réserve marine du plemirrio

Réserves naturelles, parcs sauvages, aires protégées : la Sicile est un petit paradis à explorer

8 minutes de lecture 200 vues

Trois mers, trois volcans, trois vals… Le patrimoine naturel de la Sicile offre tout ce dont on peut rêver, toujours à une poignée de kilomètres de votre point de séjour. Cette île de plus de 25 000 km² est à juste titre la préférée des amoureux de la nature. Trekking, camping, voile, balade à cheval ou à dos de mule, sports aquatiques ou de plein air : partageons ensemble un bain de nature à 360 degrés à travers les plus belles réserves naturelles siciliennes.

Avec non moins de 77 réserves naturelles régionales, 1 parc national, 11 aires protégées et 5 parcs naturels régionaux, il devient difficile de vous les présenter un à un ! Mais certains de ces coins de nature préservée sont immanquables de par leur surprenante beauté, comme d’autres le sont de par leur histoire millénaire...

Parcs régionaux des Madonie et des Nebrodi

Où ? Au nord de la Sicile, entre Palerme et Messine.

Ce sont sans doute les Parcs Régionaux des Madonie et des Nebrodi, situés au Nord de l’île, qui proposent les scénarios les plus suggestifs. Raison pour laquelle vous pourrez y pratiquer toutes sortes d’activités : de la simple balade en pleine nature à la visite des nombreux monastères, châteaux et musées des différents villages qui se trouvent dans le parc.

vue sur l'etna depuis les nebrodi en sicile
Depuis le parc des Nebrodi, on aperçoit le sommet de l'Etna. © Ollirg

Les plus courageux se rendront à Pizzo Carbonara, à 1979 mètres d’altitude, le sommet le plus haut des Madonie offrant une vue imprenable sur toute la côte sicilienne. Il est également possible de s'engouffrer dans les sentiers les plus difficiles avec un guide local, en groupe, à bord d'un 4x4 (via notre partenaire GetYourGuide) :

Voir l'activité

Vous découvrirez les métiers artisanaux locaux allant de la broderie à la confection de tapis et de paniers en passant, bien sûr, par la céramique sicilienne. On y retrouve également toutes sortes de "sagre" (foires) qui éveilleront vos papilles grâce à des saveurs 100% locales : la manne, les fromages comme la Provola, le Pecorino et la Ricotta, le miel, les châtaignes, les noix et les amandes, et leur charcuterie si savoureuse (produite avec le cochon noir des Nebrodi). 

Un tel festin ne nous porte que vers une sieste bien méritée sous les 200 000 hectares de patrimoine forestier des Nebrodi. Ici, on ressent la fraîcheur des torrents et des lacs montagneux, bercé(e) par le sifflement harmonieux des 150 espèces différentes d’oiseaux.

Peut-être serez-vous attiré(e) par la Grotte du Lauro, qui renferme une multitude de stalactites et stalagmites... Ou encore par la merveilleuse Cascade du Catafurco ! 

cascade de catafurco dans les nebrodi
La chute d'eau de Catafurco dans les Monts Nebrodi. © Maurizio Callari

Parc Régional de l’Etna

Où ? A l’est de la Sicile, près de Catane.

59 000 hectares de beauté stupéfiante, un centre européen de recherche vulcanologique, d’innombrables sentiers naturels à parcourir, la découverte de la vie locale des villages alentours et de leurs spécialités culinaires, dont la pistache de Brönte...

L’Etna – ou « A Mamma » comme l’appelle les locaux - est le volcan actif le plus haut d’Europe avec ses plus de 3350 mètres d’altitude.

vue de l'etna à l'horizon
Vue sur l'Etna à l'horizon. Photo Maurizio Formati.

Vous pouvez même y skier en hiver tout en profitant d’une vue imprenable sur la mer de Catane et sur Palerme. Là-haut, le voyageur observe les différents cratères, parfois encore actifs, avant de passer la nuit dans le refuge local. L'émotion vous saisit quand le soleil se couche...

Réserve de Pantalica, de la Vallée de l’Anapo et de Cava Grande del Cassibile

Où ? Au sud-est de la Sicile, près de Syracuse.

La réserve naturelle régionale de Pantalica, Vallée de l’Anapo et Cava Grande – Cassibile, déclarée Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco, enveloppe notamment la plus grande Nécropole d’Europe (plus de 5000 tombes dispersées sur des kilomètres).

nécropole de pntalica
La vaste nécropole de Pantalica, au coeur de la nature sicilienne. © Siculodoc

Vous y longerez aussi les fleuves Anapo et Calcinara, ainsi que des canyons à la faune riche et diversifiée qui s’étendent des Monts Ibléens jusqu’au port de Syracuse

En parcourant la réserve, au fil des ruisseaux d’eau claire et fraîche, abrités d’eucalyptus et arbres en tout genre, vous faufilant sur les chemins pierreux qui longent les canyons, vous aurez l’impression d’être le protagoniste d’un film au décor naturel imaginaire.

Réserve Naturelle de Vendicari

Où ? A l’extrême sud-est de la Sicile, près de Noto.

La réserve naturelle régionale de Vendicari, quant à elle, n’a rien à envier à ses compagnes. Située entre Noto et Marzamemi, c’est un passage sauvage et souvent accompagné de vents chauds venus d’Afrique. Une riche végétation verdoyante, mariée aux reflets dorés du sable fin du bord de mer, accompagnera votre chemin vers la Tour Souabe – Torre Sveva – et l’ancienne "Tonnara" du village datant du 15ème siècle.

chemin réserve naturelle vendicari sicile
Les chemins de la réserve son très bien entretenus. © Maurizio Formati
la tonnara de vendicari
Une partie de la tonnara s'aperçoit aux abords des marais. © Maurizio Formati

Elle est la préférée des amants du birdwatching : tous viennent y observer les oiseaux migrateurs sous la pinède parfumée, comme les cigognes, les hérons et les merveilleux flamants roses.

Vendicari propose également un riche patrimoine anthropologique et culturel, notamment la Cittadella Maccari, village byzantin du 7ème siècle et ses catacombes ; ainsi que la Trigona dont l’ancienne coupole de pierre s’ouvre vers l’orient afin d’y laisser entrer la lumière de la pleine Lune annonçant Pâques.

Aire Marine du Plemmirio

Où ? Au sud-est de la Sicile, près de Syracuse.

Peut-être connaissez-vous déjà les surprenantes Gorges du fleuve Alcantara, non loin de la somptueuse Taormine, qui rappellent étrangement certains panoramas thaïlandais.

Dans le même genre, l’aire marine protégée du Plemmirio, bordée d'une quinzaine de kilomètres de falaises, vous enchantera. Citée dans l’Enéide, ce promontoire comprenant également des latomies (carrières servant autrefois de prison), situé au sud de l’île d’Ortigia à Syracuse, est également un site Unesco.

réserve marine du plemmirio
La réserve marine du Plemmirio s'étend sur une quinzaine de kilomètres de falaises. © Giuseppe Piazzese

En plus d'un vaste maquis méditerranéen, oursins, moules et poissons colorés peuplent ce décor paradisiaque de 2500 hectares aux eaux cristallines et aux fonds marins émeraudes.

L’archéologie y est également très active. On y a découvert, enfouies depuis des millénaires sous la mer, des amphores et reliques exposées aujourd’hui au Musée Paolo Orsi de Syracuse.

Si vous rêvez de découvrir cette aire marine protégée avec une excursion respectueuse de l'environnement, notre partenaire GetYourGuide propose une sortie en mer en voilier dans la réserve du Plemmirio :

Voir l'activité

Les archipels siciliens : îles Egades, îles Pélages, îles Eoliennes...

Prenons maintenant le large pour découvrir les îles enchanteresses siciliennes. Elles sont pratiquement toutes des aires marines protégées. On y retrouve :

  • les îles Egades tout à l’ouest, avec la splendide Favignana
  • les îles Pélages, encore plus au Sud qu’Hammamet, avec sa mondialement connue Lampedusa
  • les îles Eoliennes, au nord, où le vent vous transporte de Saline à Stromboli en passant par Lipari
iles eoliennes en sicile
Au loin, les îles éoliennes se déploient sur l'horizon. © Denis Kelly
côte de l'île de lipari
Sur un sentier de randonnée aux abords de l'île de Lipari. © Thecriss

Et puis il y a les moins connues, comme l’île des Cyclopes au nord de Catane, une réserve naturelle marine majoritairement représentée par l’île Lachea et d’autres immenses rochers disposés en arc de cercle. Ces roches mêmes dont parle Homère dans l’Odyssée, jetées sur Ulysse depuis l’Etna par le cyclope Polyphème. 

L’île des Femmine – Capo Gallo au nord de Palerme - qui tient son nom de Eufemio de Messine, gouverneur Byzantin du 9ème siècle, déformé par le temps en "Femio" puis "Fimi" et finalement "Fimmini" en Sicilien – présente un fascinant promontoire en forme de coq, aux falaises pouvant atteindre les 400 mètres de hauteur vertigineuse, aux tunnels sous-marins et grottes creusés par l’érosion, aux cavités formées par les eaux de pluie.

Au loin, l'Isola delle femmine n'attends que vous
Au loin, l'Isola delle Femmine n'attend que vous. © Ellesi sur Dreamstime.com

La Grotte Impiso est la plus intéressante : on y a retrouvé des restes d’hippopotames et d’éléphants. La Grotte de l’Huile également, où a été retrouvée, bien conservée, l’épave d’un navire carthaginois avec son chargement d’amphores.

Et puis la minuscule île d'Ustica au large de Palerme, dont l’aire marine protégée s’étend sur plus de 15 000 hectares. On l’appelle le "paradis marin" car de nombreuses espèces y vivent : la posidonie de méditerranée, le mérou brun, le thon, la sériole, le vivaneau, le barracuda, l’oblade, le poulpe et le homard... entre autres.

Geopark Unesco “Rocca di Cerere”

Où ? Au centre de la Sicile, près de Enna.

Nous voici maintenant en plein centre de la Sicile, dans la région de Enna pour découvrir l’orgueil sicilien, le Géopark Mondial Unesco Rocca di Cerere, où l’on retrouve entre autres sites d’intérêt géologique, la Villa Romana de Piazza Armerina, les Musées archéologiques de Aidon et Varisano, le Château de Lombardie et même une minière de soufre.

chateau de lombardie à enna
Le Castello di Lombardia sur les hauteurs de Enna.

Avec un patrimoine géologique extraordinaire, un centre de stratégie de développement durable et d’éducation écologique international, ce Géopark est formé d’un panorama rare et infini.

Vous y pratiquerez toutes sortes de sports de plein air ; vous pourrez loger dans une cabane en bois au milieu des bois, rencontrer toutes sortes d’animaux et profiter d’une végétation riche et variée. Le lieu idéal pour exploiter toutes sortes d’activités et de découvertes en un seul et même endroit !

La liste complète des réserves naturelles siciliennes

  • Archipel des éoliennes dont Vulcano, Stromboli et Saline
  • Saline de Trapani et Paceco
  • Saline du Priolo
  • Centre de récupération des Tortues marines et Faune sauvage WWF
  • Réserve Naturelle Orientée Monte Cofano
  • Réserve Naturelle Orientée de Capo Gallo
  • Réserve Naturelle Orientée de Capo Rama
  • Réserve Naturelle Orientée Torre Salsa
  • Réserve Naturelle Orientée Pino d’Aleppo
  • Réserve Naturelle Orientée Serre della Pizzuta
  • Réserve Naturelle Orientée Monti di Palazzo Adriano et Vallée del Sosio
  • Réserve Naturelle Orientée Sughereta di Niscemi
  • Réserve Naturelle Forre laviche del Simeto
  • Réserve Naturelle Timpa di Leucatia
  • Réserve Naturelle Régionale des îles du Stagnone de Marsala 
  • Réserve Naturelle Orientée Bois de la Ficuzza, Rocca Busambra, Bois du Cappelliere, et Gorgo del Drago
  • Réserve Naturelle Orientée Pizzo cane, Pizzo Trigna et Grotte Mazzamuto
  • Réserve Naturelle Orientée Foce del Fiume Platani
  • Réserve Naturelle Orientée Foce del Fiume Belice et Dunes Limitrophes 
  • Réserve Naturelle Orientée de la Foce del Belice
  • Réserve Naturelle Orientée Fiumedinisi et Monte Scuderi
  • Réserve Naturelle Orientée du Bois de Sperlinga et dell’Alto Salso
  • Speleologia nella Vallée dei Sicani
  • Réserve Naturelle Orientée Bellia – Rossomanno - Grottascura
  • Réserve Naturelle Orientée Monte Altesina 
  • Réserve Naturelle Orientée Monte San Calogero
  • Réserve Naturelle Orientée Bois de Favara et Bois Granza
  • Réserve Naturelle Orientée Bagni di Cefalà Diana e Chiarastella
  • Réserve Naturelle Intégrale Complesso Immacolatelle et Micio Conti
  • Réserve Naturelle Intégrale Grotta dei Puntali
  • Réserve Naturelle de Monte Conca
  • Réserve Naturelle Capo Feto
  • Réserve Naturelle Le Montagne delle Felci e dei Porri
  • Réserve Naturelle Fiume Ciane
  • Réserve Naturelle de San Pietro
  • Oasi Natura Mocrei Ecosezione
  • Oasilago
  • Oasi di Montallegro
  • La Casa delle Farfalle – La Maison des Papillons
  • Parc écologique de Piano Collura
  • Parc Grotte del Drago
  • Parc d’Orléans 
  • Parc Forestier Calaforno
  • Vallée de l’Ippary
  • Cave du Carosello
  • Réserve Naturelle Biviere
  • Les Faraglioni de Linosa
  • Réserve Naturelle du fleuve Irminio
  • Gole del Lupo
  • Pineta di Savoca

Vous l’aurez compris, la Sicile a tout, jusqu’à l’embarras du choix. Si vous souhaitez élargir vos informations, la liste complète des réserves naturelles siciliennes se trouve sur Wikipedia

Il existe également une grande quantité de sites non encore référencés, à l'image de l’Antica Trasversale Sicula qui se parcoure entièrement sur un mois et traverse toute la Sicile d’Est en Ouest, en diagonale. Ou bien de la voie Magna Via Francigena qui va d’Agrigente à Palerme, et vous permet de passer par la plupart des sites cités ci-dessus. 

Ces endroits offerts par Dame Nature sont précieux et permettent d’effectuer un bain de purification pour votre âme. Par chance, la Sicile en détient quelques-uns parmi les plus beaux du monde. 

Céline Alcala
Céline Alcala

Expatriée en Sicile, Céline vous raconte la terre qui a conquis son cœur au travers de son blog « Céline en Sicile ». Retrouvez l’authentique vie sicilienne en direct sur son compte Instagram.

Merci

Votre commentaire est maintenant en attente de modération.

Laisser un commentaire

À faire en Sicile

Le port de Limeni dans le Magne, Grèce.
Nuraghe de Santu Antine, Sardaigne.
Suivez-nous en Méditerranée