qui est isolée et magnifique. On évitera néanmoins d'y embarquer les plus petits.

La Cala Capreria, la plus proche de l'entrée sud de la réserve de Zingaro, est une destination idéale. Quelle que soit la plage que vous choisissez, elles sont toutes proches les unes des autres, parfois à seulement 10 minutes à pieds.

Mais cette destination sicilienne ne se résume pas à la mer. Loin de là.

Entre sentiers de randonnée et refuges en pleine nature

Il n'y aurait pas de Réserve du Zingaro sans un autre élément, complémentaire de l'eau : la terre. Les sentiers de randonnée vous emmènent sur les plages mais aussi à l'intérieur du parc, à la découverte d'un paysage sauvage riche en faune et en flore. Il existe 5 itinéraires balisés que vous pouvez suivre :

  • Le sentier du littoral
  • Le sentier central
  • Le sentier des hauteurs
  • Le Pas du Loup
  • La "Scardina High"

Comment choisir le sentier qui vous convient ?

La première étape consiste à bien avoir conscience de votre condition physique. Le bon itinéraire pour les randonneurs amateurs est le sentier côtier, qui ne représente qu'une randonnée de 2h. En revanche, le sentier du Pas du Loup correspond plus aux randonneurs expérimentés, puisque la durée de l'itinéraire est de 7h à 8h. Entre les deux, et le bon compromis en matière de difficulté, se trouve le sentier Central avec sa longueur de 8 km (3h).

sentier de randonnée zingaro en sicile
Plusieurs sentiers de randonnée pédestre permettent d'arpenter la Réserve du Zingaro. © Pavlinec

Dans toute la Réserve du Zingaro, et à proximité de plusieurs des sentiers de randonnée les plus élevés, on trouve des refuges, appelés "rifugi". Ils offrent l'endroit idéal pour passer une ou deux nuits dans la réserve, immergé dans le silence de la nature et sous un ciel étoilé. Cependant, il y a des règles à suivre pour avoir accès aux refuges.

La première étape consiste à obtenir le permis de la réserve (info@riservazingaro.it) pour une soirée pyjama ; le coût (en 2022) était de 10€ par personne et par nuit.

Les "rifugi" sont ouverts d'octobre à mai et ils ne proposent ni toilettes, ni lits, ni eau potable. Les randonneurs qui souhaitent y passer quelques nuits doivent donc emporter leurs sacs de couchage et prévoir suffisamment d'eau et de nourriture pour leur voyage. Comme il n'y a pas non plus de gaz ni de chauffage, les voyageurs doivent également emporter des vestes et des aliments emballés ou en conserve.

C'est le côté sauvage de la Sicile.

Les musées à visiter dans la Réserve du Zingaro

Vous en avez assez des superbes plages ? Vous n'êtes pas assez aventureux pour emprunter les sentiers de randonnée ? Heureusement pour vous, il y a d'autres choses à faire au coeur de cette destination unique. En effet, dans la réserve, vous pouvez trouver de petits musées qui vous racontent la grande histoire de l'île et de la communauté locale.

Par exemple, le Museo Naturalistico (musée naturaliste), consacré à la faune et à la flore. L'un des symboles de cette réserve est l'aigle de Bonelli, un animal qui n'a pas peur d'explorer son côté sauvage. C'est un résident permanent de la côte, aux côtés d'autres oiseaux tels que le petit faucon sombre, la chouette effraie et le hibou. Dans ce musée, les visiteurs peuvent en apprendre davantage sur ces prédateurs et sur les plantes et l'écosystème de la réserve, qui compte de nombreuses espèces endémiques.

Au Museo delle Attività Marinare (musée des activités marines), les voyageurs peuvent découvrir le patrimoine sicilien, peuplé de petites communautés de pêcheurs.

Enfin, au Museo della Civiltà Contadina (musée de la civilisation paysanne), les visiteurs peuvent admirer le cycle complet de production du maïs. Tous ces musées offrent un aperçu de la vie dans cette partie de la côte de l'île, qui peut être rude mais forcément unique en son genre.

Quelques informations utiles avant d'entrer dans la réserve

Voici quelques informations à connaître avant de partir. Si vous suivez ces conseils simples, votre expérience dans la Réserve du Zingaro sera certainement inoubliable. En bref :

  • Le meilleur moyen d'accéder à l'entrée de la réserve est la voiture, que vous pouvez louer partout en Sicile. Vous pouvez accéder à l'entrée sud depuis Scopello et à l'entrée nord depuis San Vito Lo Capo.
  • Le prix d'entrée est de 5€ par personne, bien que certaines catégories de personnes bénéficient d'un billet réduit de 3€, comme les enfants jusqu'à 14 ans.
  • La réserve ouvre à 7h du matin et ferme à 19h30 tous les jours, y compris le week-end.
  • La direction de la réserve conseille à tous les visiteurs d'éviter de porter des tongs sur les sentiers de randonnée, même s'ils ont l'air faciles d'accès. Il est préférable de porter des chaussures fermées et confortables et de sortir les chaussons à la plage.
  • Si vous décidez de faire une randonnée sur l'un des 5 itinéraires, n'oubliez pas que l'eau des fontaines et abreuvoirs n'est pas potable.
  • Il est interdit de camper à l'intérieur de la réserve de Zingaro ; adaptez donc vos plans en conséquence.

Ainsi, les règlements de la réserve sont simples et faciles à apprendre. Il est essentiel de les respecter, car cela signifie respecter ce paysage sauvage, qui a besoin de toute l'attention et de tout l'amour qu'il mérite.

En bonus, découvrir les grottes de la Réserve du Zingaro

Pas très loin de la Réserve du Zingaro, et près de la ville de San Vito Lo Capo, se trouve la grotte de Grotta dell'Uzzo, un véritable must. Proche des plages de Tonnarella et de Cala Marinella, cette grotte se trouve à l'entrée nord et a une profondeur de 45 mètres et une largeur de 50 mètres. Elle remonte à la préhistoire, lorsque la notion de "réserve" n'existait pas encore.

grotte dell'uzzo en sicile
La Grotta dell'Uzzo dans la Réserve du Zingaro. © Michele Mondello

Mais il y a d'autres grottes à l'intérieur de la réserve Zingaro qui valent la peine d'être visitées, au moins si vous avez besoin d'une bouffée d'air frais (bien qu'humide). La Grotta del Colombaccio se trouve directement sur la mer. Il y a aussi la Grotta Capreria, où la lumière joue avec ses reflets.

Si vous cherchez quelque chose de plus grand, ne cherchez pas plus loin que la Grotta della Corvina, avec trois chambres et deux entrées séparées. Si vous décidez de visiter celle-ci, assurez-vous d'apporter une source de lumière.

En résumé, dans la réserve de Zingaro, vous trouverez des plages tranquilles, des sentiers de randonnée sauvages, des musées variés et des grottes impressionnantes à explorer. Il y a des abris rustiques, des villes charmantes à proximité, et des excursions en bateau pour les voyageurs. Ici, vous pouvez tout avoir.

Gaïa Zol
Gaïa Zol

Gaia est une Italienne qui, comme tout Italienne, aime les pâtes, le cappuccino et chiller. Dans un ordre variable. Rédactrice et journaliste, elle est toujours à la recherche de sa prochaine histoire.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Sicile

fleuve de l'alcantara
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
Suivez-nous en Méditerranée